Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Une blessure douloureuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Une blessure douloureuse    Dim 29 Déc 2013 - 19:30





Trèfle et Remus
Il venait juste de rentrer de la plaine- lune qu'il avait encore une fois passée dehors. Cette fois le chasseur ne l'avait pas loupé. Il se traînait plus qu'il marchait et était recouvert d'une cape. Il arriva chez lui et envoya un hibou à Albus Dumblendor pour le prévenir. Remus ne voulait pas aller à Sainte Mangouste depuis l'attaque. Il s'écroula misérablement sur son canapé. Il était encore plus blanc qu'habituellement. Il savait que le directeur lui enverrait une personne, mais il ne savait pas encore qui ? Il retira difficilement la cape et poussa un hurlement de douleur. Le sang avait séché et la cape était collée à la blessure, quand il a essayé d'enlever la cape celle-ci c'était de nouveau ouvert. Il avait eu de la chance d'être tombé sur un chasseur de loup-garou module et celui-ci n'avait pas de balle en argent.
La douleur l'avait fait arrêter à moitié. Il finit par enlever d'un grand coup sec la cape et Remus pallié encore plus finissait de hurler de douleur. Il se laissa retomber dans le canapé. Il se demandait encore comment le module s’était retrouvé dans cette forêt. Il ne savait pas si le loup avait tué l'homme ou s'il c'était enfui après avoir été tirer dessus. Il entendit une personne transplaner pas loin de chez lui. Il sortit sa baguette, si c'était Rabastan, il allait lui poser pas mal de questions. Quand, il se souvient qu'il avait envoyé un hibou à Albus et alla ouvrir la porte avant même que la personne ait le temps de frapper. Il tomba nez à nez avec trèfle et il la regarde et dit « C'est Albus qui t'envoie ? »

© realised by Morphine


Dernière édition par Remus Lupin le Mar 31 Déc 2013 - 10:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Dim 29 Déc 2013 - 22:29

Trèfle, Remus à besoin de vous de toute urgence. Voici l'adresse.
I'm here now



C'était pourtant un si beau rêve ... Un soupir retentit dans la pièce, étouffé par la couverture qu'elle avait mis au-dessus de sa tête lorsqu'une voix s'était mis à retentir depuis son salon, accompagné d'un crépitement léger et soyeux. Exaspérée d'être réveillée si tôt surtout après la courte nuit qu'elle avait passé à cause du boulot, Trèfle repoussa violemment les draps au bout de son lit et se lever, marchant comme un éléphant jusque dans son salut. Sa colère retomba pour laisser place à l'inquiétude lorsqu'elle aperçut le visage de Dumbledore dans l'âtre de la cheminée. « Albus ? » Le vieil homme sembla rassuré de la voir enfin. « Trèfle, navrée de vous réveiller à cette heure mais Remus a besoin d'aide. Vous êtes l'une de ses plus proche connaissance et aussi la seule disponible. » Remus ? D'instinct, la blonde hocha la tête et partit chercher son manteau tandis que le professeur lui dictait l'adresse, lui décrivant avec le plus de précision possible les lieux.

Trèfle ne prit pas le temps de s'habiller, laissant son pyjama composé d'un pantalon de soie et d'un débardeur avec quelques dentelles. Son goût du luxe n'avait pas changé et comme elle était partie avec sa part d'héritage, Trèfle pouvait se permettre ses petits plaisirs. Elle enfila rapidement son manteau qu'elle boutonna comme un manche. Rapidement, elle vida le contenu de sa pharmacie dans son sac sans prendre le temps de ranger le tout et elle transplana sans mettre ses chaussures. Grodic's Hollow ... Bien sur elle connaissait avec James qui habitait dans le coin mais la maison de Remus, elle n'y avait jamais mi les pieds ... Mais l'heure n'était pas à la visite ainsi, lorsqu'elle arriva sur les lieux, elle se dirigea vers la porte d'entrée suivant les traces de sang.

La blonde n'eut même pas a forcer l'entrée ... Elle n'aurait pas sonné, évidemment. Quand quelqu'un est mal en point, tellement qu'on fait appel à elle alors qu'elle n'a aucune compétence en médicomagie ... Enfin, Asphodèle lui avait appris quelques trucs mais elle chassa rapidement ce souvenir. Bref, quand il y avait urgence on se passait de politesse. Cependant, Trèfle fut surprise de voir le maraudeur lui ouvrir la porte. Si c'était Dumbledore qui l'envoyait ... Ses yeux roulèrent tandis qu'elle forçait le passage en emportant Remus avec elle. « Évidemment ... Ou si tu préfères, je passais par hasard et je me suis dit tient, et si je passais par la pour voir qui y habite. » Elle paraissait furax ... Correction elle l'était. En fait, la peur et l'angoisse la rendait terriblement en colère. Malgré tout, ses gestes étaient doux et attentionnés, délicatement, elle le fit assoir dans le canapé.

Elle n'avait l'air de rien avec sa tenue débraillée, ses cheveux en pétard, son teint un peu pâle et sans maquillage. « T'as de la chance, je connais quelque trucs pour arranger tout ça ! » Grâce à Asphodèle ne pût-elle s'empêcher de penser. Une grimace apparut sur son visage lorsqu'elle vit l'état de ses plaies et puis elle se mît au travail, se concentrant sur sa nouvelle tâche d'infirmière, essayant d'être la plus délicate possible.


made by pandora.


Dernière édition par Trèfle Greengrass le Mar 15 Avr 2014 - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Lun 30 Déc 2013 - 19:33





Trèfle et Remus
Remus palissait au fur et à mesure de ses pas. Arriver à la porte, il était plus blanc que même un fantôme passerait pour une personne claire à côté de lui. Il voulut rire de se qu'eut Trèfle a dit et son rire se transforma en une plainte. Il se retrouva de nouveau sur le canapé. Remus ne fit même pas attention à la tenus de trèfle. Elle lui dit qu'il avait de la chance qu'elle connût quelque truc pour arranger sa blessure.

Il n'était pas tout à fait très présentable lui aussi. Si on regardait de plus près sa blessure qui saignait abondamment n'était pas la seule blessure. Il s’était encore fait des mutilations sur tout le corps lors de sa transformation. Il avait son éternelle cicatrice sur le visage laissé par Greyback. Un souvenir vraiment douloureux pour le jeune homme.

Trèfle était d'une douceur ce qui aurait pu faire s'endormir le loup-garou si sa blessure ne lui faisait pas autant mal. Il c'était battu plus d'une fois avec d'autres loups-garous et sans était sorti avec quelque égratignure. Il avait échappé sous sa forme lupine à Rabastan. Pourtant, un simple moldus avait fait énormément de dégât sur sa pauvre personne. Il s’était soigné sous sa forme de loup et celle-ci n'avait plus saigné jusqu’à sa transformation en humain. Il espérait que la prochaine fois qu'il se transformera le mois prochain cela n'allait pas s'ouvrir. Il croisa le regard de Trèfle et dit : « Désoler de te déranger de bon matin. Je t'en suis redevable. Tu pourras me demander tout c que tu veux et je le ferrais . » Tiens il avait déjà entendu sa quelque pars, mais ce n'était pas lui qui les avait prononcé.

© realised by Morphine


Dernière édition par Remus Lupin le Mar 31 Déc 2013 - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Lun 30 Déc 2013 - 23:44

Trèfle, Remus à besoin de vous de toute urgence. Voici l'adresse.
I'm here now



Trèfle était absorbée par sa tâche, se demandant comment elle allait bien pouvoir faire pour soigner ses plaies. L'une d'elle n'était pas très belle à voir, saignant abondamment. Jamais elle n'avait vu autant de dégât, de plaies ... Que lui était-il arrivé ? Et ces cicatrices qui semblaient plus vieilles ? Les questions tourbillonnaient dans son esprit mais aucune ne franchit ses lèvres. Il y avait urgence. « Chut. » Elle le souffla à peine, comme une mère le ferait pour un enfant pleurant à chaudes larmes. Soudainement, la jeune femme se redressa et marcha rapidement jusqu'à la cuisine pour se laver les mains, imbibant un chiffon propre qu'elle avait trouvé d'eau chaude.

De retour près du maraudeur, Trèfle s'appliqua à enlever les lambeaux de cape qui étaient incrustés dans la plaie ouverte. Elle savait que cela devait faire mal c'est pourquoi elle essayait d'aller vite pour lui éviter la torture. Des doigts tremblaient un peu et il fallait avouer qu'elle était parfois maladroite. Ce n'était pas son métier mais elle faisait ce qu'elle pouvait. Puis elle appliqua le tissu sur la plaie, retenant sa jambe au cas où la douleur le ferait bouger. « Ca va piquer ! Essaies de tenir cinq secondes.» Trèfle sortie de son sac une fiole contenant un liquide violet qui dégagea une sombre fumée lorsqu'elle enleva le bouchon. Ce n'était pas rassurant mais nécessaire ... Et puis elle n'avait que ça. Son regard était plongé dans le sien, attendant son feu vert.

La "torture" ne dura en effet que cinq secondes, jusqu'à ce que la plaie se referme et que le sang ne cesse de couler. Pour les autres plaies ce ne serait pas nécessaire, elle avait une sorte de pâte orange qu'elle gardait toujours dans son placard ... Avec les entraînements cela était devenu nécessaire. Il ne lui en restait pas assez pour soigner entièrement ses blessures mais au moins les plus sévères. Pour les autres, elle avait des pansements qu'elle avait acheté dans un supermarché moldu, blanc avec des dessins dessus plutôt amusants. « Tu pourras les montrer à James et Sirius ... » Un petit sourire moqueur étira ses lèvres, dire de détendre l'ambiance. Bien sur, Remus ne sera pas sur pied en un claquement de doigt mais après quelques heures de repos son état se sera sensiblement amélioré.

made by pandora.



Dernière édition par Trèfle Greengrass le Mar 15 Avr 2014 - 10:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Mer 1 Jan 2014 - 17:27

Une jolie petite infirmière
Trèfle

Quand, elle enleva les petits bouts de cape qui était coincé dans sa chair, il se mordit la lèvre pour ne pas crier de douleur. Il regarde trèfle et fit okay de la tête quand elle lui dit de tenir cinq secondes. Elle croise son regard et lui fit oui de la tête. Il la regarde et elle mit la potion sur la plaie. Il sentit des picotements qui se transformèrent bien vite en picotement instable. Il se retient de hurler encore de douleur, mais un gémissement de douleur s'échappa tout de même de ses lèvres. Puis cinq secondes après le picotement s'arrêtèrent. Elle lui mit des pansements pour enfants sur le reste des blessures. Les pansements dont sa mère lui mettait quand il était petit. Il la regarde et éclate de rire et dit « Oui, ils vont être vert de jalousie. »

Il la regarde et vit qu'elle observait ses anciennes cicatrices. Il sourit à la jeune femme et la regarde puis dit « Je suis habitué pour les autres, ce ne sont que des griffures. Je me suis griffé enfin je me suis mutilé comme un dingue. Je vais te dire mon plus grand secret. » Il la regarde droit dans les yeux. « La première cicatrice n'a pas été faite par moi, mais par un homme. Un homme où je devrais certainement dire une bête sauvage. Je n'avais que cinq ans, quand ma vie a basculé dans la noirceur. Je me suis fait mordre par une bête et depuis ma vie est un enfer. » Il ne savait pas vraiment comment lui avouer qu'il était un loup-garou. Il regarde la jeune femme et fit une pause dans ses explications et dit « si tu veux un café ou boire quelque chose, tu peux te servir dans la cuisine. »
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Jeu 2 Jan 2014 - 17:10

Trèfle, Remus à besoin de vous de toute urgence. Voici l'adresse.
I'm here now



Le rire de Remus la rassure un peu. L'appel de Dumbledore avait été des plus flous concernant sa situation alors Trèfle s'était imaginée des choses terribles et bien plus sanglantes. « Oui, ils vont être vert de jalousie. » Trèfle rit un peu avec lui mais tout ce stress l'avait un peu épuisée. Son regard descend une nouvelle fois sur son torse, vérifiant qu'elle avait bien fait son boulot.

La voix de Remus la sort de son état pensif, cherchant ce qu'y avait pu le mettre dans cet état. Griffure ? Un animal ? Il dit s'être mutilé. Le regard de Trèfle remonta pour replonger dans ses iris aux reflets dorés. « Ton secret ... ? » répète-t-elle, pas tout a fait certaine de bien comprendre. « La première cicatrice n'a pas été faite par moi, mais par un homme. Un homme où je devrais certainement dire une bête sauvage. Je n'avais que cinq ans, quand ma vie a basculé dans la noirceur. Je me suis fait mordre par une bête et depuis ma vie est un enfer. » Un petit silence enracine cette tirade tandis qu'un froncement de sourcils fait apparaitre quelques rides d'expression sur son front. Maintenant, la discussion prendre un autre tournant ou plutôt Remus passe du coq à l'âne en lui proposant du café.

La commissure droite de ses lèvres se redressa un peu, offrant à la vue de Remus la naissance d'une fossette, puis elle quitte sa position à genoux pour se redresser. « Tais-toi un peu et repose toi ! Tu as perdu beaucoup de sang » dit-elle en se massant les genoux endoloris après tout se temps passé à panser les blessures du maraudeurs. Elle aperçoit une sorte de plaid non loin, plié et posé dans un coin. S'en apparent, elle le déplie et enveloppe le jeune homme pour qu'il ne prenne pas froid et qu'il puisse se sentir à l'aise.

Puis, prenant le chemin de la cuisine, elle cria à Remus qu'elle allait lui préparer quelque chose. En même temps, son esprit tournait et tournait, ressassant les paroles de Remus pour y trouver une certaine cohérence. Mais maintenant que tout était terminé, elle ressentait le coup de barre. Étant de nuit l'année dernière, ses heures de sommeil se comptaient sur les doigts d'une main et aujourd'hui elle travaille une fois encore vers 21 heures. Pour l'infusion, elle se permit de "cueillir" quelques trèfles dans le jardins. Ce n'était pas qu'une herbe que l'on foulait pieds nus, elle avait aussi des propriétés apaisantes quand on les associait à du tilleul. Elle revint enfin avec une tasse fumante. « Non, je ne te dirai pas ce que c'est ... tu risquerais de te moquer de moi. » Puis elle s'installa à même le sol, près de lui, adossée au canapé, fermant les yeux pour se reposer.
made by pandora.



Dernière édition par Trèfle Greengrass le Mar 15 Avr 2014 - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Lun 6 Jan 2014 - 16:33

Une jolie petite infirmière
Trèfle

Il n'arrivait pas encore à dire ce qu'il était vraiment et puis la fatigue se faisait sentir réellement. Trèfle lui conseille de se reposer et Remus avait bien décidé de le faire. Il se retrouve avec un plaid sur son corps et sourit. Il finit par commencer par s'endormir quand une tasse fit son apparition devant son champ de vision. Il allait demander c'était un thé à quoi, mais Trèfle le prix de vitesse et il la regarde.

Il prend la tasse et goûter l'infusion. Cela le réchauffa un peu et il la regarde et dit : « Tu sais le secret que tout le monde parle dans le groupe enfin ceux qui sont au courant. Je suis un loup-garou trèfle. J'ai vu ma vie chavirer suite à une attaque de Fenrrir Greyback, il voulait se venger de mon père. Je pense qu'il avait dans la tête de me tuer, mais mon père est arrivé à temps enfin à temps façon de parler.» Il s'allongea confortablement sur le canapé et sort sa baguette pour transformer le fauteuil en un canapé confortable pour trèfle. « Tu seras plus à l'aise, tu devrais dormir toi aussi. »

Il s'étira et grimaça de douleur. Il regarde la jeune femme et apporte sa tasse à ses lèvres et dit : « Je trouve ça vraiment délicieux. » Il reposa la tasse sur la table et lance un sort pour que le liquide ne refroidisse pas. Il sent la fatigue le prendre et a jeté ce sort parce qu'il ne pense pas qu'il réussira à boire toute sa tasse avant de s'endormir. Il regarde Trèfle et lui sourit, il passe sa main dans ses cheveux bruns dits : « Dit moi ce que tu as mis dans la tasse . Je n'ai jamais bu un thé aussi bon. » Il espérait qu'elle allait lui dire. Il regarde la jeune fille lui suppliant de lui dire son secret. Il lui fit même le regard de loupiot. Enfin non du regard donnait par James et Sirius, nom qu'ils ont donné à mon regard de chien battu.
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Lun 6 Jan 2014 - 20:12

Trèfle, Remus à besoin de vous de toute urgence. Voici l'adresse.
I'm here now


Trèfle laissa sa tête reposer sur le coussin du canapé, près de la tête de Remus. Les yeux clos, elle tentait de contrôler ce mal de tête qui s’insinuait sournoisement à cause de la fatigue et du stress. « Tu sais le secret que tout le monde parle dans le groupe enfin ceux qui sont au courant. Je suis un loup-garou Trèfle. J'ai vu ma vie chavirer suite à une attaque de Fenrrir Greyback, il voulait se venger de mon père. Je pense qu'il avait dans la tête de me tuer, mais mon père est arrivé à temps enfin à temps façon de parler.» Le regard de Trèfle s’écarquilla sous la stupeur. Avait-elle bien compris ? Un loup garou … La jeune femme tordit son dos pour faire face au maraudeur et plonger son regard dans ses iris aux reflets dorés. Greyback ? Trèfle en avait évidemment entendu parler. Pas d’expression de peur, juste de la surprise, stupeur et tremblements, mais elle ne s’écarta pas. Dans l’état où il était pouvait-il seulement lui faire une seule égratignure ? Cependant, cette annonce lui fit l’effet d’un choc, si bien qu’elle ne reprit « conscience » que quand Remus lui demanda le secret de son thé.

Un petit sourire étira ses lèvres, éclairant son visage terni par la fatigue et la surprise. « C’est une infusion de trèfles. » Son regard glissa sur le fauteuil transformé en canapé. S’y installer et y dormir. Elle hocha négativement la tête. « Non, je reste près de toi ! » Et sa main couvrit doucement la sienne. « Tu sais, tu n’étais pas obligé … de me dire tout ça ! » Elle eut un petit rire en se frottant l’arrière de la tête, ramenant en arrière les mèches blondes folles et légèrement ondulées. « Mais merci pour ta confiance … ton secret est bien gardé ! » Elle mima alors la ferture de sa bouche et jetant la clef au loin, le plus loin possible.
made by pandora.



Dernière édition par Trèfle Greengrass le Mar 15 Avr 2014 - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Mar 7 Jan 2014 - 18:41

Un drôle de rêve
Trèfle

Remus était dans son canapé et la main de trèfle sur al sienne. Puis elle lui dit qu'elle garderait le secret. Il sourit et fermèrent enfin les yeux. Puis s'endormit pour de bon. Enfin, il se mit à rêver et son rêve devient complètement louche quand un loup arriva habiller en super héros. Remus ouvrit la bouche enfin pensait ouvrir la bouche. Il regarda autour de lui et se retrouva dans une forêt de cerisier. Le loup se courba devant lui et se décala pour lui montrer un trône où était gravé son nom dessus. Tout se passa bien jusqu'au moment où le loup l'attaqua et Remus se réveilla en sursaut. Il passe sa main sur son visage et vit Trèfle était en train de dormir encore. Il lui déposa un baiser sur le front en déposant le plaid sur le front de la jeune femme et dit « dors bien petit colibri. »

Il trouvait que la jeune femme qui dormait comme un bébé. Il trouva son complètement attendrissant. Il se dirigea vers la cuisine boitant et allant se préparer un thé. Sa vie n'était qu'une infamie totale et se mit en boule comme quand il était enfant. Son père l'avait souvent dit que quand il faisait ça il ressemblait à un bébé. Il ne pouvait pas s'empêcher c'était son seul moyen d'être consolé. Il avait toujours été seul et pourtant, il s’était trouvé des amis. Ses mains se trouvaient frôler par ses cheveux. Il prit une tasse de différentes couleurs ou se trouvait dessiner dessus un roi. Il prépara un petit déjeuner pour Trèfle. Il sortit un rose et fit transformer les pétales de la rose de couleur or. Il mit le petit déjeuner de la jeune femme sur un plateau et l'emmena dans le salon. Il posa le plateau sur la table basse et va chercher un livre. Il prend un de ces livres préférer qui était un livre moldul. Il était en train de lire orgueil et préjuger un livre complètement magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Ven 17 Jan 2014 - 15:35

Trèfle, Remus à besoin de vous de toute urgence. Voici l'adresse.
I'm here now


Trèfle se fit violence pour garder les yeux ouverts, tout du moins jusqu’à ce que Remus sombre dans le sommeil, son torse se soulevant calmement au rythme de sa respiration désormais régulière. Soulagée, la jeune femme se laissa à son tour par de douces rêveries, sombrant dans un sommeil profond. Un pet d’éléphant ne l’aurait même pas réveillée. D’ailleurs, lorsque Remus se redressa suite à un rêve cauchemardesque, elle ne fit que grogner un peu et tourner sa tête de m’autre côté. La position semblait inconfortable mais Trèfle avait le don de pouvoir s’endormir n’importe où, comme un bébé et d’un sommeil de plomb. Dans son rêve, elle sentit comme une brise fraiche se déposant sur son front, ne se doutant pas que dans la réalité cela était un simple mais tendre baiser sur sa tempe. Elle avait moins froid aussi … peut-être était-ce à cause du feu de cheminée qui crépitait dans la salle commune des Serpentards.

Puis, ce fut une délicieuse odeur qui emplie ses narines frémissantes. Son esprit était encore embrouillé mais il se détachait petit à petit de ce monde idyllique, reprenant un pied dans la réalité. Ses paupières tremblent mais dévoilent ses iris qui se perdent entre le vert et le marron. Nature, l’herbe et le sol, son prénom n’était peut-être pas aussi idiot que cela. La jeune femme se redressa en s’étirant comme un chat, grommelant un peu pour la forme. « Ca sent … super bon ! » dit-elle en détachant bien chaque syllabe. Un petit sourire en coin se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle vit le loup assit confortablement sur un fauteuil, un livre entre les mains. « Ha ! J’ai l’impression de revoir ce maraudeur si discret et intello que je croisais de temps à autre à la bibliothèque. » Elle rit et attaque le plateau que Remus lui avait apporté non sans effleurer du bout des doigts les pétales dorés de la fleur.

Elle était bien tout simplement. Cela faisait une éternité qu’elle n’avait pris un petit déjeuné avec quelqu’un. Pas depuis qu’elle était partie de chez elle … Un éclair de tristesse passa furtivement dans son regard mais elle le chassa comme elle chasserait une mouche, quoique cette désinvolture soit un mur de protection. « Tu reprends des couleurs … c’est une bonne chose. Je suis rassurée. » Elle était sincère. Il était son ami ou tout du moins un allié et avec ses problèmes et les temps sombres – bien qu’ils soient révolus pour l’instant, l’inquiétude n’avait pas cessé – c’était bénéfique pour son moral. « C’est la première fois que je me retrouve avec quelqu’un pour prendre le petit déjeuné … enfin, depuis que je suis partie. » Elle rit … un peu jaune. « Je dois bien avouer que ça me manquait. Je ne dois peut-être pas supporter la solitude » Nouveau rire, tout aussi jaune. Ce qui lui manquait, c’était la bonne humeur de sa sœur, de pouvoir lui parler, de rire un peu malgré les airs stricts des parents. Elle lui manquait … mais jamais elle ne lui avouera ! Jamais ! « Je ne sais pas pourquoi je te dis ça. Avec cette tension et cette frousse que tu m’as donnée, j’ai surement ressenti le besoin de vider un peu le sac. » Rire, encore, bien qu’un peu plus sûr et sincère.
made by pandora.



Dernière édition par Trèfle Greengrass le Mar 15 Avr 2014 - 10:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Mar 11 Fév 2014 - 14:16

Un drôle de rêve
Trèfle

Remus sourit quand, Trèfle dit qu'elle retrouvait le maraudeur discret oui. À côté des autres, c'était plus simple de voir Remus plonger le nez dans un bouquin faisant style de ne pas voir ce que ses deux meilleurs amis faisaient à ce pauvre Severus. Puis qui ne dit pas vu rien à se reprocher quoi ce n'est pas son le proverbe bon ce n'est pas grave de toute façon, on s'en fiche. Puis elle dit que ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas déjeuné en compagnie d'une personne. Remus baissa son livre et fronça les sourcils se demandant pourquoi.

« Je t'ai préparé ma spécialité. »

Comment allait-il bien pouvoir lancer le sujet qu'il tenait tellement à découvrir ? Il finit par dire vraiment ce qu'il désirait dire à la jeune femme et dit

« Pourquoi tu ne parles plus à ta famille. Tu devrais essayer de revoir les personnes qui étaient très chères à ton cœur avant ton départ de chez toi. Sirius et Regulus ne s'entendaient pas vraiment. Donc, voilà pourquoi, il ne se parle pas. Tu dois bien être proche d'un membre de ta famille quand tu étais petite ? Je dois t'avouer que même quand tu es solitaire depuis tout petit. Tu n'arrives pas à t'habituer sérieusement d'être seul. J'ai toujours voulu trouver des amis tels que Sirius, James et Peter. J'avoue que ma plus grande peur est de les perdre. »

Il savait que ce n'était pas simple de pardonner aux gens qui nous entourer une trahison. Il s'était senti lui aussi trahi quand Sirius avait osé envoyer Severus dans la cabane hurlante alors qu'il allait se transformer en loup-garou. Il avait failli mordre Severus suite à une stupide blague et James aussi. Il avait finalement pardonné à son ami. Trèfle, il l'avait aussi jugé assez rapidement, mais il lui faisait maintenant confiance. Il regarde la jeune fille et dit

« Désoler, je dois m'occuper de choses qui ne me regardent pas. Je ne veux pas te juger et surtout, tu n'es pas obligé de répondre. Si tu veux quelque chose d'autre n'hésite pas à demander, je suis là pour ça. »
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Mar 15 Avr 2014 - 10:46

Trèfle, Remus à besoin de vous de toute urgence. Voici l'adresse.
I’m here now


Sa spécialité. Trèfle se frotta les mains est attaqua le plateau avec gourmandise, essayant de chasser les images du passé qui défilaient dans son esprit et qu’elle essayait d’effacer. En vain ! Alors qu’elle portait la fourchette piquet sur des œufs au plat à ses lèvres, la voix de Remus se porta jusqu’à elle et ses mots l’immobilisèrent, telle une statue figée dans le marbre. Famille ? Revoir ? Proche ? Elle était comme déconnectée du monde, elle savait qu’elle n’aurait pas du dire tout cela, éveillant certainement la curiosité du loup garou. Trèfle pesta contre sa sensibilité, toujours à vif après des moments de stress. « Désolé, je dois m'occuper de choses qui ne me regardent pas. Je ne veux pas te juger et surtout, tu n'es pas obligé de répondre. Si tu veux quelque chose d'autre n'hésite pas à demander, je suis là pour ça. » Pas obligée de répondre…

Au bout d’un moment, la jeune femme finit par enfourner ses œufs, les mâchant longuement sans réelle conviction et déglutissant avec peine. Elle avait la gorge serrée. « Ma famille n’est pas tellement différente de celle de Sirius. » Elle avait côtoyé Sirius depuis l’enfance, ils se connaissaient si bien. Ils étaient pareils. Ses doigts saisirent le verre de jus de fruit, prenant quelques gorgées avant de reprendre. « Une seule personne comptait vraiment mais au fond elle n’est pas si différente d’eux … et je m’en suis rendue compte trop tard. » Bien qu’elle tentait de garder un visage impassible, Trèfle se trahissait par sa voix tremblante. Elle ne parlait jamais de cela avec personne. Sorcha devait être la seule au courant de ses sentiments, et c’est pourquoi elle la considérait comme sa sœur de substitution… mais ce n’était pas Asphodèle.

Avec détachement, elle se gratta la gorge pour faire disparaitre ce nœud qui menaçait de la faire éclater en sanglot, comme à chaque fois qu’elle abordait ce sujet avec son amie. « Elle a tout fait pour que je sois libre d’esprit, pour que je sois honnête et indulgente, tout l’inverse de ma famille aux idéaux racistes. Et alors que je pensais qu’elle allait me suivre, suivre ce chemin qu’elle avait tracé pour moi, elle m’a tourné le dos. » De rage, de colère et de tristesse, Trèfle se vengea sur le plateau, engloutissant avec une rapidité effrayante tout ce qui s’y trouvait. Et malgré elle, elle sentit de grosses perles humides couler le long de ses yeux. D’un revers de la main, elle tenta de les effacer, mais elles revenaient toujours plus nombreuses.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Ven 18 Avr 2014 - 13:59

Un drôle de rêve
Trèfle

Remus avait rencontré Asphodèle une seule fois. Il l'avait trouvait très sympathique et surtout très différente des sangs purs qu'il avait pu rencontrer. Certes différentes de Trèfle et de Sirius. Pourtant, elle avait un cœur pas, comme les différentes personnes qu'il ait pu rencontrer dans sa vie. Tellement, qu'elle l'avait touché quand elle lui a raconté son histoire et le fait qu'elle veuille renouer avec sa sœur. Avant toute de choses, il avait voulu savoir la version de Trèfle avant d'aider la jeune femme à retrouver sa sœur. Il voulait déjà voir si Trèfle était prêt à lui pardonner. Pour ce qu'il voyait non, puis l'état dans lequel se trouvait lui fit mordre sa lèvre inférieure. Remus s'en voulut d'avoir mis le sujet sur le tapis. Il s'approche de la jeune femme et la prend dans ses bras. Essayant au passage les larmes qui coulaient ? Puis, lui caressa le dos. Puis lui dit

« Je suis désolée, Trèfle, je ne voulais pas remuer de vieux souvenirs. Je voulais seulement avoir ton point de vue. J'ai rencontré un membre de ta famille qui s'en veut énormément de t'avoir laissé tomber. Je présume que c'est Asphodèle. Elle a juste paniqué enfin j'essaye pas de lui trouver d'excuse, mais elle s'en veut énormément. »

Il recula légèrement la jeune femme et dit

« Si, il te faut une personne pour pouvoir parler avec ta sœur. Un témoin ou quoi se soit. Une personne pour te soutenir le jour où tu voudras lui dire ce que tu penses vraiment alors je serais là. Puis, je t'empêcherais de faire une bêtise que tu regretteras toute ta vie.. Puis, on a toujours besoins d'un loup romantique qui n'aime pas la guerre et encore sa condition à ses côtés quand tout va mal. »
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Ven 18 Avr 2014 - 15:47

Trèfle, Remus à besoin de vous de toute urgence. Voici l'adresse.
I'm here now


Trèfle mangeait encore tout en continuant de pleurer sans pouvoir s’arrêter. C’était contre sa volonté. C’était plus fort qu’elle. Et alors qu’elle allait s’empiffrer une nouvelle fois, elle sentit deux mains se poser sur ses épaules, l’obligeant à se retourner. Elle se retrouva alors tout contre le torse de Remus. C’était étonnant mais en même temps, cela lui fit un bien fou. Les doigts du loup-garou chassèrent les quelques perles qui ruisselaient encore le long de ses joues. Elle renifla doucement, plusieurs fois avant d’enrouler ses bras autour de lui, cherchant à se nicher dans le creux de son épaule. Il caressait son dos. Cela la fit doucement rire. On aura dit une enfant que l’on cherchait à soulager après un gros chagrin. C’était un peu le cas.


Néanmoins, ses muscles se tendirent lorsqu’il parla d’un membre de sa famille. Avant même d’avoir dit son nom, elle savait que c’était elle. « Désolé, je dois m'occuper de choses qui ne me regardent pas. Je ne veux pas te « Elle a juste paniqué enfin je n’essaye pas de lui trouver d'excuse, mais elle s'en veut énormément. » Elle pouvait s’en vouloir… mais au fond, Trèfle savait pourquoi elle avait fait cela. Elle pouvait comprendre mais… Une nouvelle fois, les mains se posèrent sur ses épaules pour qu’ils puissent se regarder. Les paroles de Remus lui allèrent droit au cœur, le gonflant dans sentiment rassurant et diffusant une douce chaleur en elle. « Si, il te faut une personne pour pouvoir parler avec ta sœur. Un témoin ou quoi se soit. Une personne pour te soutenir le jour où tu voudras lui dire ce que tu penses vraiment alors je serais là. » Parler avec Asphodèle ? Cette idée l’effrayait en réalité ! Trèfle l’avait croisée le jour de Noël et leurs retrouvailles avaient été … houleuses ! Elle n’était pas encore prête.


Asphodèle était surement le seul membre de sa famille sur qui elle comptait réellement, alors lorsqu’elle avait rejoint les mangemorts… alors que pendant toute sa vie elle avait cherché à l’épargner de ce groupe. Les derniers mots de Remus lui redonnèrent le sourire. Elle laissa même un petit rire franchir ses lèvres tout en essayant les dernières traces de larmes. « On a tous besoin d’un Remus, tout simplement ! » Trèfle se pencha et déposa un long baiser mouillé sur la joue du loup tout en le serrant fort dans ses bras. « Asphodèle voulait se faire aimer de ma famille alors qu’elle m’avait moi. Elle les a préférés… Il me faudra du temps avant de pouvoir la revoir sans me mettre en colère. Mais si ce jour arrive, je t’enverrai de suite un hibou. »
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    Ven 2 Mai 2014 - 23:20

Un drôle de rêve
Trèfle

Remus sourit, il avait réussi à remonte le moral de Trèfle. Il ne regardait plus vraiment l'heure ne faisant pas vraiment attention. Il sourit à la phrase de la jeune femme. Parfois, il se demandait s'il avait vraiment bien choisi sa voix. Après tout, il était très doué pour écouter et donner des conseils. Il aurait certainement dû faire psychologue. Il revient très vite sur sa décision avec sa chance, il tomberait sur la famille black au complet. Imaginez qu'il tombe sur la mère de Sirius comme patiente. Il ferrait certainement un meurtre.

Puis Trèfle lui dit sa version. Lui avouant qu'elle aurait certainement du mal a pardonné à sa sœur aînée. Il ne savait pas vraiment quoi dire n'ayant pas vraiment de frère et de sœur. Pourtant, Asphodèle faisant légèrement penser à lui-même. Il se demandait si lui aussi aurait pu laisser sa petite sœur juste pour plaire à ses parents. Non, il n'en aurait jamais été capable. Pourtant, il se mit à défendre à Asphodèle et dit : « D'un côté, je ne suis pas d'accord avec ce qu'elle a fait. Tout le monde veut être aimé de sa famille. On est capable de tout faire pour être aimé, même faire la pire bêtise du monde. Je n'ai pas manqué d'amour, mais mes parents me surprotégeaient enfin protégeait leur réputation à mes dépens. Je me suis souvent sentie, comme un monstre. J'ai été sauvée grâce à Poudlard et surtout grâce au Maraudeur. Je crois que j'aurais été la cible de Sirius et James, comme se pauvre Severus et je saurais certainement devenu une bête sauvagesse à l'instar de Greyback. »

Remus leva les yeux vers la pendule accrocher à son mur. Remus ouvrit de grands yeux et se mit sur ses deux pieds complètement paniquer. Il monta quatre à quatre les marches pour aller dans sa chambre récupérer ses affaires de cours. Il redescend et dit « Désoler Trèfle, je dois te laisser. Fait comme chez toi, moi, je dois partir en cours. J'ai déjà loupé deux heures. Si tu as besoin de parler n'hésite à venir me voir à n'importe qu'elle heure de la journée. Bisous ma belle. »
Lui envoyant un baiser sonore du pas de la porte, Remus se mit à courir comme un malade jusqu'au cimetière du village pour pouvoir transplanter tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Une blessure douloureuse    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une blessure douloureuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Edmonton (blessure Horcoff)
» 5 ⊱ la vérité est toujours plus douloureuse que le mensonge.
» "La guérison n'est jamais si prompte que la blessure."
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Royaume-Uni :: Pays de Galles. :: Godric's Hollow.-