Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 101
Célébrité : Dylan O'Brien
Crédits : Sleepingcookie (j'aime les cookies *^*)


MessageSujet: Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)   Lun 22 Sep 2014 - 19:01



Promenons nous dans les bois



Ça y est. J'étais enfin arrivé. La forêt devant moi était immense et donnait un sentiment mystérieux. J'hésitais un peu à pénétrer dans cette immense champ de brocolis géants (alias des arbres), ne sachant pas trop quels genres de créatures je pourrais y rencontrer. N'étant pas très minutieux, je n'avais pas tout prévu et ce n'est que maintenant que j'étais prêt à entrer que je me suis mis à penser que j'aurais du prendre un carnet. Histoire de noter dedans les animaux que je rencontrerais, ça pouvait être utile plus tard. Si ça se trouve, j'allais croiser le chemin de créatures pas très sympathiques. Non en fait, c'était sûr. Et si je tombais sur un détraqueur là dedans ? Cette pensée me glaça d’effroi. Impossible, il ne pouvait pas y avoir ces monstres à l’intérieur. Et puis même si c'était le cas, je ne pouvais pas reculer. Si le contexte avait été différent je l'aurais fait sans doute mais c'était ma première mission dans l'Ordre du Phénix et je me refusais de la rater ou de l'abandonner. J'avais d'ailleurs été un peu surpris de la manière dont les missions étaient données. Il n'y avait pas eu de conversation. C'était un hibou qui m'avait apporté une lettre qui m'informait de ma mission.
Revenant à l'instant présent, je pris une grande inspiration, puis entrai finalement dans la forêt. Tout semblait calme, mais je n'étais pas rassuré pour autant. C'était ce qu'on appelait : le calme avant la tempête. J'avançais, marchant le plus silencieusement possible sur de la mousse qui recouvrait les trois quarts de la forêt. Cela faisait pas mal de temps que je marchais quand je croisa finalement un animal. Et le cauchemar commença.
Au début je pensais qu'il s'agissait simplement d'une créature -je ne dirais pas inoffensive- qui ne s'attaque pas aux êtres humains. Mais malheureusement ce n'était pas le cas. Ne voulant pas déranger l'animal, qu'il soit agressif ou pas, j'ai commencé à marcher sur le côté pour contourner la bête en la gardant toujours dans mon champ de vision. Sauf que la bête en question m'a repérée. Je me suis arrêté d'un coup, étonné et effrayé à la fois par la créature qui me regardait sans bouger, sans emmètre aucun bruit. Je connaissais cette animal car j'avais pris le temps de faire quelques recherches sur les créatures très dangereuses que l'on peut croiser dans une forêt bizarre. Et cet animal là n'était pas juste très dangereux, il était mortel. C'était un cruentum de type gobelin, pas le type le plus dangereux mais il pouvait parler et ce de manière très censé qui pouvait déconcerté n'importe quel autre être doué de parole. Ne surtout pas l'écouter, ne surtout pas l'écouter. Je me répétais cette phrase en boucle dans ma tête, pour ne pas l'écouter (justement) mais aussi pour ne pas me laisser surprendre par ce qu'il pourrait dire. « Je suis un roi, le roi du mooooooondeuh ! Ma meilleure amie est une coccinelle et je l'aiiiiiiiimeuh ! ♫ » Sur le moment je failli exploser de rire, mais qu'est-ce qu'il chantait celui-là ? Puis je me suis repris, me demandant si ce n'était pas une ruse de l'animal pour me piéger. Mais en fait ce n'était pas le cas parce qu'il se remis à chanter, rajoutant quelques pas de dance par-ci par-là. « Je suis un roi, le roi du moooooondeuh ! J'ai une couronne et elle est beeeeeelleuh ! ♫ » D'accord...Je ne sais pas si un crentum peut être bourré, en tous cas lui avait vraiment l'air de l'être. Profitant de cette...faiblesse, j'ai repris ma marche de crabe pour le contourner jusqu'à ce que je me pique ? C'était bien une piqûre que je sentais. Donc, jusqu'à ce que je me pique sur je ne sais quoi. Faisant fis de la douleur peu douloureuse, j'ai continué à travers les arbres. Et je m'en suis pris un. Pourquoi ? Parce que j'avais le tournis, et ça ne s'arrangeait pas. Je me sentait comme flottant dans les airs, ça me plaisait bien d'ailleurs. Jusqu'à ce que je me rende compte que j'étais effectivement en lévitation et que ce n'étais pas qu'une impression. Oh my god, je vais vomir, j'ai le vertige. Sortez moi de là quelqu'uuuuun ! Mais personne n'allait m'aider vu que j'avais cirer dans ma tête pour ne pas attirer d'autres monstres. Fermant les yeux, je m'imaginais être sur un balais, je devais surmonter ma peur de vide au moins pour cette fois. Une fois apaisé, j'ai rouverts les yeux et j'ai regardé la forêt tout autour de moi. Elle n'était pas si effrayante en vrai, de là où j'étais -même si ce n'était pas très haut- j'avais une assez belle vu. Mise en peinture, je suis presque sûr que cela aurait été magnifique (avec quelques arrangements). Je n’eus pas beaucoup plus de temps pour admirer. La piqûre du jenesaispascequec'étaitparcequejen'avaispasfaitassezderecherches ne faisait plus effet. Et je me suis retrouvé sur les fesses, sonné et surpris.







j'écrit en #66cc33



Dernière édition par Léo Welker le Dim 15 Fév 2015 - 16:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 101
Célébrité : Dylan O'Brien
Crédits : Sleepingcookie (j'aime les cookies *^*)


MessageSujet: Re: Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)   Jeu 2 Oct 2014 - 20:56

Spoiler:
 



Promenons nous dans les bois



Je faisais ce rêve enfant. Je m'éloignais de la clairière et pénétrais dans ce bois devant moi. C'était un bois assez étrange. C'était comme s'il m'appelait, comme s'il y avait quelque chose ou quelqu'un qui m'invitait à entrer. Et moi, naïf que j'étais, j'y allais, sans me méfier. Plus j'avançais moins j'y voyais clair. Le feuillage des arbres se faisait de plus en plus dense et le petit chemin que je suivais disparaissait ensuite dans l'obscurité. Je m'égarais seul dans le noir et continuais pourtant ma route jusqu'à arriver au bord d'un précipice dont je ne voyais pas le fond. C'était toujours au moment où je commençais à reculer que des monstres apparaissaient, bavant de l'envie de le manger. C'est à ce moment là que le rêve avait viré au cauchemar. Ce n'était pas la réalité mais je ne pouvais m'empêcher de hurler, d'appeler à l'aide. J'étais un enfant et pourtant personne n'allait venir m'aider. Puisque personne, personne ne me cherchait.
Sortant de mes pensées, je regarde autour de moi. L'atmosphère de la forêt semble avoir changé. Il fait plus sombre, plus froid. Dans cette forêt j'y suis encore, fut la première pensée qui me traversa l'esprit. J'avais l'impression d'être de retour dans ce rêve d'enfant...Balayant l'idée de ma tête, je me remet à avancer. Tout droit, toujours tout droit. Au bout de quelques minutes l'inquiétude revient : rien n'avait changer, comme si je faisais du sur place. Je me met à courir, essayant de garder mon sang-froid, retenant mes cris, mes larmes, ma peur. Mais rien ne change. Toujours les mêmes arbres, les mêmes plantes. Tout reste pareil et rien ne change. Il y a même mes traces de pas, celles que j'ai fait en courant. Je tourne en rond. Je ferme les yeux, espérant que ce ne soit qu'une illusion, qu'un rêve non qu'un cauchemar. Mais rien ne change. De cette forêt est-ce qu'on en sort ? Ou est-ce qu'on en reste prisonnier ? Elle est un guet-apens, sombre végétal. Comme une obscure et verte cathédrale dont on ne peut s'échapper. Elle est écrasante et sale. Elle est...STOP ! Je respire un bon coup et me calme. Ça suffit les pensées négatives ! Prenant une direction différente, je me remet à marcher. Le paysage reste identique mais je l'ignore, je me concentre sur ma respiration, sur la maîtrise de moi même. Je commence à perdre le contrôle quand j'aperçois que dans cette forêt il y a des gens qui progresse comme moi difficilement. Ils avancent tout doucement, comme des personnes à qui on a retiré l'âme. Aucune expression, aucune énergie, seul le désespoir et la mort se lisent en eux. Et pourtant ils avancent dans ce tricot de branches savantes, de ronces, de racines rampantes si menaçantes, si menaçantes...
Maintenant j'en suis sûr, je suis de retour, dans ce cauchemar d'enfance. Je perds le contrôle et me met à courir dans le sens inverse de ses gens. Je veux m'éloigner d'eux, je veux m'éloigner de tout ça. M'enfuir, sortir. Je ne veux pas mourir. Mon pieds se prends dans une racine. Je tombe, la tête dans du lierre. Je veux crier. Je veux pleurer. Je veux appeler à l'aide. Je veux me réveiller. Je veux que tout cela cesse. Je veux lâcher prise. Et c'est ce que je fais. La peur prends le contrôle de mon corps, de mon esprit, de mon âme. Et je hurle. Je hurle à m'en exploser les cordes vocales. Mais le lierre retenait mes cris. Alors j'ai arrêté de hurler. Je me suis relevé et me suis adossé à un arbre. Je tremblais de peur sans défense, blotti, grelottant dans la nuit. Je suis parmi ce peuple indifférent d'arbres, de feuilles, de vent. Je reste là, laissant mes larmes couler silencieusement, laissant la peur s'écouler avec elles. Ma baguette tombe de ma poche et je la regarde, me demandant si elle pense vraiment. Et si c'est le cas qu'elle doit me trouver minable, pathétique, que je ne suis pas digne d'elle, pas digne d'être un sorcier. J'avais perdu ma propre trace, mon propre but. J'étais dans ce cauchemar d'enfant qui m'avais marqué sans que je m'en rende compte. Pendant longtemps je suis rester là, sans bouger, à évacuer ma peur, mon désespoir, ma honte. Je n'ai pas bougé, j'ai juste réfléchi, respirer, repris le contrôle de moi même. Et puis je me suis relevé et j'ai marché, la baguette en main. J'ai marché, non pas comme ces gens que j'avais croisé, non pas comme un condamné mais comme quelqu'un qui s'accroche. Comme quelqu'un qui décide de laisser le passé à sa place, c'est-à-dire, derrière sois. J'ai séché mes larmes, sans m'arrêter. Depuis je sais que quoi que je fasse, quoi que je dise, quelqu'un dans cette forêt a déjà décidé pour moi ce qui allait se passer.
Je suis finalement arrivé au bord de cette fameuse falaise et les monstres sont arrivés eux aussi. Alors comme je ne pouvais pas me réveiller, puisque ce n'étais pas un rêve, je me suis laissé tomber. J'ai sombré, dans le vide, dans le noir, dans la désillusion.






j'écrit en #66cc33



Dernière édition par Léo Welker le Dim 15 Fév 2015 - 16:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)   Jeu 2 Oct 2014 - 20:56

Le membre 'Léo Welker' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 101
Célébrité : Dylan O'Brien
Crédits : Sleepingcookie (j'aime les cookies *^*)


MessageSujet: Re: Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)   Lun 13 Oct 2014 - 22:39

Spoiler:
 



j'écrit en #66cc33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)   Lun 13 Oct 2014 - 22:39

Le membre 'Léo Welker' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 101
Célébrité : Dylan O'Brien
Crédits : Sleepingcookie (j'aime les cookies *^*)


MessageSujet: Re: Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)   Lun 13 Oct 2014 - 23:06

Ceci est la suite du RP d'avant:
 



j'écrit en #66cc33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)   Lun 13 Oct 2014 - 23:06

Le membre 'Léo Welker' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com

MessageSujet: Re: Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)
» Forêt magique.
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» bonjour [pv Petit Matin]
» Bonjour de Thibaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Irlande :: Irlande.-