Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 10:45



20 juin 1980, tôt le matin


Je dois sauver des gens. Moi. Genre comme si j'étais une super héroïne. Cela ne leur suffit pas que je sois une nulle en magie et que j'ai complètement foiré (de manière consciente okay, mais foiré tout de même) ma première mission. Des vies sont en jeux. Ils ne pouvaient pas faire appel à je ne sais pas qui moi. Je suis sûre qu'il y a des aurors ou je ne sais pas qui. Des sorciers plus puissant que moi. Je ne suis qu'une petite journaliste dans un journal féminin ! En plus il y a des enfants ! Des enfants... Je n'ai pas le droit à l'échec, mais je ne suis pas assez douée pour réussir. Je jette un petit regard paniqué au mari qui est assis sur une chaise. Il n'a pas touché au thé qu'il vient de me servir. Il est effondré, plus aucune envie de vivre. «  Je vais retrouver votre femme et vos enfants, je vous le jure. » Il hoche vaguement de la tête, lui même n'y croit plus, il n'a plus d'espoir. Il ne sait même pas s'ils sont en vie.

Je pose une main compatissante sur son épaule et la tapote avec maladresse. Je ne sais pas trop ce que je dois faire. J'aurais voulu appeler Saorise pour qu'elle m'aide, mais elle je n'ose pas. Elle ne cesse de me parler avec émerveillement des œufs de dragons qui vont clore à tout instant. Oh elle viendrait sans hésitation, je le sais très bien, mais cela est mon fardeau pas le siens. J'attrape le thé auquel je n'ai pas touché pour en boire quelque gorgée par politesse. Il est froid. «  Je... je vais y aller. » Qu'est-ce qu'on dit à quelqu'un dont on doit sauver la vie de sa famille ? «  Je reviendrai avec eux. » De nouveau il hoche la tête, mais il n'y croit pas. Je glisse dans ma poche toutes les informations qu'il m'a donnée. Je suis la seule qui peut agir selon eux. On ne me connaît pas et si un membre du ministère de la magie, il tuera les otages sans aucune pitié. «  Au revoir. » Je me sens ridicule avec mon adieu qui résonne dans le vide. Il ne prend même pas la peine de répondre. Il faut que je passe chez moi. J'attrape de la poudre de cheminette et me glisse dans la cheminée.

Je tousse. Je déteste prendre le réseau de cheminette, mais je dois garder mes forces, donc j'évite le transplanage. Merlin merci Bénédicte n'est pas là, cet idiot doit être en train de traîner je ne sais où. Si on m'avait dit à Poudlard que je vivrai un jour avec lui j'aurais rit au nez de la personne. J'étais plus du genre à mettre des ingrédients dans son chaudron pour le faire exploser qu'être ami avec lui. Je n'ai pas beaucoup de temps, je dois m'infiltrer dans une soirée. Un de nos contacts nous a assuré que l'homme tenait à célébrer quelque chose d'important. Je croyais que leur maître était mort, qu'ont-ils à célébrer ? Il n'est tout de même pas revenu d'entre les morts en mode inferi pour contrôler le monde... Mais je n'ai pas le temps de me poser ce genre de question, il est temps pour moi de me préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 10:47

Arrive-t-elle à se mêler aux autres invités ?
Oui, l'euphorie qui les prend les empêche de remarquer qu'elle se mêle à la foule.
Non, elle doit faire marche arrière, ils sont désormais sur leur garde.



20 juin 1980, dans la soirée


Les moldus me regardent avec des yeux ronds. C'est vrai que cela doit sembler particulier de voir une jeune femme en robe longue conduire une mobylette sans casque. Je plaide coupable pour le casque, mais casque et perruque ça ne fait pas bon ménage. Quoi que peut-être est la vue du pantalon sous la robe qui les interroge. Une robe longue ne permet pas de courir, ni de se mouvoir correctement. J'ai donc dû improviser à l'aide de cette petite merveille qui est sensée cacher les bourrelets et faire une taille de rêve. Enfin là cela cache surtout la tenue que je porte dessous. Je me sens ridicule. Je suis tout simplement ridicule. Qu'est-ce qui leur a pris de me demander à moi d'aller les sauver eux. Je ne suis pas faite pour ça. Je n'ai pas le choix pourtant. Je dois faire face seuls. Je remonte les fausses lunettes, redresse ma perruque brune, remet une couche à mon rouge à lèvre. Je ne suis pas prête, j'ai peur, je n'ai pas le choix. Je serre nerveusement ma petite pochette contre moi, je suis terrifiée, pas pour ma propre vie, je suis terrifiée d'échouer, je suis terrifiée qu'ils soient morts avant que je puisse les sauver.

Non. Ils sentent la peur, je dois avoir l'air assuré. Il n'y a pas de garde à l'entrée. Ils ne se doutent de rien. Ils sont bien trop heureux. Je suis un couple de sorciers, marchant à deux pas derrière eux. Je sais où je suis, je sais que ce que je fais, je ne suis pas une intrus. Après tout ce n'est pas la première fois que je rentre chez quelqu'un sans lui demander l'autorisation. Cela m'est déjà arrivée plusieurs fois de me tromper de demeure ou d'appartement et ils ne ferment pas leur porte ! Ce n'est pas de ma faute. Je plaque sur mes lèvres un sourire. Par Merlin. Il y a une dizaine de sorciers là, ils rient, ils sourient, ils sont heureux. Elle est là parmi eux. Sans ses enfants. Très digne, très droite, les yeux rouges. A ses côtés il y a cette femme, Circé Wright si je ne me trompe pas. On raconte qu'elle a de l'influence chez les mangemorts. Ils la traitent tous avec déférence. Quelque chose ne va pas. Quelque chose est en train de se former chez les mangemorts, mais je ne sais quoi.

Non. Pas maintenant. Le désir est plus fort. Un petit globe repose sur un présentoir. Il n'a rien de particulier, il n'est peut-être même pas magique, mais j'en ais besoin. Je le veux. Je dois l'avoir. Je dois réussir ma mission avant, par exemple voir la femme, lui demander où sont cachés ses enfants. Mais le globe m'obsède, je dois l'avoir, je dois le posséder. Je ne pourrais réussir ma mission. Et merde. Ma cleptomanie reprend le dessus, on m'a toujours dit d'aller voir un psycomage, mais non, il va juste me dire que le vol c'est mal et tout. Ça va coûter cher. Tendit que le vol rapporte. Personne ne semble faire attention à moi, le globe m'attend, il m'appelle. Je m'en approche, il est beau, merveilleux. Je l'attrape. Oui, il est parfait. Je le glisse dans ma pochette et pousse un petit soupire d'aise. Enfin il est à moi. « Hey je peux savoir ce que vous faite ? » Je fais mine de ne pas avoir entendu le sorcier, faisant mine d'admirer les peintures qui trônent sur les murs. L'homme m'attrape le bras pour m'obliger à lui faire face. «  Je vous ais posé une ques » Bouse. C'est Peterson en personne. Sans mauvais de jeu de mot. « Qui êtes vous ? Je ne vous ais pas invité ! Je ARGH ! » Je lui donne sans aucune pitié un coup de genoux dans l'entrejambe et m'enfuis.


Dernière édition par Sorcha Riddel le Ven 20 Juin 2014 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 10:47

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 12:07

Arrive-t-elle à s'enfuir dans les étages ?
Oui, la femme de Night créer une diversion.
Non, elle est capturée.

Le plan dans ma tête est simple, donner un coup de genoux à Peterson, le mettre à terre, m'enfuir et me planquer. Ensuite j'improvise. Dans ma tête cela semblait parfait, la réalité est tout autre, je donne le coup de genoux, l'homme tombe à genoux. Je cours. « Jambencoton.  » Je tombe. Mes jambes ressemblent à celle d'un épileptique ou à un vribromasseur, c'est selon. Ils rient. HOHOHO que c'est drôle. NON c'est pas drôle. Bande d'enfoirés. Je me débats, leur hurle des insultes. On me donne un coup de pied dans la mâchoire. Okay je me tais. Je suis pas masochiste non plus. J'ai mal. Je crois qu'on m'a cassée une dent, voir deux. Ils savent combien ça coûte le dentiste ? Hein ! Bandes de troll dégénérés ! On se saisit de ma pochette, on fouille dedans sans aucune gêne. M'en fout, y a rien dedans d'important, si ce n'est le trèfle à quatre feuille que j'ai trouvé. Il m'a tenu bien chance celui-là d'ailleurs ! Je n'aurais pas dû me détourner des esprits de la nature et croire en ses légendes populaires. « Et bien ma petite, tu caches où ta baguette ?  » Je ne répond pas. Ils pensent vraiment que je vais leur dire. « Et bien, cette jeune femme aurait perdu sa langue ?  » Nouveau ricanement. « On pourrait la lui couper ça la rendrait plus loquace.  » Éclat de rire cette fois. Que c'est merveilleux, je me rappel maintenant pourquoi j'avais rejoint l’étoile du centaure. Parce que ces gens sont des gros malades mentaux. Ça serait eux qu'on devrait enfermer dans l'asile. Dommage qu'on l'a détruit.

« Calmez-vous mes amis !  » La foule autours de moi se sépare pour laisser place à la majestueuse Circé. « Finite Incantem.  » Mes jambes cessent de trembler, je pousse un soupire de soulagement. « Relevez-vous je vous prie.  » Personne ne me temps la main bien entendu. Je me relève difficilement. Mes jambes sont toute flageolantes. Il m'est difficile de tenir debout. Pourtant j'arrive à me relever pour faire face à la sorcière. Elle plus grande que je ne le pensais, je dois lever la tête pour voir son visage. Derrière elle se tient Madame Night, comme un petit chien. Elle me jette un petit regard attristé, elle sait ce que je viens faire ici. « Ne savez-vous pas que c'est fort inconvenant de votre part de venir nous déranger en soirée.  » Elle jette un coup d’œil à la sphère qu'on vient de lui donner. « Et vous êtes une très mauvaise voleuse qui plus est.  » Je déglutis. « Pourquoi voulez-vous voler ceci ?  » Je me contente de lui tirer la langue de manière enfantine faute de pouvoir lui donner une réponse. Cela a l'effet escompté. Elle me gifle, mais n’insiste pas. J'ai mal à la joue maintenant. « Enfermez là, nous n'allons pas nous gâcher la soirée pour une piètre voleuse.  » Elle rend la sphère à Peterson. « Mettez-la à l’abri, je vous avais dis que de la mettre à la vue de tous est un danger.  »


Dernière édition par Sorcha Riddel le Ven 20 Juin 2014 - 12:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 12:07

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 13:02

Est-elle enfermer avec les enfants ?
Oui, ils pensent que c'est une voleuse et ne jugent pas nécessaire de la séparer de les enfants.
Non, elle est enfermée dans une pièce seule.

Arrive-t-elle à ouvrir la porte
Oui, elle arrive à jeter un sort.
Non, elle met feu à la porte.

Ils n'ont pas trouvé ma baguette. Ce n'est pas faute d'avoir fouillé, mais personne n'a pensé à regarder sous le pantalon au niveau de la cuisse. Ils restent bien trop prudes. Ce n'est pas l'endroit le plus facile pour la récupérer, mais je ne comptais pas avoir l'usage vu mes dons en magies. N'arrivant pas à marcher correctement à cause du sortilège, deux hommes m'attrapent chacun d'un côté. Ils m’entraînent à l'étage. Il n'y a probablement pas de cellules, tant mieux, je n'ai pas envie de faire la conversation aux rats et cafards de cette demeure. Ils me considèrent comme un paquet, me traînant presque sur le sol. Je n'ai aucune valeur pour eux. Ils marmonnent des insultes à mon égare, se demandant pourquoi on ne m'a pas tué de suite. Je ne répond pas pour une fois. Je reste silencieuse. On finit par me jeter sans ménagement dans une pièce qu'on ferme à clé derrière mon dos. Je tend l'oreille, mais je n'entend pas de sortilèges qui sont lancés. Probablement pensent-ils que je n'ai pas de baguette magique. Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas trouvé de baguette que je ne l'ai pas sur moi, mais tant mieux. Je me laisse aller contre le sol. Ils ne vont probablement pas venir me chercher avant le lendemain ou tout du moins avant la fin de la soirée. J'ai encore un peu de temps. Tout d'abord reprendre le contrôle de mon corps. J'inspire, expire, inspire, expire. Mes jambes perdent leurs fourmis.

Je me relève et retire ma robe. J'ai déjà abandonné ma pochette, je peux bien aussi leur abandonner ma robe. De toute manière elle n'est pas si jolie que cela. Et puis une vie est bien plus précieuse qu'une robe. Je suis bien plus à l'aise avec ce pantalon. Je ne sais trop pourquoi les sorciers ont cette tendance de vouloir porter des robes et des capes. Depuis toute petite j'ai toujours détesté les robes, elles m'empêchent de courir, monter aux arbres, danser et faire toutes ces choses merveilleuse. A l'instar des moldues, je me suis mise à porter des pantalons. Ce n'est pas très sorciers, mais franchement plus pratique. Je fais quelques pas dans la pièce, la lumière de la lune révèle que des ombres. J'ouvre mon pantalon pour récupérer ma baguette, puis je le referme rapidement. Pas envie de tomber sur quelqu'un qui me découvre dans cette étrange position et se fasse de fausses idées mon sujet. « Lumos.  » La pièce se révèle être un petit bureau. Celui d'un adolescent de toute évidence au vu des affiches de quidditch qui trônent sur les murs. Jamais ils ne m'auraient mis dans un lieu où je pourrais avoir des informations sur les mangemorts bien entendu. Pourtant je me met à fouiner. Cherchant quelque chose à récupérer. Après tout, ils ont bien repris la sphère. Je finis par tomber sur une bague avec une émeraude dessus dans une boîte à bijoux. Et bien ça sera parfait.

Je glisse la bague dans ma poche et me dirige vers la porte. Maintenant il est temps pour moi de sortir de cette pièce est de trouver les enfants. Sauver sa femme me semble un peu risquer tant qu'elle est avec eux, mais je peux au moins d'essayer de trouver les enfants. Je regarde inquiète la porte. Je suis plus du genre à mettre le feu que de réussir mes sortilèges. « Alohomora.  » Pas de feu. Rien du tout. Je fronce les sourcils et fait jouer la poignet. Elle s'ouvre. Ouf. Je fais un pas hésitant dehors, mais il n'y a personne. Ils doivent vraiment me prendre pour une idiote...


Dernière édition par Sorcha Riddel le Ven 20 Juin 2014 - 14:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 13:02

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 13:42

Trouve-t-elle les enfants ?
Oui, elle les entend.
Non, elle ne tombe que sur des pièces vides.

Me voilà dehors. Je n'ai plus qu'à trouver les enfants et essayer d'échafauder un plan. Je n'ai pas de plan. Si ce n'est de chercher pièce par pièce les enfants. J'avance vers la première, celle qui est juste en face de moi. Je tente de l'ouvrir, elle est fermée. Bien. Passons à la seconde pièce, dans le noir. Il n'y a personne. Pièce suivante, personne non plus. Je ne prend même pas la peine de chercher un passage secret ou ce qu'il y a à l'intérieur. Je n'ai que très peu de temps. Mon plan n'est pas le meilleure, je sais très bien. Chercher pièce par pièce est dangereux, mais je ne sais pas comment faire. Régulièrement je m'arrête pour tendre l'oreille, mais je n'entend personne. Nul ne vient. Je crois que le fait que je me sois fait prendre aussi facilement les a persuadés que je ne suis qu'une idiote et une incapable. Peut-être pensent-ils aussi que je suis quelqu'un de diminuée mentalement. Bande de véracrasses. Ils vont le regretter quand ils vont voir quand j'ai récupéré une bague hors de prix.

Je pousse de nouveau une porte, toujours rien. Par contre, la lumière de la lune éclaire des parchemins. Mais ne serais-ce pas là des cartes de chocogrenouilles ? Okay. Des vies sont en jeux. Mais on parle de carte de chocogrenouilles là ! Elles m’appellent. J'en ais besoins. Et il y a personne. D'un pas vif je pénètre dans la pièce et récupère les cartes. Par Merlin ! Ce sont des cartes hyper rares ! Je ne pensais pas qu'elles existaient ! Bénis sois-tu Merlin. Je les glisse dans ma poche et attrape un paquet de dragés surprise au passage, si je trouve les enfants, ils seront bien content d'avoir des bonbons.

Je sors de la pièce, toujours personne. Ils doivent être bien heureux lors de leur soirée. Je ne sais pas ce qu'ils fêtent, cela fait peur. « Mademoiselle.  » Ou bien non. Il y a bien quelqu'un. Je me retourne avec hésitation, la voix n'est pas remplit de mauvaises intentions, au contraire. « Miss Night !  » La femme me sourit doucement. Elle s'approche de moi et m'attrape les mains. « Vous n'êtes pas une voleuse n'est-ce pas ? Non, je vous prie, écoutez moi. Je dois faire vite. Je ne sais pas où sont cachés mes enfants. Trouvez les et partez avec eux.  » Des larmes perlent au coin de ses yeux. « Je ne compte pas passer la nuit. Ne m'attendez pas et dites à mon mari que je l'aime et que parfois des sacrifices sont nécessaires.  » Je lui attrape la main. « Agissez vite, quand ils vont comprendre que le repas est empoisonné ils vont s'attaquer à vous.  » Je hoche de la tête un peu honteuse. Moi je vole des cartes de chocogrenouilles et elle, elle se sacrifie, pour ses enfants, pour leur avenir. « N'ayez crainte de la mort, les esprits de la lumières guideront votre chemin vers Avalon.  » Elle semble étrangement rassurée par mes paroles. Probablement cherche-t-elle du réconfort quelque part.


Dernière édition par Sorcha Riddel le Ven 20 Juin 2014 - 14:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 13:42

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 14:27

Arrive-t-elle à trouver les enfants ?
Oui, enfin !
Non, mais elle tombe sur un elfe de maison, voir lancé 2

Arrive-t-elle à faire parler l'elfe ?
Oui, il s'est lié d'amitié avec madame night et dit où sont cachés les enfants.
Non, il s'enfuit pris de panique prêt à tout révéler à son maître.

Elle s'en va, me laissant seule, partant comme elle est venue, dans le silence. Je la regarde s'en aller le cœur serré. Je sens une étrange boule se former dans mon ventre. Je crois que c'est un sentiment de honte. Oui, c'est tout à fait ça, j'ai honte. Honte de voir cette femme se sacrifier et moi qui vole des trucs. Il est temps que je trouve les enfants, il faut que je me presse. Maintenant je ne dois plus que me soucier s'il y a des présences humaines ou non. Je presse le pas, poussant les portes les unes après les autres. Je n'ai pas le choix de les trouver. Je l'ai promis à leur mère. Mais les pièces restent vides. Désespérément vides. Il n'y a personne. Mon cœur se serre. Je me demande bien où est-ce qu'ils ont pu être cachés. Étrangement aucune pièce n'est fermée, à croire qu'ils avaient confiance dans les victimes. « Miss ! » Un petit elfe de maison court vers moi. « Miss, miss, miss ! » Je recule d'un pas surpris, il n'a pas l'air bien méchant, pourtant je me méfie pointant ma baguette sur lui. Je ne fais pas le poids face à un elfe de maison. Même si c'est une créature qui a des balles de tennis en guise d'yeux.

Plus il avance, plus je recule. « Je sais où sont les enfants ! » Je lui fais face surprise. « Vilain ! Je suis un vilain elfe de maison ! Vilain ! » Il commence se frapper le crâne sur le mur. BOUSE ! Il va les attirer ! Je tombe a genoux et le retiens en le serrant dans mes bras. « Calme-toi, je t'en prie calme toi. » Il tremble dans mes bras. « Peux-tu m'amener voir les enfants, je te prie ? » Il essaie de s'échapper pour se blesser. « Arrête ! Si tu es là c'est pour ça non ? » Il hoche la tête piteusement. « Astrid m'a demandé de le faire. » Je lui souris, profitant de cette opportunité pour lui changer les idées. « Astrid ? C'est Madame Night ? » Il hoche de nouveau de la tête. « Elle m'a dit que l'étoile du centaure pense qu'on doit être libre. Que mon maître doit mourir, car c'est un méchant homme. J'ai versé le poison alors. Je suis vilain. Qu'un vilain elfe de maison ! » Je l'attrape par les épaules. « ECOUTE ! » Il me regarde surpris. « Tu veux te punir c'est ça ? » Il hoche de la tête. « Montre moi où sont les enfants et je montrerai comment tu peux punir sans jamais déranger tes maîtres... » Étrange promesse que voilà, mais cela semble le calmer. Il me regarde gravement. « Je vais vous montrez où ils sont, venez ! » Je vais devoir apprendre à un elfe de maison qui vient d'empoisonner son maître de se punir.


Dernière édition par Sorcha Riddel le Ven 20 Juin 2014 - 17:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 14:27

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 17:18

Arrive-t-elle à faire sortir les enfants sans attirer l'attention ?
Oui, en bas le poison commence à agir, ils sont trop préoccuper par cela.
Non, se doutant que quelque chose, ils la voient avec les enfants.

Cette mission est complètement dingue. Je savais qu'il n'aurait pas dû m'envoyer moi, mais quelqu'un d'autre, n'importe qui aurait fait l'affaire. Je vole des trucs, promet à un elfe de maison de lui apprendre la technique ultime pour se punir et les mangemorts me pensent tellement débiles que pas un seul garde n'est devant ma porte. Ils n'ont même pas prit la peine de lancer le moindre sort ! Sales véracrasses infestés de bondimons ! L’orgueil n'a pas sa place en cet instant, l'elfe me guide dans la demeure à toute vitesse, jusqu'à la chambre des enfants. D'un claquement de doigt il ouvre la porte. Comment est-ce qu'on a fait pour les rendre aussi serviles ? A moins de leur avoir fait découvrir la joie du masochisme je ne comprend pas. Ils ne dorment pas malgré l'heure tardive. Ils n'ont pas l'air d'avoir dormis très souvent. Ils attendaient, leur mère probablement, mais ce n'est que moi. A ma vue ils se reculent. L’aînée serre son petit frère dans ses bras, prête à le protéger. «  Comment se punir ?  » Bouse ! Ce n'est pas le moment pour cela ! Mais mon regard noir n'y fait rien, il veut le savoir. «  Tu prend une petite cuillère et tu tapes avec jusqu'à ce que tu meurs.  » Il n'y croit pas, il me regarde d'un air suspicieux. « Je t'assure, c'est vrai. Avant d'utiliser les détraqueurs on tuait les prisonniers ainsi.  » Il n'y croit pas, mais s'en va. Probablement pour tester ma merveilleuse idée. Les enfants me regardent terrifiée.

Je m'agenouille et sort mon paquet de dragés surprises. « Vous voulez des bonbons mes petits hippogriffes ?  » Le plus jeune est tenté, mais sa sœur le retient. « Est-ce que vous connaissez la légende des pillywiggins ?  » Ils hochent de la tête, bien entendu qu'ils connaissent ses petites fées gardienne qui veille sur les enfants. Je leur souris gracieusement. « J'en suis une, j'ai entendu vos appels et me voilà, je vais vous ramenez tout droit chez votre papa.  » Ils veulent y croire, alors ils viennent se jeter dans mes bras. Je le serre tout deux tendrement dans mes bras. Prenant le plus jeune, je le soulève pour le porter. Je jette un petit coup d’œil inquiet à Lisbeth. « Tu vas pouvoir me suivre ?  » Elle hoche gravement de la tête. « Voui.  » Je lui ébouriffe tendrement les cheveux. « Si je te dis cours, tu cours sans t'arrêter jusqu'à ce que tu sois dehors, d'accord ? Et une fois dehors si quelqu'un te poursuit tu hurles qu'il y a le feu.  » Elle semble inquiète. « Ne t'inquiète pas, je prévois juste le pire.  » J'attrape la main qu'elle me tend. Maintenant il est temps de s'en aller.

En bas, il y a des cris de fureurs, d'angoisses aussi. J'entends des pas montés et... Et ce qui devait arriver arriva. On a fait à peine quelques pas que je me trouve nez à nez avec une bande de mangemort. Je regarde Lisbeth inquiète. Lui dire de courir ? Non. Ils vont la capturer. Trop rapidement. Il n'y a pas le choix, il va falloir y faire face. Finalement je n'avais pas prévu le pire.


Dernière édition par Sorcha Riddel le Ven 20 Juin 2014 - 20:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 17:18

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 20:51

Est-ce qu'elle arrive à faire face aux mangemorts ?
Oui, elle met feu à l'un d'entre eux, ceux qui leur permet de s'enfuir de l'autre côté. + lancé deux
Non, ils sont plus fort qu'elle. Elle n'ose pas entamer le combat avec les enfants. + lancé trois

Est-ce qu'elle trouve un passage secret qui les emmène dehors ?
Oui, la petite fille a vu quelqu'un passé par là une fois.
Non, ils vont descendre par un arbre qui colle une fenêtre.

Est-ce que Circé est encore présente quand elle arrive ?
Oui, cette fois-ci elle compte l'interroger en personne.
Non, elle est partie.


Bouse. Deux charmants mangemorts me font face. Les enfants ont peur. Ils ne doivent pas avoir peur. «  Hey mes petits hypoggriffes, vous connaissez la chanson de la citrouille ?  » « OUI !  » « Voui.  » Les mangemorts ne semblent pas comprendre ce qui se passe. D'une voix tremblante je met à chanter. «  C'est l'histoire d'une ptite citrouille, ptite citrouille, ptite citrouille, c'est l'histoire d'une ptite citrouille, qui roule, qui roule, qui roule.  » Ils me regardent maintenant ahuries, se demandant bien se qui se passe. Les enfants Night m'accompagnent dans la chanson oubliant que devant eux ils ont de sales types qui veulent très probablement leur mort. Suffit de chanter et tout est plus simple pour. «  Cette ptite citrouille, ptite citrouille, ptite citrouille, elle rencontre quiiiii ? Elle rencontre INCENDIO !  » Ils n'ont pas le temps de réagir l'un prend feu. Il hurle. Les enfants aussi. En même temps l'homme vient de se transformer en torche vivante. Bien trop occupé à éteindre le feu magique, son compagnon ne fait pas attention à nous et je pars à toute vitesse dans l'autre sens. L’aînée pleure, elle a peur, elle commence à comprendre ce qui se passe. Grâce au petit peuple*, ils nous ont soutenu et on fait en sorte que les mangemorts soient trop surpris pour réagir.

« Là  » Lisbeth pointe du doigt une tenture. « Y a une dame la dernière fois elle est arrivée par là. Elle est toute mouillée, car il pleuvait dehors.  » Je pousse la tenture. Évidemment. Des sorts empêchent le transplanage, il faut prévoir avoir un moyen de sortir discrètement. Il n'y pas de porte, juste un escalier qui s'enfonce dans les ténèbres. «  Lumos.  » Ma baguette éclaire nos pas. «  On continue la chanson les enfants ?  » « Va pas avoir de monsieur qui va brûler ?  » Note à moi-même, dire à leur père de ne jamais leur chanter ptite citrouille. «  On en chante une autre si vous voulez !  » «  Oui !  » Cela résonne, j'espère qu'on ne pas nous entendre. « Il était un petit sorcier, il était un petit sorcier, qui n'avait ja-jamais volé, qui n'avait ja-jamais volé ohé ohé. Ohé ohé ptit dragon, ptit dragon qui vole dans les cieux. Ohé ohé ptit dragon, ptit dragon qui vole dans les cieux. Il a fait la rencontre d'un dragon, il a fait la rencontre d'un dragon. Dans, une réserve magique, dans, une réserve magique. Ohé, ohé ! Le pauvre dragon était chassé, le pauvre dragon était chassé, par des orques et des gobelins, par des orques et des gobelins.  » Les escaliers ont une fin et on finit par déboucher dehors. Je pousse un soupire de soulagement. Les enfants continuent de chanter gaiement. On est hors de la maison, dans une petite rue je ne sais où. « Maman ne vient pas ?  » Une question qui n'est qu'innocente, mais qui me brise le cœur. Comment lui dire qu'il ne verra probablement plus jamais sa maman ? « Tu te souviens pas ? Elle nous a dit que si on devait rejoindre papa sans elle, elle viendrai plus tard.  » La grande sœur répond pour moi, m'évitant d'avoir à dire la triste nouvelle. «  Ouais, c'est ça,  » « Pourquoi tu pleures ?  » Il touche de ses doigts les larmes qui coulent. «  Pour rien mon petit hippogriffe, pour rien.  »


* expression utilisée par les Riddel. Ils considèrent le petit peuple, les esprits de la nature, etc. comme des entités qui guident leur vie et à qui ils doivent respect et des remerciements.


Dernière édition par Sorcha Riddel le Lun 23 Juin 2014 - 12:14, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Ven 20 Juin 2014 - 20:51

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


--------------------------------

#3 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Lun 23 Juin 2014 - 11:53

Est-ce que des mangemorts l'ont entendue et suivit ?
Oui, dé deux
Non, elle va pouvoir transplaner avec les enfants.

Est-ce qu'elle arrive à s'enfuir avant que le combat s'engage ?
Oui, elle arrive à fuir.
Non, elle va devoir se battre.

« Tu fais un pas de plus et on la tue.  » J'aurais pu fuir. J'ai les enfants avec moi, mais ils nous ont trouvé, ils nous ont suivit. On aurait dû partir dans le silence, mais on a chanté et on en paye le prix. Sanders se tord dans mes bras pour voir qui est menacé. D'une main ferme, je le plaque contre ma poitrine, ce qui n'est pas à son goût. « Vous aussi les enfants, vous aimez votre maman, n'est-ce pas ? Donc vous ne bougez pas.  » Couverte de contusions, agonisante, Mrs Night, elle va mourir. Sauf si je la sauve. Je peux fuir, je lui en fais la promesse, mais alors elle va mourir sous les yeux de ses enfants. Je peux aussi la sauver. Il est encore temps, si on nous poursuit, c'est qu'il y a un remède au poison. Je peux la sauver. Je dois la sauver, hors de question de la laisser mourir et devenir une martyre. Je dépose le petit garçon au sol. Faisons le point, je suis plus du genre à mettre feu à tout et faire exploser que lancer correctement mes sorts, la vie de cette femme est jeu, celle de ces enfants aussi, je n'ai pas ASPIC, mais malgré le remède, ils restent mal au point. Ils suent à grosse gouttes, leurs mouvements sont lents. Je peux les sauver, les sauver tous.

Mrs Night comprend ce que je vais faire. Sa pâleur devient presque translucide. Okay, elle n'est pas d'accord avec moi. Je crois même qu'elle est en train de me supplier du regard de ne pas combattre. Malheureusement pour elle, je n'ai pas le choix. Je dois les sauver tous vu que j'en ais l'opportunité. Le syndrome du héros comme dirait si bien ma très chère sœur. Tant pis. Je pointe ma baguette sur eux. « Vous n'êtes que des lâches, s'attaquer aux membres innocents d'une famille pour récupérer des informations ! Ce n'est pas une attitude digne d'un sorcier.  » Je me prend pour une héroïne, eux me prennent pour une imbécile et ricanent. Loin de se mettre à blablater comme le font les super méchants dans les films moldus. Ils m'attaquent. Ensemble. Ils ne sont pas vraiment du genre à respecter les règles. « Maman ! » Je me retourne, c'est un piège, tout ceci n'est qu'un putin de piège. Un quatrième larron embarque les enfants. Non. Je dois les sauver. Je dois les sauver tous. Mrs Night se met à se débattre. Et moi je me prend un poing d'air dans le ventre. On oublie toujours que dans les livres et les films les méchants respectent un certains nombres de règles pour que le gentil gagne. Dans la vraie vie y a pas de pitié, pas de règles. Ils ne vont pas attendre gentiment que je sois prête à me battre


Dernière édition par Sorcha Riddel le Lun 23 Juin 2014 - 21:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Lun 23 Juin 2014 - 11:53

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Lun 23 Juin 2014 - 12:57

Arrive-t-elle à sauver la mère ?
Oui, elle se débat et arrive à s'enfuir.
Non, le mangemort agacé l'achève.

Arrive-t-elle à sauver Lisbeth ?
Oui, la petite fille arrive à s'échapper de sa ravisseuse et rejoindre Sorcha
Non, si oui à Sanders, elle est gardé capturée, si non, elle est tuée.

Arrive-t-elle à sauver Sanders ?
Oui, le petit garçon arrive à s'échapper de sa ravisseuse et rejoindre Sorcha
Non, il est gardé capturé.

Tout est très confus. Je ne suis une combattante, mais pourtant je suis au prise avec deux mangemorts. Il y a des cris, des sorts qui fusent. Plusieurs fois je suis touchée. Et je touche aussi plusieurs fois. C'est étrange. Je suis un peu comme coupée de la réalité ou plutôt je suis en plein cœur de cette réalité que je passe mon temps à éviter. « Avada Kedavra. » Il ne crie pas plus que les autres, mais je perçois très nettement ce sortilège. Entre deux sorts, j'ai le temps d'apercevoir le corps de Mrs Night s'affaisser. Ne me laissant pas le temps de la sauver, elle a perdu la vie. Mon cœur se serre de nouveau pour elle. Je n'ai pas le temps de prier les esprits pour guider sa route, je dois survivre avant tout. J'aimerai comprendre ce qui se passe, mais je lance des sorts au hasard, je bouge dans tous les sens, je souffre, j'ai mal. Eux aussi je crois. Leur geste se font de plus en plus lents, plus incertains. Le poison, sans aucun doute, les esprits sont là, sont avec moi. Sinon je serais morte. Je serais incapable de leur faire face. « Pilliwing !» Ils sont là tout les deux, s'accrochant à mes jambes. Je trébuche, évitant par la même occasion un sortilège. Ils ont peur, pourtant je suis leur seul espoir.

Je n'hésite pas une seconde. Je fais une croix sur ma mobylette. Peut-être que je demanderai à l'une de mes sœurs de la récupérer demain. Peut-être que je ne la reverrai jamais. J'attrape les enfants et les serre contre moi et transplane sans hésiter en plein combat. Je fuis, c'est lâche, mais je n'ai pas pu la sauver, alors je les sauve eux. Je n'ai pas le choix. Ils ne pleurent pas, à vrai dire ils semblent ne pas saisir vraiment ce qui se passe, si ce n'est que c'est grave. « Maman est... morte ? » Elle ne veut pas de réponse. Elle veut que je la rassure. Je lui caresse doucement les cheveux et évince la question. « Votre papa vous attend. Il va être heureux de vous revoir. » « Est-ce que je peux sonner à la porte ? » « Va s'y mon petit hippogriffe. » Sanders lâche ma main pour courir, il se met sur la pointe des pieds, mais n'arrive pas à appuyer sur la sonnette. « C'est trop hauuuuuut. » « Je vais t'aider. [/color]» Je l'attrape pour le soulever, il appuie avec ravissement sur la sonnette. Il ne semble pas avoir conscience que sa mère ne sera plus là pour l'histoire du soir...

La porte s'ouvre précipitamment. Il nous attendait. Son visage s'éclaircit de bonheur quand il vit ses enfants. « Papa ! » « Papa ! » Sanders passe de mes bras à ceux de son père. Lisebeht lui saute dessus. Ils sont heureux. Je recule d'un pas, les laissant seuls, en famille. Il lève vers moi un regard larmoyant. Je déglutis. « Je suis désolée. » Je devrais peut-être dire quelques mots de réconforts. Dire qu'elle a probablement amené à la mort plusieurs mangemorts. « Je suis désolée. » Je me répète, mais je n'arrive pas à dire quoi d'autre. « Pourquoi tu pleures papa ? » Je murmure une dernière fois. « Je suis désolée. » Je suis de trop. Je m'en vais.

J'avais oublié pourquoi j'avais rejoint l'étoile du centaure, mais maintenant je me souviens...


Dernière édition par Sorcha Riddel le Lun 23 Juin 2014 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    Lun 23 Juin 2014 - 12:57

Le membre 'Sorcha Riddel' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


--------------------------------

#3 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com

MessageSujet: Re: I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission    

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm not a hero, but I need to save you. •• Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» hero system
» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)
» - [ Be my Hero ] - - PV -
» BLAKE & FAME ▷ Do you wanna be my hero ?
» changer de sprite du hero

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: RP terminés.-