Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Mar 5 Aoû 2014 - 9:09



I hate this so weird day!

We should give them present again, seems that they hate us.


Je ne me rappelle jamais de ce qui se passe à cette date jusqu'à ce que les premières catastrophes arrivent. En fait durant cette journée, je ferais mieux de rester au lit avec toutes les portes et fenêtres de la maison fermée. Mais ce n'est jamais ce qui se passe malheureusement. Ça avait commencé dès ce matin quand je m'étais fait mordre les pieds par mes chaussures devenues vivantes. Je ne sais pas pourquoi mais le petit peuple avait l'air d'adorer s'en prendre à moi. Bon, on était sûrement nombreux à être poursuivi lors de cette fêtes, mais bon! Et puis il faut avouer que quelques fois ce n'était pas le petit peuple mais Sirius qui me faisait une blague. Bref, ce n'était jamais mon jour celui-là. Et puis après m'être fait croquer le pied droit, je m'étais rendu compte que j'avais promis une visite à Zoé! Pestant contre la malchance, je m'étais habillé en mettant deux fois ma robe à l'envers. Du moment que je me rappelais que c'était la fête d'Elemfae, tous mes problèmes étaient mis sur leur dos... C'est peut-être pour ça que j'étais aussi malchanceux ce jour-là, un genre de karma. Je pensais à Zoé, c'était ma cousine préférée, avec Dan bien sûr. Et puis autant l'une que l'autre n'avait pas de chance, elles étaient enfermée dans un genre de cage dorée par leur famille adorée pour des histoires de sang, de lignée et de pureté. Je trouvais ça tellement débile! On était dans les années quatre-vingts, les moldus se modernisaient et ouvraient leurs esprits et nous, nous restions bloqué dans le Moyen-Âge. En fait, ça m'avait jamais vraiment choqué jusqu'à ce que je voie à quel point Zoé ne voulait pas de Rabastan et que Danaé était malheureuse. Bon pour Dan' ce n'était pas seulement son mariage, elle était malheureuse déjà avant, mais bon elle avait coupé les ponts avec sa famille avant de toute façon. En fait, être sang pur avait de nombreux inconvénients. J'en avais jamais vraiment parlé avec mes parents mais je commence à me demander comment ils vont prendre le fait qu'entre Lily et moi, ce soit officiel et que le fait qu'elle soit une née-moldue. Ça risque d'être chaud-dragon. Enfin, c'était pas vraiment le temps d'y penser. 

Un peu de motivation, baguette dans la poche, chaussures non-mordeuses mises, robe à l'endroit, j'étais quasiment prêt! Un peu de poudre de cheminette dans la main, un petit sac dans la poche pour le retour, je lance une poignée, m'avance en voulant annoncer le Chaudron Baveur quand je pense que j'ai oublié quelque chose et que je jure en entrant dans les flammes. Évidemment, c'est pas ma journée et je me retrouve à sortir d'une cheminée d'une auberge que je ne connais pas! Une vieille sorcière toute rabougrie me souhaite la bienvenue avec un accent du nord de l'Irlande hyper prononcé. Je comprends environ un mot sur deux... Je suis en pleine campagne irlandaise? Non, sérieusement? Par les cornes du Minotaure, ce n'est vraiment pas mon jour. Je salue la sorcière qui m'a renseignée et je repars par où je suis venu pour retourner chez moi. J'ai oublié la fichue tarte à la citrouille que ma mère a faite spécialement pour Zoé. Sachant que j'allais chez elle, je ne pouvais pas débarquer les mains vides selon elle. Je vais donc à la cuisine la chercher et puis je l'emballe dans un sac magique qui évitera de la recouvrir de suie et de l'écraser et je repars par la cheminée. Cette fois, je fais attention et je ne me plante pas! Je me retrouve au Chaudron Baveur, recouvert de suie de la tête au pied, les lunettes de travers et les cheveux dans un pire état que d'habitude... Je me secoue un peu et puis je file en direction de l'appartement de ma petite Zoé! Je grimpe les escaliers et en arrivant devant chez elle, je m'encouble et finit à plat ventre, à moitié assommé d'avoir frappé à la porte avec ma tête. Mais la tarte est miraculeusement sauvée, dans le sac à côté de moi... 


(c) sweet.lips

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Mar 5 Aoû 2014 - 16:28

Elemfae, I hate this so weird day!

avec James Potter

Ce matin ce n’est pas les petits oiseaux qui m’ont réveillés, ni le chat qui vient se frotter à moi – ou me sauter sur les pieds, tout est une question d’humeur – Non c’est un fatras pas possible dans la cuisine. Un truc métallique s’écrasant sur le sol. Ma première réaction a été d’hurler « PINCEAU ! » Un petit chaton qui me menait la vie dure depuis quelques mois. En me levant je fus dévastée en voyant l’étant du salon...Dévasté lui aussi. Arrivant dans la cuisine, j’ai bien cru que je faisais une attaque. « Par Merlin ! Mais espèce de chat débile ! T’as vu le bordel que tu m’as foutu ?! » Le fameux chat débile était précisément dans un coin de la cuisine, recroquevillé sur le sol. En m’approchant de lui, pleine de rage, je me pris les pieds dans le fameux truc métallique qui s’était écrasé au sol. « Rah !!! » Cri qui venait du cœur. Je m’étais fais mal aux orteils en même temps. Le chat fila sans demander son reste. Me relevant, j’ai récupéré ma baguette dans la chambre et j’ai tout remis en ordre.

Une fois l’appartement rangé, toujours en chemise de nuit, je suis partie à la chasse au chat. Vu comme c’est partit, j’allais en faire une descente de lit. Quand je l’ai vu, j’ai compris. « Par la barbe de Merlin, le petit peuple. » S’était LE jour de l’année où ils nous faisaient plus que chier, comment avais-je pu oublier ? Mon chat en avait prit pour son grade. Il avait des trucs suspects dans son pelage. Aussi lui ais-je fais subir un petit nettoyage. J’ai finalement décidé de m’habiller, laissant retourner le chat à sa chasse à l’indésirable.

En me coiffant, je me suis aperçue qu’il y avait quelque chose de collant sur ma brosse et que mes cheveux étaient en piteux état. J’avais envie de hurler…encore. Il fallut bien nettoyer la tignasse blonde que je me payais si je voulais pouvoir les coiffer correctement. A peine sortie de la salle de bain, j’entendis un bruit sourd. « Vas-y pinceau ! Achève-les ! » Oui, moi la douce Zoé était pleine de rage et de hargne. Qu’ils aillent au diable ces petits enfoirés de petit peuple ! En arpentant l’appartement, je cherchais le chat et la raison du bruit. Mais je ne trouvais rien. Il n’y avait rien à terre qui laissait sous-entendre que quelque chose était tombé. Comme s’était étrange. Seule autre possibilité, les fenêtres et la porte. J’ai donc fait le tour de l’appartement en regardant les fenêtres. Rien. Je suis donc allée ouvrir la porte d’entrée.

Et là ! Surprise ! Mon cousin. « Heu…tu fais quoi par terre ? » Question un peu con, mais il était allongé sur mon paillasson. Il ne bougeait pas, mais vu comme je le connaissais, il était forcément toujours vivant. Je vis un sac à ses côtés. Aussi m’en suis-je saisie. « Oh une tarte ! Comme c’est gentil ! On pourra la manger tout à l’heure. » Je suis rentrée dans l’appartement. Entre temps il s’était levé. Comment ça je ne l’avais pas aidé ? Ouai…piètre cousine que je suis, je dois l’avouer. « Aller entre, fais toi pas prié. » Bien entendu, je lui avais dis ça sur le ton de la plaisanterie. « Au fait, si tu croises mon chat dis moi, je crois qu’il a disparut. » Ce qui était vrai. Impossible de remettre la main sur lui.



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 


Dernière édition par Zoé H. Peverell le Dim 12 Oct 2014 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Jeu 14 Aoû 2014 - 8:30



I hate this so weird day!

We should give them present again, seems that they hate us.


La journée du petit peuple, nombre sorciers détestent ce jour et pourtant on s'obstine à ne pas remettre au goût du jour les offrandes. Bon okay, je le fais pas non plus, mais faudrait un truc qui me le rappelle, sinon aucune chance que je me souvienne d'un jour sur le calendrier... j'ai déjà du mal à me souvenir des anniversaires de mes parents et de ma famille, alors une fête idiote, aucune chance! Mais bon dans l'immédiat, j'étais près à payer un plat énorme de tout ce qu'il voulait pourvu qu'il me fiche la paix pour le reste de la journée... j'avais déjà eu largement ma dose! Mon crâne à moitié fracassé contre la porte de ma cousine en attestait largement. J'ai passé quelques minutes à moitié assommé et puis la porte s'est finalement ouverte. Je n'ai pas vu la tête de Zoé, mais elle réflétait sûrement la surprise et l'étonnement de me voir à plat ventre sur son paillasson, la tête appuyée contre sa porte d'entrée. Et oui, je ne m'allongeais pas régulièrement dans les halls d'immeuble! Vous l'espériez? Dommage, mais non! Zoé, dans sa grande et magnifique finesse me demande ce que je fais par terre... Non, mais voyons! Je compte les poils de ton paillasson... évidemment! Quoi d'autre? Je gromnole un truc absolument incompréhensif! Oui, oui, j'ai bien dis gromnole. Vous savez pas ce que ça veut dire? Oh et bien, c'est un savant mélange entre gromeller et grogner, ce qui est une de mes spécialités! Je vous le dis, champion toute catégorie de gromnollement! Et NON, ça ne ressemble pas du tout à somnoler! 

Bref! Ma chère cousine ramasse la tarte et rentre dans son appartement tandis que je me lève. Merci pour l'aide... Je suis d'humeur absolument charmante aujourd'hui. Je soupire un bon coup et puis sourit quand elle me dit de ne pas me faire prier pour entrer... ça m'est déjà arrivé de jouer les timides? Pour la tarte, tatie Tatiana a exigé que je l'emmène et que je t'embrasse pour elle, elle voudrait t'inviter à dîner un de ces prochains jours, passe à la maison. Et puis elle me dit que si je vois son chaton, je dois le lui dire, parce qu'il a disparu. Son chat... je me concentre pour retrouver son nom, mais c'est pas facile! Plume? Cahier? Peinture? Stylo? Crayon? Mmh, un truc en rapport avec l'art ou l'écriture... Ton chat? Comment il s'appelle déjà? Crayon? Je suis sûr de m'être planté, ça doit plus ressembler à plumeau... Non, définitivement je sais pas. Je jette un coup d'oeil dans son appartement toujours aussi bien tenu et je secoue la tête. Serait-il possible qu'elle n'ait pas encore été embêtée par le petit peuple? Tu sais quelle magnifique journée on est? Tu as eu des surprises? Je veux savoir, parce que pour minimiser mes malheurs... autant entendre ceux des autres. Et puis soudain, une boule de poil me passe devant alors que j'allais faire un pas! Je fais un pas de côté pour l'éviter! Je me loupe! Je perds l'équilibre! Et c'est la chute... rattrapé de justesse à une chaise! Sauf? Loupé! Resté en équilibre quelques secondes, la chaise me suit dans ma chute et je me retrouve encore une fois le nez par terre, une chaise sur le dos pour innover un peu! Je lâche un juron peu amène! J'ai eu le temps d'apercevoir le petit chat, il a un truc coincé sur sa queue. Ton chat... il a un truc accroché à sa queue et il a l'air terrorisé... 

Je soupire encore une fois, je peux pas laisser ce pauvre chat comme ça. Je vais l'attrapper. Il court, essaie de se cacher, court encore... je repousse la chaise et me met en chasse, après un plongeon sur le sol mémorable (j'étais à genoux alors de pas trop haut non plus...). je réussis à l'attrapper! Je le prends dans mes bras et me relève tandis qu'il se débat. Pinceau, calme toi... je veux t'enlever ce truc... Je vais d'un pas décidé vers Zoé et lui plante son chat dans les bras. Tiens-le... Et puis je lui ôte ce qui lui coince la queue, on dirait un de ces systèmes moldus pour attraper les rats... Je l'ouvre, le coince. Et bien sûr, il fallait s'en douter. Il ne réagit pas à la pression, mais est magique et croque tout ce qui croise son chemin. Et TOC, ça se referme sur mon doigt. AIIIIIIIIIIIIE!!! Maudite journée! Je tends la main vers Zoé en serrant les dents. Steplaît... et raconte moi tes aventures elemfaenne pour me faire penser à autre chose...


(c) sweet.lips


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Lun 18 Aoû 2014 - 13:29

Elemfae, I hate this so weird day!

avec James Potter

Nous étions dans mon appartement, James avait fini par se lever et m’apprendre que ma tante m’embrassait. Qu’elle m’invitait également à dîner un de ses jours. Il faudrait que je regarde dans mon agenda quand je serais libre…entre le boulot, les missions qu’on me confiait à l’improviste, les préparatifs du mariage et…j’en passe, j’étais parfois un peu débordée.

Il me rappelait que s’était un jour maudis…comme si je ne le savais pas. Je me suis tournée vers lui, tarte dans les mains, air désapprobateur sur le visage. Il n’imaginait pas à quel point ils m’avaient déjà emmerdés ces petits êtres infects. Sans vraiment comprendre ce qui se passait, je l’ai vu sauter au sol, attraper mon chat qui venait de je ne sais pas où « Pinceau ! » S’était plus une exclamation de surprise que de réprimande.

Je pose en vitesse la tarte sur la table avant d’avoir le chat dans les bras. Il n’est pas content, il bouge énormément et me griffe même. Autant James que moi avons de la peine à le tenir pour le libérer de ce truc étrange. Quand enfin c’est bon, c’est mon pauvre cousin qui se le prend sur le doigt. Je pose le chat au sol, fait asseoir James sur le canapé et lui enlève délicatement le piège du doigt. D’un coup de baguette je le fais disparaître. « Je ne sais pas d’où viens ce truc…je n’en ai pas pourtant ici…pas besoin avec ce chat qui saute sur tout ce qui bouge. » Mon cousin voulait être rassuré, on aurait dit un petit enfant qu’il fallait cajoler. « Ce matin j’ai été réveillée par un grand bruit. J’ai cru que s’était le chat qui avait fichu le bordel dans la cuisine, mais en fait non. Enfin je m’en suis rendue compte après m’être étalée sur le sol à cause d’une casserole. Tu aurais vu l’état de l’appartement avant…on aurait dit qu’un ouragan était passé. » Je ne peux m’empêcher de rire. Alors oui, s’était une journée pourrie, mais en y repensant après coup, s’était tout de même drôle. « J’ai aussi eu le droit à un truc suspect dans les cheveux en allant me coiffer. » Je ne voulais pas m’étendre dans les détails, s’était plus ennuyeux ça en fait, voir même frustrant. Je me relève pour aller emmener la tarte à la cuisine. « Tu veux boire quelque chose ? Je fais une piètre hôtesse, je ne te demande rien tss. » Porte de la cuisine grande ouverte, j’entendais parfaitement ce qui se passait dans le salon. Une fois la tarte posée dans le four, histoire que les petits malins ne mettent pas les doigts dedans, j’ai voulu retourner vers mon cousin pour lui apporter ce qu’il voulait boire quand je me suis purement et simplement cassée la figure. « Par Merlin ! C’est quoi ce bordel ? » Impossible de faire un pas. En y regardant de plus près, je vis que les lacets de mes chaussures avaient été attachés entre eux. « Je vais les tuer, je vais même les exterminés ! » Je grondais, j’étais vraiment en colère. Ce que je ne disais pas, s’était que j’étais mal tombée et que mon poignet était douloureux. « Fichues créatures. » Ne me restait plus qu’à défaire mes lacets.



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 


Dernière édition par Zoé H. Peverell le Dim 12 Oct 2014 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Sam 23 Aoû 2014 - 0:28


I hate this so weird day!

We should give them present again, seems that they hate us.


Ça continuait! À croire que ça s'arrêterait jamais! J'étais franchement en train de penser à la possibilité de passer le reste de la journée dans une bulle qui me protégerait des attaques extérieures! Ou plus simplement rester allongé sur mon lit, il ne pourrait rien m'arriver non? Ouais, tu parles, ces petites teignes trouveraient le moyen de me pourrir la vie quand même. Le pauvre chaton se débat et nous griffe tandis que je lui enlève le piège qui a coincé sa queue. Et comble de malchance, le piège se referme ensuite sur mon doigt. Ça fait un mal de chien! Zoé me fait asseoir sur son canapé et me l'enlève délicatement avant de le faire disparaître pour plus qu'on ait de problème avec ce truc. Elle ne sait pas d'où vient ce piège parce qu'elle en a pas chez elle, son chat chasse suffisamment... Mais il y a pas besoin de chercher bien loin, le jour d'Elemfae, tout peut arriver. Assise avec moi, elle me raconte sa matinée mouvementée. Elle a été réveillée par un grand bruit et elle s'est rendue compte que ce n'était pas le chat quand elle s'est cassée la figure dans sa cuisine. Je souris, ça me fait plaisir de ne pas être le seul à avoir eu des déconvenues. Je ris avec elle et puis elle continue en me disant qu'elle avait eu aussi un truc dégoutant dans ses cheveux après s'être coiffée. J'essaie de l'imaginer avec les cheveux dans tous les sens et un truc bizarre dedans et j'y arrive pas. Zoé a toujours l'air parfaite quand je la vois. En fait, c'est un truc de famille un peu... Moi, je suis souvent débraillé mais mes cousines... ah mes cousines! Presque toujours parfaite! Sauf Dany quand je vais la voir à l'improviste. La Miss Peverell se relève et va porter la tarte à la cuisine en me demandant si je veux boire quelque chose et en ajoutant qu'elle fait une piètre hôtesse. Je lève les yeux au ciel, je voudrais bien parfois lui faire oublier la bienséance. Pas besoin de faire l'hôtesse... on est en famille! Je souris parce que je sais que mes paroles ne servent à rien. Je veux bien un verre de jus de citrouille ou ce que tu as... peu importe! Je soupire et ferme les yeux un instant, profitant du calme qui ne saurait durer. Et puis un grand fracas me fait sursauter! Je me relève d'un coup et me précipite dans la cuisine pour voir ma cousine étalée de tout son long avec ma boisson renversée sur le sol. Zoé énervée... c'est rare que je la voie comme ça et j'adore! Je ris en l'aidant à se relever. Elles ont peut être décidé qu'on était leur cible favorite aujourd'hui... Puis je la regarde des pieds à la tête avec un air un brin inquiet. Tu t'es pas fait mal au moins? Je la regarde défaire ses lacets tout en promettant d'horribles souffrances à ces maudites bestioles.

Je m'assieds à la table de cuisine avec elle et réfléchit un peu, il faut trouver une solution avant qu'on finisse tous les deux à Ste-Mangouste blessé... On va finir blessé physiquement ou magiquement si ça continue... Je soupire. Le pire dans tout ça, c'est que demain ou peut être un peu plus tard dans la semaine, on en rira... Dans le fond, ce sont de bons petits farceurs, le seul truc c'est que tout arrive la même journée donc du coup, c'est pénible à force! Et si on leur faisait une offrande plutôt que d'essayer d’attraper un membre du petit peuple qu'on attrapera jamais... ? Je pose mon menton dans ma main. Okay, j'aime pas trop l'idée de faire une offrande à un peuple qui m'a pourri la moitié de ma journée mais en même temps... Si on le fait, pt'être qu'elles nous ficheront la paix pour le reste de la journeé... nan? Je regarde Pinceau courir et se cacher sous un meuble tout tremblant. Je pense que ton petit chat est traumatisé... il va avoir peur de son ombre pendant quelques jours... Que le petit peuple s'en prenne aux sorciers parce qu'on a arrêté de leur offrir des présents, okay, je veux bien comprendre. Mais ce pauvre petit chat innocent, ils pourraient le laisser en paix. Il reste maintenant caché et je suis sûr que si je me baissais pour le voir, il jetterait des coups d'oeil de tous les côtés... On pourrait aller aux abords de Londres ou à Godric's Hollow pour faire notre offrande... ou alors on se la joue rebelle et on offre rien en espérant que les blagues se calment... mmh, c'est une idée aussi... Le seul truc en fait, c'est que ça m'embêterait vraiment que Zoé soit blessée. Protecteur? Moi? Mais voyons...


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Jeu 4 Sep 2014 - 11:45

Elemfae, I hate this so weird day!

avec James Potter

Le cul sur le sol, mains entrain de défaire mes lacets, je ne cessais de grommeler divers commentaires rageurs et insultes envers le petit peuple qui avait très clairement décider de faire de notre journée, à James et moi-même, un enfer. Gentil comme tout, James m’avait aidé à me relever, je hochais la tête à ses propos. Lorsqu’il me demanda si je m’étais fais mal, je bougeais le poignet qui était douloureux, je fis une petite grimace. « Un peu là, mais ça va passer, un mauvais coup. » Je lui montrais mon poignet tout en haussant les épaules, il en avait vu d’autres après tout.

Assis à la table de la cuisine, James énonça la probabilité de finir à Sainte Mangouste. J’étais totalement d’accord avec lui, au rythme où les choses allaient s’était plus que probable. Je lui resservis un autre verre et d’un coup de baguette je nettoyais les dégâts sur le sol. Je me suis assise sur une des chaises de la cuisine. Enfin plus exactement, je me suis laissé tomber dessus. Nous devions trouver une solution pour avoir la paix. James énonça la possibilité de faire une offrande. C’était une bonne idée, mais je ne voyais pas ce que je pourrais leurs offrir à part une part de tarte à la citrouille ou quelques biscuits présents dans les placards. « Mouai on pourrait faire ça. J’ai des biscuits dans les placards, je crois que je dois avoir de la crème fraiche et peut-être un morceau de pain. » Alors oui actuellement tout était à peu près vide.

Il parla de mon chat. Encore une fois, je haussais les épaules. « Ça ne lui fera pas de mal d’avoir peur un peu à ce taré de chat. » Il parla d’aller faire un tour. La tentation de ne rien offrir me tentait plus en fait. « Je crois que juste parce qu’ils ont fermement décidés de nous mener la vie dure, je vais choisir l’option : Ne rien offrir. » Je souris. J’allais au devant de gros ennuis, je le savais pertinemment. Mais mettons un peu de piment dans nos vies. Ça ne fait de mal à personne.

Je jetais un œil sur l’heure. Il n’était pas encore temps de goûter la tarte faite par ma tante. Je devais avouer que j’avais vraiment envie de la goûter, mais chaque chose en son temps. Lançant un accio à travers l’appartement, je fis venir le chat dans mes bras. Il me menait la vie dure, mais je l’aimais bien quand même. Sauf quand il me réveillait en pleine nuit ou qu’il s’amusait à me griffer. Dans ces moments j’avais juste envie de l’étriper.

« Bon, puisque je n’ai pas envie de bouger, que je veux jouer au jeu du qui sera le plus fort avec des êtres ignobles, infectes, capricieux et stupides, si on discutait en attendant qu’il soit une heure plus correcte pour manger la tarte ? » Je caressais mon chat tremblant pour tenter de le rassurer. « Alors, comment tu vas en général ? Hors cette journée un peu étrange ? Tes cours, chez toi, les amours etc. Raconte-moi tout mon petit Jamsie. » Petit…il était plus grand que moi en taille et en plus il était né exactement 6 jours avant moi. Alors bon…



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 


Dernière édition par Zoé H. Peverell le Dim 12 Oct 2014 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Mar 16 Sep 2014 - 9:05


I hate this so weird day!

We should give them present again, seems that they hate us.


C'est quand même drôle que presque toutes mes journées partent en quenouille, non? Enfin faut avouer que je commence à plus la trouver trop drôle. J'aimerais une semaine complète sans embrouilles, sans malchances et trucs louches. Pas gagné j'imagine. Bon il faut quand même avouer que cette journée-ci était particulière et même unique! Que voulez-vous... ça doit être particulièrement hilarant de se fiche de ma tête. Mais bon, il y avait Zoé aussi aujourd'hui et j'aurais préféré qu'il la laisse en paix. Elle me dit que ça va et elle tourne un peu son poignet. Je hoche la tête, je sais qu'elle en a vu d'autre. On revient à ces petites créatures qui nous pourrissent notre journée quand je propose de leur faire une offrande, elle acquiesce en me disant ce qu'on pourrait leur offrir. Bof, je suis pas convaincu par ma propre idée. Zoé hausse les épaules quand je parle de son chat et je ris, c'est un bébé et ça ne fait aucun doute que la vie doit être mouvementée avec cette boule d'énergie. Je propose une sortie et en me regardant elle m'annonce la sentence... nous ne donnerions rien à ces petites plaies vivantes. Un sourire en coin étire mes lèvres. Aaah mes cousines... toujours partantes pour l'aventure. J'ai une petite pensée pour ma dernière sortie n'importe quoi avec Danaé, soirée où je me suis quand même promené en jupette, enfin c'était plus une robe et Danaé habillée en homme. Par Agrippa, j'avais ri jusqu'aux larmes ce soir-là tandis qu'on traumatisait le vieux cucurbitacée qu'était Jack. Ça marche... vivons dangereusement... Je la regarde faire voler dans les airs son chat, le pauvre minou, il va être encore plus traumatisée. Je viens doucement lui gratter la tête, il est adorable. Ouais! J'aime les bébés animaux, détournez le regard si ça vous plaît pas. Un sourire niais essaie d'apparaître sur mon visage mais je le repousse!

La Miss Peverell propose de papoter en attendant qu'il soit l'heure de déguster la tarte, je hoche la tête tout en l'écoutant. Elle veut en savoir des choses... mais en même temps, ça fait une éternité qu'on ne s'est vu. Comment je vais en général, les cours, chez moi, les amours... elle veut tout savoir ma curieuse de cousine. Je me mords la lèvre. Ouuh là! Mais tu veux tout savoir. Je lui fais un clin d'oeil. C'est pas souvent que je me confie il faut le dire, c'est même rarissime que je puisse tout dire à une personne. Mais avec Zoé, je sais que c'est le cas. On a toujours été proche et on peut pas mal tout se dire. Ça va plutôt bien. Les cours tranquille pour le moment, mais ça vient juste de commencer et je vais bosser à mi-temps avec Danaé, vu que c'est partager. Mais... un jour sur deux, je me dis que c'est pas une bonne idée de travailler avec Dan'. Je lève les yeux au ciel, j'adore ma cousine Potter, mais elle est bien trop protectrice la cocotte. Et puis sinon... à la maison, ça va. Les amours... je suis en couple avec Lily Evans, tu t'en souviens? Oui, je suis presque sûr que oui... Du coup, grand-maman Dianopée a failli faire une syncope et elle nous a fait une crise sans aucun doute... je sais juste pas comment mes parents vont réagir à tout ça. Je m'appuie sur le dossier de ma chaise et soupire. Avec leur espèce de patriotisme pro sang-pur... enfin c'est pas vraiment le bon mot, disons plutôt obsession ou extrémisme pour rester dans le côté "politique". Je hausse les épaules et je mets mes mains dans mes poches. Je sais pas pourquoi mais j'ai le sentiment que je vais morfler dans pas longtemps côté familial.

Je sors une petite sphère de ma poche et la fait lentement tournoyer entre mes doigts. Je la regarde un instant d'un oeil vide. C'est une sphère contenant une reproduction du ciel et en la faisant tourner on peut voir différent groupe d'étoile. Je vois la constellation d'Orion avant de refermer ma main sur la sphère et la remettre au fond de ma poche pour regarder à nouveau Zoé. Et toi? Qu'est-ce que tu racontes... OOOOOOOOONNNNNNNN Je suis interrompu par un gros bruit qui me fait sursauter violemment. J'ai failli tomber de ma chaise, mais je me suis retenu à la table à la dernière seconde. Je me tourne à droite et à gauche. Rien. Le néant. Je pose pour finir les yeux sur le sol où je vois une espèce de bête étrange. Un genre de rat à queue touffue avec un truc bizarre sur le front. Je me baisse un peu. OOOOOOONNNNNN Je sursaute à nouveau. Et crotte de troll, c'est un mammifère qui klaxonne... Je me baisse un peu. Je l'ai vu en cours ce truc-là... Je sais plus son nom, mais me semblait pas qu'on le trouvait souvent dans les appartements. Il a l'air un peu pataud, il marche étrangement, on dirait une petite tortue poilue... Je sors ma baguette. Silencio. Bon là, ça devrait plus me faire sursauter comme un malade, right? Il se passe vraiment des trucs étranges aujourd'hui... Bon il faut que tu me racontes tout aussi ma chère cousine...


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Lun 22 Sep 2014 - 11:26

Elemfae, I hate this so weird day!

avec James Potter

J’avais envie d’en savoir plus sur mon cousin, sur ce qu’il devenait depuis le temps. Alors certes, nous étions des cousins, mais de branches éloignés. Les Potter descendant de frère d’un de mes ancêtres très lointain. Mais même, je m’entendais très bien avec. Bien mieux qu’avec mon propre frère. Je savais que je pouvais lui raconter n’importe quoi. J’espérais qu’il savait qu’il pouvait me parler de n’importe quoi sans problème.

Il m’expliqua que les cours se passaient pour le moment bien et qu’il avait prévu de faire des stages avec Dan’. Je souris en voyant sa réaction quant à l’attitude de notre cousine. Elle ne changerait sans doute jamais et lui ne savait sur quel pied danser. Heureusement que je n’aspirais pas à devenir Auror !

Il me parla de ses amours et je ne pu empêcher un sourire de s’afficher lorsqu’il me dit qu’il était avec Evans. Enfin ! Décidément avait-il été aveugle tout ce temps ? Ou alors elle ? Quoi qu’il en soit, il lui avait apparemment pardonné le problème dont elle m’avait parlé il y a plusieurs mois aux Trois balais. En revanche, mon sourire se fana lorsqu’il m’expliqua que sa grand-mère n’était pas vraiment d’accord. Il ne savait pas encore pour ses parents, je poussais un soupire, le pauvre…les sangs pur et leurs idées bien arrêtées…

Alors que j’allais lui répondre en lui expliquant vaguement mes soucis quand un bruit me fit sursauter. Je vis que James également avait été surpris. Une chose se promenait dans mon appartement et faisait un bruit de tous les diables. Je ne connaissais pas cette créature. Tout ce que je savais, s’était que pinceau venait de planter ses griffes dans le haut de mon épaule, ses poils tout remontés, on aurait dit qu’il venait de prendre deux kilos. M’énervant contre ce chat de malheur, je le mis par terre. James jetant un silencio, nous pouvions enfin nous entendre penser. Le chat commença son petit balai avec l’autre créature, à celui qui ferait plus peur à l’autre, celui qui gagnera en le faisant fuir. Je me suis désintéressée d’eux. Ce n’était pas la première fois que je le regardais faire ça et tant qu’il le faisait fuir…s’était le principal. James releva le fait qu’il se passait d’étranges choses, je ne pouvais que hocher la tête.

Le chat feulait, mais je regardais mon cousin. J’haussais les épaules. « Il n’y a pas grand-chose à dire je crois. Comme tu peux le voir, je suis toujours seule dans cet appartement…enfin presque si ou oublie le chat. » Seule…pour le moment. « Lestrange me tape toujours sur le système, je ne parle plus à mes parents, il y a des chances qu’on repousse le mariage…tant mieux parce que cet automne…c’est trop proche. » Le chat sauta sur mes genoux. Je ne savais pas où était passé la créature, mais mon chat était apparemment vainqueur. « Quand on sera marié, je devrais quitter mon boulot et mon appart…ça promet. Sinon j’ai revu mon frère y a quelques temps, s’était…mouvementé en fait. » Glissant mes doigts dans le pelage de pinceau, j’hésitais à parler à mon cousin d’une chose importante. Je me tortillais un peu sur ma chaise. « Je crois que je suis amoureuse d’un homme. » En soi, ça n’avait rien de très particulier, si on oubliait le fait que je ne l’avais encore jamais été, que j’étais fiancée de force, et tout le reste.

Mais je ne voulais pas que l’on s’attarde sur moi, aussi, j’ai tenté de détourner la discussion sur lui. « Mais tu vas faire comment avec Lily et ta grand-mère et tes parents ? Je veux dire tu vas choisir quoi du coup ? » Je devais avouer qu’il était inspirant. S’il arrivait se rebeller, oserais-je faire de même ?



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 


Dernière édition par Zoé H. Peverell le Dim 12 Oct 2014 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Lun 6 Oct 2014 - 8:48


I hate this so weird day!

We should give them present again, seems that they hate us.


Prions pour un moment de calme, je commence à en avoir marre de tout ce bordel. La créature devenue muette, je regarde le chat de Zoé se mettre à feuler et cracher contre la créature qui a l'air de vouloir faire du bruit pour effrayer le chat sans que ça marche. Un petit sourire en coin, elle va se faire chasser cette bestiole-là. Quand ma cousine se met à parler, je relève les yeux pour la regarder. Je trouve son discours tristoune, elle dit être toujours seule avec le chat, que son fiancé lui tape sur le système, fâchée avec ses parents, mariage repoussé. Oh par Merlin! Enfin une bonne nouvelle. Au début, j'essayais de faire voir à Zoé les bons côtés de son fiancé mais le fait est que je ne pouvais pas le blairer non plus et que si j'avais pu faire quelque chose pour empêcher ce mariage, je l'aurais fait. Oh bien sûre, je pouvais toujours encourager ma cousine à briser les fiançailles et à jeter l'opprobre sur sa famille, mais ce n'était pas mon genre. si elle souhaitait se marier, je serais là pour la soutenir, même si le mariage ne la motivait pas. Elle avait choisi le devoir, même si nos familles essayaient de ne pas nous laisser le choix. Je souris en voyant le chat sauter sur les genoux de sa maîtresse et de s'y faire sa place en tournant puis en se couchant en boule. Il continue à surveiller l'appartement, mais a l'air ravi d'avoir gagner la partie. Je m'approche un peu et vient lui gratter la tête... au chat hein, pas à ma cousine! C'est le truc à la mode de nous fâcher avec nos parents... Un léger soupir m'échappe alors que je continue à écouter Zoé. J'ouvre grand les yeux quand elle annonce qu'elle va devoir quitter son emploi et son appart lors de son mariage. Bon l'appartement okay, c'est quand même normal de vivre avec son mari si tu te maries. Mais son boulot... Maudite famille avec leurs vieilles traditions ridicules et leurs méthodes abjectes. Je suis outré! C'est un scandale d'obliger sa femme à quitter son emploi... surtout que Zoé adore son boulot. Et puis elle me dit qu'elle a revu son frère. Je serre les poings et lâche un grognement! Timeus Peverell... je crois bien que c'est le cousin que je déteste le plus. On en est même venu aux mains une fois à Poudlard et je dois dire que si je devais le refaire, je le referais sans souci! Il aime s'en prendre aux gens, surtout aux plus faibles... Il est méchant parce que ça lui plaît, méprisant de nature et puis sang-pur dans le plus mauvais sens qu'on peut trouver à ce mot. Ton frère... il t'a rien fait au moins? Je vais lui casser la gueule, je crois.

Je relève les yeux sur le visage de ma cousine et puis fronce les sourcils. Elle a soudain l'air un peu étrange... Un léger tortillage, une moue hésitante... mmh, ma cousine avait quelque chose à m'avouer. Soudain, j'étais encore plus attentif qu'avant. Et soudain elle lâche la bombe! Elle est amoureuse d'un homme. Bon un homme, je m'en serais douté. Mais qui? Elle a dit que Rab l'emmerdait toujours, donc un autre homme? Pourquoi le mariage est-il toujours d'actualité? Et puis soudain, je sais... mariage arrangé. Les filles sont quasiment vendue à d'autres familles. Il est difficile de briser une noce prévue, il faut être prêt à se faire rejeter par la famille au complet et également par une partie de ses amis de sang-pur. C'est triste et idiot, mais c'est la réalité de la société chez les sorciers. Et puis paf, avant que je puise réagir, elle tente un changement de sujet absolument pas subtil. Comme d'habitude, Zoé préfère concentrer la conversation et l'attention sur quelqu'un d'autre qu'elle, mais cette fois-ci, elle n'allait pas réussir tout du long. J'allais lui tirer les vers du nez s'il le fallait. J'ai l'air d'une fille un peu là, non? C'est pas que j'aime les ragots, mais c'est ma cousine et je veux savoir ce qui se passe dans sa vie, je veux son bonheur! Son changement de sujet est pour me parler de ma propre situation, elle veut savoir comment je vais faire avec ma grand-mère, avec mes parents... elle veut savoir le choix que je vais faire. Je soupire légèrement et hausse les épaules. Je te préviens, tu vas pas réussir à éviter le sujet... Je m'installe confortablement et puis me décide à répondre avant de la harceler un peu. J'ai pas vraiment de choix à faire. Enfin oui et non. Je n'ai jamais accepté les préceptes du sang, je ne vais pas commencer aujourd'hui. Grand-mère Dianopée voulait m'aider à choisir une fiancée... elle peut toujours rêver. Ils connaissent déjà mon choix, je refuse de me faire dicter ma conduite. Je sais pas comment ça va aller avec Lily, mais je sors avec elle et je vais pas rompre parce que ma grand-mère supporte pas l'idée que le dernier Potter mâle fricote avec une née-moldue. Une petite imitation de la grand-mère et un rire, je m'en fiche complètement de ma grand-mère, la rupture avec mes parents est plus difficile. Et pour mes parents... ils sont plus ouverts que ça... C'est juste que... Dianopée est un peu la cheffe de famille avec sa grande gueule et ses manières de lady du siècle passé, du coup, j'ai un peu peur qu'ils aillent dans son sens. On verra bien. J'ai l'air nonchalant et j'm'en foutiste, mais j'ai un peu peur de la réaction de mes parents quand même. Je sais que si ça explose, je vais quand même suivre mes idées et je me casserais de la maison, mais ça me tente pas plus que ça. Et puis je suis proche de mon père et de ma mère, ça me ferait mal de me brouiller avec eux.

Puis je me penche en avant pour la regarder dans les yeux. Et maintenant Zoé Peverell, tu vas tout me raconter... Tu es amoureuse? Tu dois m'en parler, allez hop hop hop! Si une de mes cousines au moins pouvaient être heureuses en couple... Danae ne brisera sûrement jamais ses fiançailles d'avec cet abruti fini de Timeus, mais s'il exige qu'elle quitte son emploi et tout, elle va se briser encore plus. Et puis Zoé, c'est une femme forte et fragile... en fait mes deux cousines se ressemblent pas mal. J'aimerais tellement qu'elles puissent simplement choisir leur vie et être heureuse...


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Ven 10 Oct 2014 - 13:30

Elemfae, I hate this so weird day!

avec James Potter

C’était quand même vachement plaisant de discuter avec James. Il réagissait à tout ce que je disais, il me montrait qu’il avait un peu d’intérêt pour moi. Voilà longtemps qu’on ne m’avait pas témoigné tant d’intérêt dans la famille. La dernière fois…oui, se devait sans doute être le jour ou mes parents tout heureux ont acceptés la demande de Lestrange. D’après James, s’était à la mode de se brouiller avec ses parents, je ne pouvais qu’acquiescer. Et lorsqu’il me demanda si mon frère ne m’avait rien fait je soupirais. « C’est une très longue histoire, te la raconterais plus tard si tu es sage. »

Mon cousin remarqua immédiatement que je lui "cachais" quelque chose. Pouvait-on dont tant lire dans mes pensées ? S’était très rapidement que je lâchais ce qui m’obsédait pour ensuite revenir sur lui et Lily. Il n’avait pas de choix à faire. Le chanceux, il pouvait suivre son cœur. J’étais bien heureuse de ne pas avoir sa grand-mère dans ma famille, elle m’aurait fait bien peur. J’étais tout de même bien contente de l’entendre dire qu’il ne voulait pas rompre avec Lily à cause de sa famille. Sa façon d’imiter sa grand-mère me fit rire. Je ne l’imaginais pas trop mal pour ne l’avoir rencontrée qu’une fois dans ma vie. « Tu as de la chance que tes parents soient plus conciliants. Profite alors du moment présent avec Lily, fréquenter une personne ne veux pas forcément dire l’épouser là tout de suite. Et avec le temps ta famille s’habituera à elle. Elle est tellement charmante qu’ils ne pourront tous que l’aimer. » Finalement je hausse les épaules. « Dans le pire des cas, y a une chambre vacante ici si tu as envie de prendre un peu de distance avec la pression que peut te mettre ta famille. Et puis…Lily pourra passer…à condition que vous soyez discret quand même, ce que vous faites ne me regarde pas. » En le prévenant sur ces conditions, je ne pus garder mon sérieux. Sourire aux lèvres, je fini ma phrase en riant. Je crois qu’on me l’aurait dit à moi que je me serais sentie terriblement mal à l’aise.

Il voulait savoir des choses sur l’homme que j’aimais. Ça façon de le dire me tira un autre sourire. Qu’il était bon de passer du temps avec lui. Comme si nous allions conspirer, je me suis penchée vers lui. « Malheureusement je ne sais pas grand-chose de lui. » Et voui, triste vérité en réalité. « Nous nous sommes rencontrés au bal du ministère. Ce qui est bien c’est qu’on peut être qui on veut, j’étais masquée et je me suis bien amusée. Il m’a fait danser. Il avait des airs de prince charmant je dirais. » J’avais les yeux un peu dans le vague, une petite moue joyeuse, je revivais ma soirée. « Il était terriblement galant même. C’est le premier homme qui m’a fait la cours et pour être tout à fait sincère, c’est la première fois que je suis amoureuse je dirais. » Oh, il y a bien eut des hommes qui ont fait battre mon cœur de manière étrange, mais au final, loin des yeux, loin du cœur. Lui en revanche s’était différent. « Je revois sans cesse ses beaux yeux vert délavés. » Emportée, je continue à lui parler de lui. « Nous avons vaguement commencés à discuter par hiboux, sa manière d’écrire est tellement plaisante ! » Il y avait tant à dire sur un homme que je ne connaissais que peu. « Je dois t’ennuyer, je suis désolée. » Je venais de me rendre compte que ce que je racontais, il était probable qu’il ne le comprenne pas vraiment.



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Mar 21 Oct 2014 - 5:57


I hate this so weird day!

We should give them present again, seems that they hate us.


Aah ma cousine, je l'adore. Je n'ai pas du tout la même relation avec Zoé qu'avec Danae, je les adore toutes les deux de la même manière mais je sais que Zoé sera toujours plus compréhensive dans une certaine limite. Elle est moins prise dans les manières parfaites qu'il faut avoir en société. Oh, je sais très bien qu'elle est aussi du genre parfaite en société, mais elle est moins convaincue que Danae dirons-nous. J'ai toujours l'impression qu'elle m'écoutera sans me juger, j'espère juste que ce sera toujours vrai. Pour son frère, elle me dit qu'elle me racontera plus tard si je suis sage. Je lève les yeux au ciel, sage... ça m'arrive pas souvent ça. Je réussis à la faire rire en imitant ma grand-mère et puis elle me répondit que j'avais de la chance d'avoir des parents compréhensif et que je devais profiter de l'instant présent avec Lily parce qu ece n'était pas forcément l'épouser de sortir avec. Je souris légèrement. C'était vrai, mais mes parents n'ont pas encore donné leur avis et si ma grand-mère fait entendre sa voix, je risque les ennuis quand même. Elle me dit également que vu que Lily est du genre charmante, ma famille sera conquise. J'espère vraiment que c'est le cas. Mais je sais pertinemment que ça ne sera pas simple. Et puis elle m'annonce que je pourrais toujours prendre sa chambre d'amis au cas où et que Lily pourrait venir tant qu'on restait discret. J'ouvris grand les yeux en la voyant rire. Je m'étouffe presque avec une gorgée de boissons. Elle a vraiment dit ça? Je ris avec elle en essayant de me reprendre. Je secoue la tête sans rien répondre. Mes cousines vont me rendre fou.

Et puis les choses intéressantes commencèrent. Elle me parlait enfin de son "amoureux", enfin plutôt de l'homme qu'elle aimait. Je m'installe confortablement pour l'écouter. Je fronce les sourcils quand elle me dit qu'elle ne connaît pas grand chose de lui. Comment cela est-il possible? Ils se sont rencontrés au bal masqué du Ministère. Ah voilà! Ceci explique cela. Ses yeux se perdirent dans ses souvenirs. Elle s'est amusée, a dansé avec lui, il lui a fait la cour... un prince charmant. Et c'est la première fois qu'elle est amoureuse, elle revoit sans arrêt ses yeux. Elle est adorable et ça ne fait aucun doute qu'elle est amoureuse. Je suis bien curieux d'en savoir plus et surtout de savoir qui il est. Il fallait que j'en apprenne plus sur ce gars-là... J'allais devoir voir s'il méritait d'être avec ma cousine. Mais bon de toute façon, tout mieux que ce fichu Lestrange. Elle a correspondu avec ce fameux prince charmant? Mmh, intéressant tout ceci. Je souris largement quand elle m'annonce qu'elle doit être ennuyeuse. Je lève les yeux au ciel. Arrête donc! Tu ne m'ennuies pas du tout. Et puis je veux tout savoir sur cet homme qui courtise ma cousine. Il ne s'en sortira pas sans une enquête longue et fastidieuse. Et il a intérêt d'être gentil ce bonhomme-là. Je lui fais un sourire en coin et je pose un bras nonchalant sur le dossier du canapé. Comment il s'appelle?

Je la regarde longuement et puis lui prend la main. Tu sais Zoé, je ne veux que le bonheur de mes cousines. Vraiment. Et si je peux t'aider ou faire quoi que ce soit, je le ferais. Même si c'est t'aider à t'affranchir de ta famille. Il faut dire qu'être sang pur, ça craint. Oh je le savais déjà depuis des années, mais là ça se confirmait. Des avantages? Bof, pas vraiment. À part peut-être l'argent, mais bon c'est pas vraiment la chose la plus nécessaire, même si c'est agréable. Par contre des inconvénients, on en avait en pagaille. On risquait de se faire bannir de sa famille à plus ou moins n'importe quel moment. On devait se marier avec un autre sang pur, vive la consanguinité. Et puis on devait toujours se tenir bien... Dans un sens, je sais que j'ai toujours été une honte pour ma chère et tendre grand-mère. Oh elle ne le disait pas, parce que le nom des Potter se raréfie et qu'un mâle doit donc rester dans les bonnes grâces de la famille pour trouver une bonne épouse et pondre plein de petits sangs purs avec comme nom de famille Potter. Mouais, c'était pas prêt d'arriver ce truc-là... Pas de bébé sang-pur et pas de bébé tout court en fait, pas tout de suite, bien trop tôt. Et puis pour ta chambre d'amis, je note cousine! J'ai un souper avec la famille qui se prépare, je le sens. Mais entre toi et Danae, j'ai de quoi ne pas dormir sous les ponts.


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Dim 26 Oct 2014 - 11:19

Elemfae, I hate this so weird day!

avec James Potter

James me faisait rire, passer du temps avec lui était toujours plaisant. Ça pouvait aller d’une simple réaction sur son visage, une mimique ou alors des propos qu’il tenait. Avoir une personne ainsi, qui pouvait me faire tout oublier, c’était juste le rêve absolu. Je lui avais dit pleins de choses sur mon inconnu et il me certifiait que je ne l’ennuyais pas. Ouf, me voilà rassurée. Je souris lorsqu’il précisa qu’il mènerait l’enquête sur lui. Au moins ainsi, je n’aurais pas à m’inquiéter des faux semblants qui sont le lot de mon fiancé. Il me demanda son nom. « Viserys » Je le soufflais comme si le révéler pouvait briser toute la magie. Sait-on jamais s’il le connaissait, que s’était un moins que rien qui embobinait les pauvres petites femmes en mal d’amour. J’espérais d’un côté qu’il le connaîtrait et me rassurerait. Mais d’un autre côté, je ne le voulais pas. Je ne voulais rien savoir de plus sur lui, sauf ce qu’il me dirait de lui-même. Les choses étaient vraiment très étranges.

James me prit la main. Et ce qu’il me dit me fit plaisir. Mon bonheur, il ne voulait que ça. Voilà qui était rassurant. Savoir que j’avais un allié dans la famille, une personne prête à m’aider en cas de besoin, me faisait du bien. Ma vie n’était peut-être pas toute écrite en fin de compte. « C’est totalement réciproque James. Si tu as besoin de moi, n’hésite surtout pas. » Je le regardais longuement. En disant ses mots, je sentais que je m’engageais vraiment. Et connaissant James et surtout la détermination de Lily, il était fort probable que j’ai à les aider…du moins s’ils m’appelaient. Mais je m’en fichais. Il y a des personnes pour qui on ferait tout. Et je n’en avais pas beaucoup autour de moi, alors autant qu’ils sachent que j’étais présente pour eux.

Il me remercia pour la chambre. Lorsqu’il parla du repas en famille, je serais un peu sa main, comme pour lui dire courage. Et il cita Danae. A ce nom, ma dernière mission avec elle me revint en mémoire. Décidément j’avais le chic pour que les choses se passent de travers avec elle. Mais s’était une autre histoire et ma cheville se portait très bien sans la voir. Je lui souris. « De tout manière, je ne te laisserais jamais sous les ponts. Même avec ta cape, si je sais que tu es quelque part dehors, je viendrais faire tous les ponts de Londres. Et si seule j’y arrive pas, crois-moi, je saurais enrôler le monde nécessaire pour te trouver et te botter les fesses. » Non mais oh ! Sous les ponts…n’importe quoi, la famille et les amis servent à quoi sinon ?

J’avais pris un air légèrement outré, croisant les bras, m’adossant à la chaise, je le regardais, comme pour le défier de dormir dehors. Et puis finalement, je me rendis compte que mon ventre faisait un peu des siennes. Alors je me suis levée, sourire aux lèvres. « Envie de tarte ? » J’ai été la cherché, là où je l’avais cachée et j’ai pris un couteau dans le tiroir. Je me suis assise, avant de me rendre compte qu’il manquait des assiettes et de quoi ne pas manger avec les doigts. « Oups. » J’ai été cherché le nécessaire et en y posant sur la table, j’entends un énorme fracas qui vient de…hé bien…quelque part dans l’appartement. « Par merlin…ce chat… » La menace n’était pas clairement expliquée, mais elle pouvait se comprendre. Je me suis dirigée dans la chambre, là où je pensais le bruit le plus probable. Et je me suis figée devant l’horreur. « Oh merlin, mais qu’ai-je fait ? » La table de nuit était renversée, la lampe de chevet brisée au sol. Le chat était emmailloté dans les draps du lit et miaulait faiblement. Sans parler du miroir brisé également au sol, ainsi que tous les livres présents auparavant sur l’étagère murale. L’armoire était ouverte et mes habits éparpillés au sol. Le carnage total. Il me fallut un petit moment pour comprendre que le chat n’y était pour rien. Alors m’approchant de lui, j’ai été le libéré, une nouvelle fois, du mauvais tour que les petits êtres lui avait fait.



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Mar 4 Nov 2014 - 10:46


I hate this so weird day!

We should give them present again, seems that they hate us.


Moi, curieux? Non, non, pas du tout! Et surtout pas en ce qui concerne mes cousines. C'est un truc de filles de vouloir tout savoir, non? Baah, on s'en fout! Elle me souffle enfin le nom de l'homme qui a su prendre son coeur. Viserys... prénom peu courant... et qui me dit rien. J'essaie de chercher dans ma mémoire. Ça éveille un écho, mais j'arrive pas à mettre le doigt dessus et c'est sûrement rien du tout. Un Viserys au bal du Ministère, en tout cas je vais chercher à me renseigner, ça ne fait aucun doute. Je secoue la tête doucement. Ça ne me dit rien du tout.... Suite à cette découverte, je lui fais savoir que je la soutiendrais contre vents et marées. J'ai un peu l'impression qu'elle a pas l'habitude de cela et puis que ça l'étonne toujours... je trouve qu'elle manque de confiance en elle. Elle me sourit et m'affirme que c'est réciproque et qu'elle sera toujours là si j'en ai besoin. Lors des quelques mots dit sur le repas de famille, la prise de Zoé sur ma main se raffermit et je lui souris. Je suis pas vraiment inquiet tout en sachant que ça va sûrement mal se passer. La Reine Mère de la famille Potter avait donné son opinion... et maintenant ça allait donner un truc du genre : Rangez-vous à son avis ou mourrez. Un peu mélodramatique? Ouais, faut avouer. Quand je parle du fait que j'aurais pas besoin de dormir sous les ponts, elle prend une mine outrée... Du genre qui veut dire : essaie seulement et tu verras mon coco, je vais et le faire regretter. Elle me fait rire.

Et puis soudain, changement de sujet. C'était un peu le truc standard de notre journée. On changeait de sujet sans arrêt, passant de la goule au dragon. Elle se lève en proposant de manger la tarte. Oh oui, avec plaisir! J'ai faim en fait et puis la tarte de ma mère est toujours délicieuse! Elle se lève, ramène la tarte puis se relève pour les service. Je lève les yeux au ciel, elle est adorable. Et puis un énorme boucan fait quasiment trembler l'appartement. Je me lève inquiet. Mais qu'est-ce qui se passe aujourd'hui? À croire que c'est l'enfer sur terre! Zoé pense que c'est le chat, je nourris quelques doutes à ce sujet, mais je la laisse partir à la recherche de l'origine de ce bruit. Je m'autonomme responsable de la surveillance de la tarte. Ben quoi? De toute façon, je ne peux rien faire de plus et puis il n'y a sûrement pas de monstre dans l'appartement de Zoé. Le petit peuple n'en est pas encore à déplacer ou faire apparaître des trolls et ce genre de chose, donc on devrait pouvoir s'en sortir... malgré leur sens de l'humour douteux, il n'y a pas vraiment de grands risques. Et puis un murmure découragé me fait me relever. Curieux, je vais quand même aller jeter un coup d'oeil à ce qui se passe. Les vilains viennent de se manifester mais ils n'en ont jamais assez les maudits. Je prends la tarte avec moi et m'avance dans la direction du bruit de tout à l'heure.

J'arrive à l'entrée de sa chambre et je vois le carnage. Waaah... ils se sont surpassés... Par Merlin... ils ont tout détruit... J'ai les yeux grands ouvert. Je la trouve pas vraiment drôle cette blague mais en même temps, il faut bien avouer qu'ils sont doués dans ce qu'ils font. Un peu d'admiration? Ouais, on peut dire ça comme ça. Je la regarde démmêler son chat des draps. Il faut avouer qu'ils ont de la suite dans les idées... Je retiens un sourire. Heureusement qu'avec la magie, tout sera vite rangé et réparé. La tarte dans une main, je veux rejoindre ma cousine. Mais... Au premier pas, un truc me fait trébucher. Je file en vol plané ou plutôt en atterissage catastrophe. Le sol se rapproche bien trop vite. Et j'ai les mains prises... Tout se passe super vite, mais j'ai l'impression de pouvoir réfléchir à plein de chose tandis que je m'écrase magnifiquement sur le sol... Un mouvement et PAF! Je suis à plat ventre sur le sol. Où est donc la tarte, me demanderiez-vous? Et bien... facile. La tarte a amorti ma chute, enfin elle a amorti l'écrasement de ma face sur le sol. Le visage entier est enfoncé dans la tarte... Je grogne en toussant et en redressant la tête avant de subir un étouffement par tarte malicieuse...


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   Mar 18 Nov 2014 - 12:06

Elemfae, I hate this so weird day!

avec James Potter

Dépitée, s’était totalement ça. Dépitée devant l’ampleur de la catastrophe, mais aussi devant l’amusement décalé du petit peuple. Autant dire que nous n’étions pas du tout sur la même longueur d’onde. Alors que je dépêtrais pinceau des couvertures, mon cousin arriva dans la chambre. J’étais un peu gênée qu’il soit ici, même si, au vu de l’état de la chambre il n’y avait plus grand-chose de personnel. Je le regarde s’avancer dans la chambre, se prendre les pieds sur un truc qui traîne et chuter. Je n’avais rien fais. Je n’aurais pas pu, j’ai juste pu admirer la cascade. Il s’écrasa sur le sol, tout comme la tarte. « Oh. » J’étais un peu choquée par ce que je venais de voir. « Tu t’es fais mal ? » Je me suis approchée de lui, l’aidant à se relever. Le chat est allé renifler le reste de la tarte. Il s’en est détourné et est parti se terrer quelque part.

James avait plein de tarte sur le visage, je ne pu m’empêcher de rire, il ressemblait à une citrouille. Laissant la tarte où elle était j’ai pris James par la main. « Hé les farfadets ! Profitez de la tarte, c’est pour vous, cadeau. » Peut-être nous laisseraient-ils en paix ainsi. J’ai emmené James dans la salle de bain. « Je te laisse te débarbouillé un peu. » Je lui ai sortit une serviette pour qu’il puisse se sécher. Tout en l’attendant, je réfléchissais à ce que nous pouvions faire. « Bon…si on reste ici et si la tarte ne les satisfait pas, il est probable qu’on y reste. » Je l’ai regardé, lui tendant la serviette. « On va se balader ? Là c’est juste plus possible quoi. » De plus en pensant à mon appart je déprimais. « Je rangerais le bordel un autre jour…ou ce soir. » Je lui fais un grand sourire. Je le vis hocher la tête et une fois qu’il ressemblait plus au cousin que je connaissais, nous avons quitté l’appartement. Restait à espérer qu’une fois dehors tout serait plus calme.



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elemfae, I hate this so weird day! [Zoé]
» Love me now or hate me forever!
» Weird's Pension
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: RP terminés.-