Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Lun 13 Jan 2014 - 19:56


Rosario S Daugherty


dossier n°XY-31AO55-SM


identité
Je suis né sang-mêlé et je me nomme Rosario Steven Daugherty. Je suis âgé de 25 ans et je suis né le 31 août 1955, à Llanfairpwll (raccourci ainsi sur les cartes mais j'avoue ne jamais l'avoir retenu en entier, le nom entier faisant cinquante-huit caractères), en Pays de Galles. Je vis actuellement à travers le pays puisque je n'ai pas de domicile fixe et je suis célibataire et hétérosexuel. À Poudlard, j'ai étudié parmi les Serpentards. Et en regardant mes bulletins scolaires, j'étais fort en potion et faible en métamorphose. Actuellement, je travaille comme arnaqueur mais aussi comme détective privé chez aucun établissement en particulier, je suis mon propre patron. Lorsque j'ai été chercher ma baguette pour la toute première fois chez Ollivander, elle était faite de bois de cornouiller et ventricule de coeur de dragon, 27.9 centimètres. Mon épouvantard est en fait mon arrestation par les forces de l'ordre, aussi bien sorcières que moldues, parce que mon mode de vie est plutôt risqué, que je n'ai pas mon permis de transplaner et qu'il se pourrait bien que je finisse en prison un jour ou l'autre.







mes anecdotes
SEULEMENT DEUX ASPICS • Rosario n'a jamais été un élève brillant puisqu'il n'a jamais pris la peine d'étudier sérieusement mais il ne s'attendait certainement pas à n'obtenir que deux ASPICS lors de ses examens finaux de Poudlard. Toutefois, il est fier de compter un Optimal en potion dans le lot et un Effort Exceptionnel en botanique. Tout le reste est trop insuffisant, avec notamment un Désolant en Défense contre les forces du mal et un Piètre en métamorphose. Il sera utile de préciser que ses notes à ses BUSES avaient quand même été un peu plus élevées puisqu'il avait réussi à atteindre les cinq BUSES.

SDF ET FIER DE L'ÊTRE • Suite à une affaire récente, Rosario s'est retrouvé à la rue. S'il a échappé de justesse aux forces de l'ordre, sa maison a toutefois été saisie par le ministère et son compte en banque bien rempli est désormais bloqué. Il vit donc au gré du vent et gagne de l'argent en employant n'importe quelle méthode, de la vente de faux Nimbus au porte-à-porte en passant par l'arnaque des veuves. S'il reste un gentil garçon, il n'a pas beaucoup d'états d'âme quand il s'agit d'escroquer, d'arnaquer, pirater, manipuler et voler. Et faire chanter, car Rosario peut être un excellent maître chanteur si le besoin s'en fait sentir.

L'ART DU DÉGUISEMENT • Rosario possède un talent certain pour jouer un rôle, mentir, se faire passer pour ce qu'il n'est pas et j'en passe. Seul ou en binôme, il sait - et aime - prendre une autre personnalité, voire une autre nationalité, pour mieux tromper et arnaquer. C'est comme une seconde nature chez lui.
mon opinion
Ah, les événements de ces dernières années. Oui, j'imagine qu'il y a pas mal de chose à en dire, hein ? Bon, il faut savoir que je suis en général en retard vis-à-vis des nouvelles du monde sorcier puisque je ne lis pas la Gazette du Sorcier, que je n'ai pas de radio et que j'évite le Chemin de Traverse comme la Peste. Donc je ne sais que ce que j'en ai entendu à travers des rumeurs ou de brèves discussions avec quelqu'un d'un eu plus à jour question actualité.

Je dois dire que je n'ai pas beaucoup pensé aux meurtres de ces jeunes femmes quand ils sont survenus. Comprenez, ma vie est déjà suffisamment compliquée pour que j'aille pleurer la mort d'illustres inconnues. Je n'ai donc pas été touché mais je sais que ça pourrait arriver à n'importe qui et que les nés-moldus ne sont de toute évidence plus vraiment en sécurité dans un monde qui leur appartient pourtant de plein droit. Enfin là encore, je ne suis pas directement concerné, en tant que sang-mêlé. Dans cette sale affaire de meurtres, la seule chose qui ait retenue mon attention, c'est la mort horrible de la petite moldue à Godric's Hollow. Personne ne devrait mourir de cette façon, et surtout pas parce qu'on a eu le malheur de croiser un fou furieux. Si vous voulez mon avis, le meurtrier cherchait à choquer les esprits, à laisser un message du genre "les moldus méritent de mourir les entrailles à l'air".
Pour l'attaque du Chemin de Traverse, je ne me sens pas plus concerné. Je n'étais pas sur les lieux et j'y passe rarement donc pourquoi s'en faire ? C'est certes très triste pour les diverses victimes et les devantures explosées. Pas de chance : comme on dit, ils étaient là au mauvais moment au mauvais endroit.

L'arrestation de Tom Jedusor ? Je n'ai pas trop eu de détails là-dessus mais j'ai cru comprendre que c'était le chef de ceux qui se font appeler les « Mangemorts ». C'est donc lui qui serait à la base de cette attaque sur le Chemin de Traverse ? Bon, dans ce cas, je ne l'aime pas. Je n'ai jamais trop vu l'intérêt d'attaquer de parfaits inconnus sans aucune raison valable... Et il n'y avait aucun style là derrière. Enfin ça, j'imagine que c'est un détail. Le savoir hors d'état de nuire va rassurer bien des sorciers et ça va sans doute faciliter mon propre boulot. En bref, j'en suis ravi, ça m'arrange en tout point. Il faut juste prier pour que les Mangemorts ne poursuivent pas son oeuvre même sans qu'il soit aux commandes.

La seule chose qui me dérange réellement dans ces histoires, c'est le danger que courent les nés-moldus. Mon oncle étant né-moldu, voyez-vous, je ne peux que me faire du soucis pour lui et je ne sais pas trop ce que je ferais s'il venait à être assassiné simplement parce que ses parents étaient des moldus. Personnellement, je traite avec les moldus comme avec les sorciers depuis de nombreuses années et je les place sur un pied d'égalité, notamment vis-à-vis de la bêtise dont ils font preuve.




mon groupe
L'Étoile du Centaure était un groupe parfait pour un jeune homme comme Rosario, qui tient à son indépendance plus que tout et qui, de toute façon, a quitté la légalité depuis bien longtemps. Il ne tient pas le ministère en très haute estime et doute fortement de sa capacité à régler le conflit qui secoue aujourd'hui le pays. Faire confiance au gouvernement ? Certainement pas, il faudrait être suicidaire pour ça... et être certain que les citoyens soient bien au courant de tous les meurtres, de toute la vérité. Ainsi, dés qu'il en a l'occasion, Rosario préfère se charger des Mangemorts lui-même, sans attendre ni compter sur personne. On n'est jamais mieux servi que par soi-même, n'est-ce pas ?

Pourquoi lutter ? La seule famille proche de Rosario reste son oncle qui a le malheur d'être né-moldu. Bien sur, ce n'est pas un mal, du moins pas pour le petit arnaqueur, mais visiblement tous ne sont pas d'accord. Il a bien compris que s'il voulait que son oncle reste entier et bien vivant, il avait intérêt à faire le maximum pour que ça soit le cas... Quitte à éliminer ceux qui pourraient représenter une menace. Rosario n'a de toute façon jamais été très regardant sur les méthodes employées tant qu'elles sont efficaces et qu'elles ont fait leurs preuves.

Outre le danger que ces gens représentent pour son oncle, la présence des Mangemorts est aussi problématique pour les affaires : en temps de crise, les gens ne font plus confiance à personne et l'escroquerie devient plus difficile, plus dangereuse. Les forces de l'ordre sont davantage présentes et sur leurs gardes et le moindre individu suspect se voit rapidement arrêté pour divers motifs. Rosario a donc tout intérêt à voir le monde redevenir comme il l'était avant : tranquille, sans menace pour son oncle à cause de son statut de sang ni de méfiance chez les citoyens. En passant, certaines de ses opinions rejoignent toutefois celles de l'Ordre de Merlin puisque selon lui, il serait bon que le monde des moldus et celui des sorciers entrent pour de bon en contact.




méfaits accomplis.
J'emprunte Aidan Turner pour jouer mon personnage. Je me fais appeler Tao/.ipar haizea sur le net et ailleurs. Il se trouve que j'ai 18 ans et que je serai disponible régulièrement. J'ai trouvé le forum par des partenariats. Parce que j'aime beaucoup parler, j'ai envie de rajouter quelque chose.

copyrights → fiche par bérénice/SleepingCookie & images par...




MARAUDERS CALLING


Dernière édition par Rosario S. Daugherty le Dim 5 Oct 2014 - 18:54, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Lun 13 Jan 2014 - 19:56


- histoire d'un arnaqueur -


premier chapitre
La femme pleurait et le bébé hurlait.
Le médicomage enroula rapidement le nouveau-né dans des couvertures et le confia à son assistante avant de revenir au chevet de la mère. Elle et lui savait ce qui était en train d'arriver, ce qui était inévitable. Le sang maculait les draps de la petite chambre de la maison familiale des Daugherty. Trop de sang, trop pour la transporter à Sainte-Mangouste, trop pour la sauver. Alors le médecin se contenta de lui attraper la main. « Rosario... Steven. » Et il n'y avait rien à ajouter. L'assistante revint bientôt avec le petit bébé nouvellement nommé et la mère passa ses derniers instants avec son unique fils. L'enfant s'était enfin tu, rassuré par la présence de celle dont il avait prit la vie. « Monsieur, ne devrions-nous pas... » Le médicomage interrompit son assistante et apprentie d'un regard et lui intima un ordre silencieux : regarde. Il y avait des cas où ils étaient impuissants et il valait mieux qu'elle l'apprenne le plus rapidement possible. « Date et heure du décès : 31 août 1955 à 23h12. » Sans rien ajouter, le médecin lâcha la main de la défunte et attraper le bébé endormi, le serrant un bref instant contre lui. A présent, il lui restait à l'annoncer au reste de la famille, le moment le plus douloureux. Il y avait la grand-mère, le grand-père et l'oncle, en bas, qui attendaient. Le père ? Il avait été envoyé en prison il y a quelques temps pour une raison dont il n'avait pas eu vent. Enfin l'enfant ne grandirait pas seul, c'était déjà ça.

***
Les affaires de Margaery Daugherty avaient toujours été bien rangées, bien triées, sans que rien de dépasse. Les vêtements étaient classés par ordre de couleurs et les livres étaient bien évidemment par ordre alphabétique. La vieille femme avait fonctionné ainsi toute sa vie et avait toujours cru que son existence resterait aussi prévisible que ses rangements. Elle avait eu deux fils en excellente santé, Henry et Erwan, et un charmant époux. Et puis les choses s'étaient compliqué lorsque non pas un mais ses deux enfants furent déclarés sorciers. Magiques. Porteux de pouvoirs étranges qui virent bouleverser le quotidien de Margaery. Des années après - des années compliquées - son aîné se trouva une copine. Il avait alors dix-neuf ans et son frère cadet dix-sept. Et puis cette copine, Maria, était tombée enceinte et Henry avait fini en prison. Dans un asile pour sorciers, pour être plus exact. L'enfant était né, menant la jeune Maria droit dans la tombe, et Margaery s'était demandée si ce n'était pas un sale tour du Diable, cet enchaînement d'événements malheureux. Bref, peu importe les sombres pensées que nourrissait la trop jeune grand-mère, elle éduqua pourtant le petit Rosario, lui enseignant tout ce qu'elle savait. Et c'est ainsi qu'elle se retrouva, ce jour-là, à l'observer dans le jardin, dissimulée derrière les épais rideaux du grand salon. L'enfant jouait tranquillement dans la cour avec le chat. L'animal poursuivait gaiement un papillon, Rosario sur ses talons. Et la grand-mère priait pour que jamais il ne développe de pouvoirs comme son père et son oncle. Ces sept dernières années, elle s'était prise à aimer cet enfant, à le chérir comme rien d'autre. C'était son unique petit-fils, un gamin remarquablement alerte qui savait prendre la vie au jour le jour.
Suivant des yeux les arabesque du papillon, le chat et Margaery se figèrent au même instant. Rosario éclata d'un grand rire heureux : le papillon avait simplement disparu en plein vol et battait à présent faiblement des ailes entre les doigts du garçon. Les larmes montèrent aux yeux de la grand-mère qui se retint de descendre en courant. « Tu le savais déjà, non ? » La voix douce de son époux la fit sursauter. Disons qu'elle s'en doutait mais qu'elle s'était trop longtemps voilée la face.

***
Rosario repoussa sa grand-mère, fixant le train rouge avec impatience. Il avait reçu sa lettre pour Poudlard, la grande école de sorcellerie britannique quelques jours plus tôt. Son anniversaire tombant le 31 août, cela avait été juste mais il ferait tout de même sa rentrée cette année. L'enfant de onze ans à peine se sentait rempli d'énergie à l'idée de quitter enfin la vieille maison familiale et ses grands-parents poussiéreux pour le château que son oncle Erwan lui avait décrit avec tant d'enthousiasme. Rosario sauta à moitié dans les bras dudit oncle, adressa un dernier signe de la main et disparut dans le train, traînant derrière sa valise presque aussi grosse que lui.

***
« Je me demandais si j'aurais une suite pour les Daugherty... Je suis presque déçu. Toutefois, je dois reconnaître que la maison de tes aînés te conviendrait à merveille. Prends garde aux chemins dorés. » La voix du Choixpeau, que seul Rosario entendait, s'interrompit le temps d'une inspiration et le verdict éclata dans la grande salle. « Serpentard ! » Une sensation douce-amère réchauffa le ventre du garçon qui s'empressa de poser l'horrible chapeau sur le tabouret et de gagner la table qui serait la sienne pour les sept années à venir. Le premier année était assez content de ne pas être tombé chez les Poufsouffles. C'était sans raison valable qu'il entretenait des a priori sur cette maison mais il aurait été infiniment malheureux de s'y retrouver. Quand à Serpentard... La maison en elle-même ne le dérangeait pas plus que ça, il savait qu'elle lui correspondait sur bien des points, mais il avait espéré se démarquer un peu de ses deux prédécesseurs. Il n'avait pas envie d'être comme les descendants de ces vieilles familles des livres d'histoire : une maison quasi-attitrée pour les membres. Non, lui rêvait de tracer son propre bonhomme de chemin, à sa manière, loin des autres. Et l'amertume de Rosario n'en était que plus grande puisqu'il savait que c'était précisément cet état d'esprit qui l'avaient mené là.

***
Le train quitta la gare quasi-déserte dans un sifflement. Rosario le regarda s'éloigner avec une pointe de tristesse : Poudlard était du passé, pour de bon. Sa septième année venait de s'achever comme le témoignait le départ du train qu'il ne reprendrait plus. En tant qu'élève, il savait qu'il n'avait pas été brillant. Seulement cinq BUSES sans doute moins d'ASPICS. Ouais, il avait vraiment tout d'un cancre. Mais bizarrement, il ne se faisait pas d'inquiétude. Ses talents étaient ailleurs, là où personne ne les aurait soupçonné. Certains à l'école en avaient fait les frais mais ils n'avaient jamais osé parler, jamais. C'était rester un secret entre ses victimes et lui. Oh, ce n'était rien de grave, Rosario connaissait les limites. Il savait lesquelles il ne devait pas franchir pour ne pas se voir renvoyé comme son oncle Erwan. Ce n'était pas une question de morale, celle-là il la mettait soigneusement de côté sans jamais venir lui demander son avis, mais plus une question de ruse.
Le train disparut pour de bon à l'horizon ; le regard de Rosario se perdit sur le quai. Plus personne. Il avait eu des amis à Poudlard mais pas beaucoup, juste ce qu'il fallait pour ne pas se sentir seul. Mais à présent, il se sentait un peu perdu. Il allait rentrer chez ses grands-parents pour l'instant, revoir son oncle et passer du temps avec lui, faire des trucs et des machins... Mais il n'irait pas à l'université comme les trois-quarts de ses camarades. Son niveau en magie était beaucoup trop faible pour cela et puis... question de motivation. Rosario n'était pas nul en magie à proprement parler, non non, il lui fallait juste beaucoup de motivation pour s'appliquer et encore davantage pour réussir. Et énormément de concentration aussi. Si tout était réussi, ses sortilèges pouvaient être parfaits, vraiment parfaits, sans un défaut. Mais ça avait dû lui arriver... quatre fois dans sa vie. Enfin ça n'importait pas beaucoup, il avait juste essuyé de nombreuses moqueries en sept ans, dont certaines qui s'étaient mal terminées.
Et il était seul sur le quai, le seul à regarder encore un peu en arrière.

***
« Je t'aime, Lucas... » « Je sais, moi aussi. » Rosario savait bien que cette fille quasiment seule au monde l'aimait. Mais il avait aussi désespérément besoin d'argent depuis qu'une de leurs petites affaires, à Erwan et lui, avait mal tourné. Elle s'était soldée par une fuite de justesse et la saisie de tous leurs biens. Leur compte à Gringotts avait bien évidemment été bloqué. Depuis, ils vivaient sans le sou, à la recherche d'arnaques faciles et sans aucun style. Ils y étaient bien obligés, dormir sous les ponts n'étant pas une activité très passionnante. Rosario avait finalement monté cette escroquerie-là. Avec patience, il avait charmé cette jeune demoiselle correctement dotée. Il lui avait marmonné des tonnes de je t'aime, l'avait écouté lui répondre avec passion. Et ce soir, c'était le coup final, le dernier chapitre de cette arnaque. Le jeune homme osa un baiser doux sur les lèvres de la jeune femme qui sourit et se blottit sous les draps. Ses boucles brunes chatouillèrent la joue de Rosario qui lui adressa un sourire, sans doute le dernier. « Dors, tu te lèves tôt demain. »

Rosario patienta une bonne heure, histoire d'être sûr qu'elle dormait pour de bon et qu'il ne lui prendrait pas l'envie d'aller se promener. Il se glissa au bas du lit en silence en retenant un sourire satisfait. Elle lui avait dit, finalement. Elle gardait un coffre-fort dans un coin et elle avait fini par lui en donner le code. Oh, elle ne l'avait pas fait par bêtise mais parce qu'elle était absente et qu'elle avait bêtement besoin d'un truc se trouvant à l'intérieur. Alors elle avait fait confiance au jeune homme en lui demandant de lui apporter rapidement.
A présent, le coffre était vide, pour de bon. Il avait laissé les affaires personnelles et avait juste prit l'argent de secours qu'il contenait. Cette petite sorcière solitaire n'avait jamais été pauvre mais le voleur n'aurait pas cru qu'elle garde autant de mornilles et gallions chez elle. Bon, à vrai dire il avait bien pris autre chose que de l'argent : Rosario aimait les trophées et en voyant ce petit pendentif tout simple, probablement en or, il n'avait pas pu résister. Il se le passa au cou au moment où il franchissait la porte et s'arrêta, sentant un regard. Il se retourna lentement et leva les yeux : la jolie fille seule au monde le regardait par la fenêtre, en haut, un mélange d'étonnement et de perplexité peint sur ses traits. Puis elle avisa le bijou avec horreur. Un bref instant, la scène avait été romantique ; puis Rosario prit la fuite. Pas de nom, pas d'adresse, qui le retrouverait de toute façon ? Et il se rendit compte qu'il avait oublié sa vieille baguette en bois d'if et ventricule de dragon sur la table de nuit de la demoiselle, dans sa hâte d'en finir.








Dernière édition par Rosario S. Daugherty le Dim 5 Oct 2014 - 18:47, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Lun 13 Jan 2014 - 20:02

Bienvenu officiellement sur le forum. Ouah qu'elle beau mec. Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Lun 13 Jan 2014 - 20:06

Je te souhaite officiellement la bienvenue avec ton beau brun sexy et notre premier détective privé (validé, faudra que tu rencontre Liliana-Cersei Stone ^^)

Tu as 10 jours pour faire ta fiche, soit jusqu'au 23 janvier. Si tu auras besoin d'un délais, il te faudra remplir un peu plus ta fiche.

Si tu as des questions, n'hésite pas, ma boîte mp est ouverte.

J'ai hâte de lire ta fiche et bon courage pour l'écrire ♥



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Lun 13 Jan 2014 - 20:10

Bienvenuuuuuu c'est trop bien que tu fasses une SDF ma Sorcha elle aussi est SDF   On va former le club des SDF ! En tout cas leur faudra un lien d'enfer, genre une nuit, dans le froid, partageant le même carton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Lun 13 Jan 2014 - 21:41

Super choix d'avatar  Excited 

Bienvenue   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Lun 13 Jan 2014 - 22:58

Merci à vous quatre ! 
Avec plaisir, pour le partage de carton, Lily ! xD
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DE MERLIN
avatar
Hiboux envoyés : 911
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédits : <z> •• SleepingCookie


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Mar 14 Jan 2014 - 9:30

Je n'peux qu'approuver ton choix d'avatar Excité  Excited 

Bienvenue & bonne rédaction canard




•• Marcus Deschamps, médicomage à votre service ••
Soigne à peu près de tout, sauf de la non-ponctualité



couleur : #B0594B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Mar 14 Jan 2014 - 14:06

Bienvenue parmi nous Beau Gosse   


I wouldn't change a thing about it
Please don't go away I need you now And I'll hold on to it Don't you let it pass you by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Mar 14 Jan 2014 - 15:58

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour la rédaction de ta fiche A la classe 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Mar 14 Jan 2014 - 18:49

Non mais Lily, çà va pas. Un smexy comme çà, on lui propose notre baignoire voyons  Excité  

Bienvenue parmi nous, jeune homme ! Ton perso est fort intéressant, j'ai hâte de lire ton histoire et d'avoir un pti lien avec toi. Bon courage pour la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Mer 15 Jan 2014 - 0:11

Mdrr au moins la baignoire ouai !! -ou un joli panier pour chien....... *sort* -

Bienvenue ! =) Bon courage pour ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Mer 15 Jan 2014 - 1:51

Bienvenue sur le forum   

Ton métier est que trop chouette en passant (et me fait remettre en doute la carrière de Finlay du coup! )   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   Mer 15 Jan 2014 - 12:57


Félicitation ! Tu es validé
Pour bien commencer ton aventure



Ta fiche est superbe ! Ton personnage est vraiment très intéressant, j'aime !!! ♥

Nous sommes attentifs à tout mais qu'il nous arrive d'oublier des choses, il faudrait que tu passe dans ce sujet s'il te plait : Pour tes études. Je te recommande de faire ta fiche de lien, ton journal intime et ta boîte aux lettres avant de commencer à RP. On sait qu'il est parfois difficile de trouver des partenaires, pour cela, il y a un sujet de recherches de partenaires. Si tu as envie de participer aux diverses animations du forum (défis, concours, etc.) la section animation est l'endroit parfait. Et puis je te propose le flood pour bien faire connaissance avec tout le monde. J'espère sincèrement que tu te plaira sur le forum et si tu as des questions ou des suggestions, n'hésite pas à envoyer un MP à un membre du staff ou à poster dans le bureau des idées. Enfin, sur le forum nous avons un système de points qui est très important, pour en connaître l'enjeu n'hésite pas à jeter un coup d’œil ici.

Actuellement, je t'invite à venir te recenser. Mais aussi à participer à nos petites animations actuelles, le concours d'écriture, les plumes d'or et notre petit questionnaire.


Marauders' Calling



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rosario Daugherty ♦ Je retourne ma veste toujours du bon côté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Découvrons-nous :: Présentations. :: Fiches validées.-