Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Lun 3 Nov 2014 - 19:42


2 novembre, début d’après-midi ▬ boutique de Narcissa


Chaque jour je me disais la même. Demain elle reviendra. Un jour je me suis rendue compte que ces lendemains étaient devenues des années. Cela était un neuf mars. Un lundi je crois, non... un jeudi. C'est ça, c'était un jeudi. A cette époque je vivais encore mon amour interdis et je me persuadais que j'étais heureuse. Pleinement heureuse. Sauf qu'il manquait quelque chose et ce quelque chose s'était évidemment elle. Au fond de mon lit, je me suis rendue compte qu'elle me manquait terriblement et qu'elle n'était toujours pas revenue. Je crois que cela fais presque huit ans que l'on ne s'est pas parlé. Huit longues années. Quand ma mère m'a annoncée qu'elle allait s'occuper de ma robe de mariée j'ai cru à une mauvaise blague. J'ai voulu une autre couturière, mais je n'avais pas le choix. Elle était douée, pourquoi est-ce je ne voulais pas d'elle ? Et puis cela serait froisser les Black et les Malefoy de se désister ainsi. Jusqu'à ce jour j'ai réussit à l'éviter. Après tout on a bien réussit à le faire pendant des années dans un étrange ballet à chaque rencontre mondaine.

Et aujourd'hui je ne peux pas y échapper. Droite, dans une tenue indécemment luxueuse, je tire sur ma cape pour qu'elle tombe bien. J'inspire et expire lentement. Je préférerai être plutôt face à un troll en colère que devant cette porte. Je n'ai pas le choix. Il est nécessaire de faire soit disant les dernières retouches. Pour que ma robe soit parfaite, parce que ce mariage doit être parfait. J'ai les mains moites, le cœur qui s'emballe, j'aimerai que j'ai la grippe, mais je suis nerveuse, comme je ne l'ai jamais été depuis des années. Je pousse doucement la porte qui fait tinter une cloche. J'aimerai pénétrer en impératrice en ces lieux, mais j'ai l'impression d'être qu'une comédienne. La tête haute, la moue, le regard méprisant, tout ça n'est que mensonge. La réalité est que je suis impressionnée de ce qu'elle a fait de cette petite boutique minable. J'ai vu les évolutions de ce lieux décrépis autrefois. D'un coup de baguette magique il s'est transformée en une magnifique boutique luxueuse. On dirait un endroit sortie tout droit d'une des merveilleuses légendes féeriques qui peuplent les rêves des enfants.

Ma bouche est sèche. Je me raccroche à ce que je sais, la bienséance, les règles sociales, sans elles je ne serais plus rien à cet instant. Je retire doucement ma cape et la donne au portemanteau qui se penche délicatement vers moi pour le cueillir. D'un pas aérien je m'avance dans la boutique. J'ai jusqu'à ce jour réussir d'éviter de rentrer en ce lieu dans la crainte de la rencontrer, mais maintenant je n'ai plus le choix. D'un regard sur elle, je flanche. J'oublie qu'elle n'est pas venue me voir. Dès que je la vois, mes lèvres s'étendent dans un sourire sincère. « Bonjour. » Mon ton est bien plus doux que je ne le voudrai. « Comment vas-tu ? » Je suis submergée par des souvenirs heureux. De nous deux préparant des plans pour dominer Poudlard, mais aussi de ces nuits où on partageait nos lits jusqu'à ce que l'on oublie de le quitter et qu'au petit matin nous nous réveillons l'une contre l'autre, comme deux sœurs. Nous étions les meilleures amies. Elle a disparu, mais quand je la vois, je lui pardonne ces années d'absences.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Mar 4 Nov 2014 - 21:35

J’étais là dans l’arrière-boutique, à me demander justement ce que je faisais là ce jour même. Si j’aimais mon travail plus que tout au monde, aujourd’hui, j’avais juste eu envie de me porter pâle. Et la nausée que j’avais depuis ce matin, et qui d’ailleurs m’avais empêché de dormir toute la nuit, ne faisait que s’intensifier au fur et à mesure que les minutes passaient. Minutes qui semblaient des secondes au vue de comment elles défilaient. Sa mère m’avait demandée à moi de faire sa robe de mariée. Et je n’avais pu refuser, ayant besoin de me faire connaitre. Et pas seulement pour ça. Nous avions été les meilleures amies du monde un long moment, et malgré tout ceux qui avait pu se passer, je la connaissais bien. Je n’avais pas besoin de la voir de suite, ses mensurations et le croquis que j’avais réalisé juste pour elle suffisant à créer. Mais il fallait bien qu’elle l’essaye, histoire que j’effectue les dernières retouches.

La tête ailleurs, je m’efforçais de rester calme alors que je m’activais à faire quelques finissions. J’avais pris soin de porter une longue robe noir, avec des manches longues. Personne ne devait deviner ma vraie nature. Et de toute façon, qui pouvait soupçonner la douce, mais froide, Narcissa ? Quelques bijoux discret ornaient le tout, je ne voulais pas être trop tape à l’œil. Pour une fois. Et mes soucis étaient pour le moment bien ailleurs. Je ne cessais de me demander comment l’accueillir. Laisser ma rancœur de côté ? Rester froide ? J’avais, après tout, presque pardonner à Andy. Et toutes ces querelles dataient de si loin, neuf ans, dix ans peut-être ?

Je grimaçais dans mon coin, que dirait Bellatrix si elle entendait mes pensées ? J’avais une tendance à la négociation et au retour au calme. Mais avec Dany, c’était plus compliqué. Et ma fierté reprenait le dessus à chaque fois. Je faisais tout pour l’éviter, lors des soirées mondaines, ou même dans la rue. Je faisais facilement semblant de ne pas la connaitre. Et là, j’allais d’ici quelques instants me retrouver face à elle.

Je me dirigeais dans la boutique, tournant doucement la clé pour ouvrir, et le panonceau pour indiquer qu’elle était « Ouvert ». Elle ne devrait plus tarder, et je me retenais pour ne pas trembler. D’ailleurs je m’occupais les mains en lissant un de mes modèles exposé, quand j’entendis la porte s’ouvrir. Je sursaute discrètement, mon cœur faisant un bond pas possible dans ma poitrine. Je tourne mes yeux vers la porte, la voilà, toujours aussi classe, un peu hautaine, comme à l’époque. Ce qui m’aurait presque arraché un sourire si son visage ne me rappelait pas ce qu’elle avait fait. Mon cœur ne savait pas trop comment réagir, je restais bouche-bée devant elle, qui me souriait, et me demandait comment j’allais. Je mis bien dix bonne secondes à redescendre sur Terre. Je lui en voulais de ne pas avoir non plus tenté de me récupérer. Et en même temps j’étais tellement heureuse de la voir. Toute cette confusion me fie bredouiller un simple « - Bonjour. » Je lâchais la robe que je tenais pour me tourner vers elle. Les souvenirs remontaient, et étrangement, presque que des bons. L’époque où on régnait sur Poudlard me manquait un peu tout de même. Mais j’avais ce fichu caractère qui m’empêchait de faire le premier pas. « - Je vais bien, merci. » Je reprenais un peu mes esprits, gardant ce petit air hautain qui m’allait tellement bien au teint. Je ne pus m’empêcher de lui demander « - Et toi, comment vas-tu ? » Je tentais de me détendre un peu. Peut-être qu'avec le temps, je pourrais commencer à oublier. Peut-être oublier. La rancune pouvait être tenace chez moi, et à ce moment je préférais rester sur mes gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Mer 5 Nov 2014 - 19:41


2 novembre, début d’après-midi ▬ boutique de Narcissa


Je lui souris sincèrement de toutes mes dents, sourire soit dit en passant digne d'un prolétaire, quand elle me répond jusqu'à ce que je me rappel douloureusement que nous sommes obligés par notre rang, nos us et nos coutumes de répondre ainsi. Il faut donner toujours le sentiment à l'autre que l'apprécie. Pour mieux le briser ensuite d'une petite phrase assassine.  « Et toi, comment vas-tu ? » Je la fixe d'un regard songeur quelques instants. La réponse est que tout va mal dans ma vie. Que j'ai perdu mon enfant. Que j'ai perdu mon frère. Que je suis fiancée à un homme pour lequel je n'ai et je n'aurais jamais de sentiment. Que je suis la maîtresse d'un homme marié. Que mon cousin me hait. Et qu'elle me manque, terriblement, parce que tout cela je n'ai jamais pu lui dire et que je sais fort bien que partager ma souffrance avec elle aurait apaisée ma peine. Je ne le peux. Et ceci est plus douloureux que tout. Je me contente de lui répondre de la manière la plus attendue qui soit. « Je vais évidemment merveilleusement bien, quelle femme sur le point de se marier serait donc malheureuse ? » Je fais quelques pas dans sa boutique, je suis tentée de me glisser dans ses pensées pour savoir tout ce qu'elle peut penser de mes mots, de notre rencontre. Pourtant je me suis toujours retenue avec pudeur de chercher à lire ses pensées.

Chacun de ses modèles sont des pures merveilles de beautés. Elle est douée. « J'ai vue la robe, ma mère a tenue à me montrer la photographie. » Je glisse mes doigts le long du comptoir. Je ne voulais pas la voir. Sans robe, pas de mariage, dans ma tête l'équation était simple. Cependant ce n'était pas une simple tenue qui aurait fait cesser le mariage. « Elle est... plutôt jolie.» Véritable compliment dans ma bouche. Je refuse d'avouer que je la trouve tout à fait exquise, même merveilleuse et que la porter me remplirait de joie si ce n'était pas pour un événement aussi triste que le jour de mon mariage. Je lui jette un regard en coin et d'un ton de reproche je continue sur ma lancée. « Je ne savais pas que tu savais coudre. Tu ne me l'avais dis. » Ou peut-être ne l'avais-je jamais vu. J'avais toujours jugée ce genre de métier comme dégradant, indigne de ma condition. Pourtant quand je voyais les créations de Narcissa, je ne peux avoir autre jugement que ce métier lui sied à merveilles.

Elle seule est capable de faire des tenues aussi fines, ce n'est pas seulement la création, mais l'idée. Je l'envie. Moi aussi j'aimerai être capable de créer de mes mains, de faire quelque chose de merveilleux et non de me contenter de détruire. Tout ce que je fais au mieux c'est sauver des vies, mais des vies qui sont bien souvent brisées par une rencontre qui n'aurait jamais dû se faire.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Ven 7 Nov 2014 - 14:15



Son sourire fit naître l’esquisse d’un sourire sur mon visage, ce qui était un grand exploit au vue de la situation. Toutes ces querelles étaient futiles en vrai, car aujourd’hui, je ne me gênais pas pour critiquer mon futur mari, ni pour le faire rager en flirtant sous ses yeux. Mais ça en restait là, je n’étais jamais allé plus loin qu’un simple baiser avec un homme, tandis ce que lui… Je relevais les yeux vers la demoiselle, chassant Lucius de mon esprit pour le moment. Ce n’était ni le lieu, ni le moment de l’évoquer. Même si je savais qu’à un moment ou un autre le sujet serait sûrement abordé.

Sa phrase a failli me faire baisser les yeux. Je ne la croyais qu’à moitié Malgré les années d’absences, je la connaissais bien. En fait, je pensais même qu’elle était un peu dans le même cas que moi, en ce qui concerne les fiançailles. En tant que future mariée moi-même d’ici peu, qui n’aimait pas son futur époux, qui faisait tout pour repousser, mais qui devait faire comme si elle était heureuse de cette union, je savais ce que c’était. « - Aucune, bien évidement. » Ou presque. Je m’efforçais de sourire, ce qui rendait ma phrase encore plus fausse et vide de sens. Je la suis du regard tandis ce qu’elle se déplace dans la boutique, et je finis par pincer les lèvres. « - Je n’ai pas eu l’occasion de te souhaiter félicitation pour tes fiançailles… » Et de faire bien d’autres choses non plus, que j’aurais voulu faire, mais que je n’ai pas faite, par manque de courage, par fierté. Et je savais que ma phrase pouvait jeter de l’huile sur le feu. C’était peut-être même fait exprès.

Je la laisse s’exprimer, sur la robe, qu’elle trouvait plutôt jolie. Je grimaçais intérieurement, en général on s’étalait sur la beauté de mes créations. Mais venant de Danaé, je n’allais pas le prendre mal. « - Une photographie ne reflète pas la vérité, la voir en vrai te satisfera encore plus. Elle est unique, personne n’aura jamais la même. » Du moins je l’espérais. Ce n’est pas parce qu’on était en froid que je n’avais pas pensé à elle. J’avais même été heureuse de créer sa robe. Je l’avais imaginé juste pour elle, depuis qu’on était toute jeune. Son regard en coin et son reproche sur le fait qu’elle ne savait pas que je savais coudre me firent sourire malgré moi. Je savais faire bien des choses depuis qu’on était en froid, des choses qui m’étonnaient moi-même. Comme tuer par exemple. Mais passons. « - Tu savais bien que je dessinais déjà des modèles à Poudlard. J’ai appris à coudre pendant que j’étais à l’université. Je voulais réaliser mon rêve. » Sans le vouloir j’avais une petite touche amer dans mes mots. Rien qu’à penser que d’ici peu je devrais arrêter, j’en étais malade intérieurement. Mais je ne devais rien laissé paraître. Je croisais mes doigts, la fixant un instant en restant silencieuse.

« - Si tu le veux bien, nous allons passer derrière, que je te montre la robe, et que tu puisses l’essayer. » Je me dirigeais vers la porte qui menait dans l’arrière-boutique, la tenant ouverte, pour qu’elle passe avant moi. Sa robe était au milieu, entourée d’autres créations entamées, et de chevalet avec des esquisses de futures créations. Je commençais doucement à me détendre, mais je ne savais pas si ça allait durer bien longtemps.


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Dim 9 Nov 2014 - 12:31


2 novembre, début d’après-midi ▬ boutique de Narcissa


Quand elle me félicite sur mes fiançailles, je ne prend pas la peine de faire remarquer que pour sa part, elle n'est toujours pas mariée avec son très cher et tendre Lucius. Ce parfait imbécile. Je préfère parler de la robe qu'elle m'a cousue. « Une photographie ne reflète pas la vérité, la voir en vrai te satisfera encore plus. Elle est unique, personne n’aura jamais la même. » Un mince sourire se glisse sur mes lèvres, une dame comme moi ne peut avoir qu'une robe unique. «  Je ne savais pas que tu savais coudre. Tu ne me l'avais dis.» «  Tu savais bien que je dessinais déjà des modèles à Poudlard. J’ai appris à coudre pendant que j’étais à l’université. Je voulais réaliser mon rêve. » Je m'en souviens parfaitement, de ses croquis qui étaient sur tous les parchemins. Je les regardaient avec une certaine jalousie, je voulais avoir son don. « Si tu le veux bien, nous allons passer derrière, que je te montre la robe, et que tu puisses l’essayer. » Je la suis dans son atelier. Partout des créations commencées, toutes plus magnifiques les unes que les autres, mais la robe au centre est la plus belle. La mienne. Je suis impressionnée, je dois l'avouer. Bien plus belle que sur la photo.

«  Elle est...» Parfaite, c'est le mot. Mélange de soieries et dentelles, elle est la robe que j'ai toujours rêvé. J'approche une main hésitante pour la toucher. J'ai dû mal à croire qu'elle est bien réelle et pourtant, sous mes doigts le fin tissu glisse avec douceur. «  C'est magnifique.» Le mot peine à décrire véritablement mes sentiments, mais parmi la bonne société, on ne s'épanche pas sur ce genre de sentiments. J'avise la cabine d'essayage. « C'est ici que je dois me changer ?» J'aimerai chercher un sujet de conversation, pouvoir retrouver ma vieille amie, celle avec qui je m'amusais tant autrefois et surtout à qui je pouvais tout raconter. Cependant, moi qui suis si habile à la conversation, je n'arrive pas à m'échapper des banalités d'une cliente comme les autres. Je me glisse dans la cabine avec pudeur. Autrefois je n'hésitais pas à lui demander de m'aider à m'habiller, aujourd'hui je me cache. Des cicatrices sont apparues entre temps, je me fixe un peu perdue dans la miroirs. Je n'aime pas me regarder dedans.

J'attrape la robe qu'elle me tends à travers le rideau. Elle est légère, douce... Je me glisse dedans, elle me sublime. Révélant chacune de mes formes avec volupté, sans tomber pour autant dans le vulgaire. Loin de là. Je souhaite presque à me marier en me voyant dans le miroir. Je suis émue. Jusqu'à ce que je rappel qui est mon fiancé, Timeus. La robe ne semble pas nécessiter étonnement de retouches, je quitte la cabine d'essayage. Elle sera la plus apte à savoir s'il est vraiment nécessaire de faire des retouches.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Lun 10 Nov 2014 - 13:00

Je m’étonne de ne pas l’entendre faire de remarque sarcastique sur le fait que moi, je n’étais pas encore mariée à mon Lucius, et que nous n’avions même pas encore convenue de date. Mais j’en étais soulagée pour autant. J’aurais pu finir par craquer, lui dire que je m’en voulais pour l’époque, et qu’elle avait totalement raison. Car oui, Lucius était et est un crétin, c’était indéniable. Un crétin que j’avais défendu à une époque, espérant qu’il change. Mais il n’avait jamais changé, et toute ma haine avait commencé au moment même où je m’étais rendue compte que j’avais perdu ma meilleure amie pour rien. Et ma fierté de Black m'avait empêcher de faire le premier pas vers elle.

Ce qui était fait est fait, et avec des si on referait le monde. Moi, j’aimerais refaire le monde en ce moment. Alors que je l’accompagnais derrière, je la laissais découvrir un peu de mon univers. En vérité, peu de gens entrait ici. Seul les VIP, si je puis dire ainsi. Normalement je fais tout devant, mais là, je voulais un moment privilégier avec elle. Sans qu’elle ne le sache vraiment. C’était assez dur de faire les choses inconsciemment, sans même s’en rendre compte, car c'était machinalement que je l'avais mené ici. Je l’observais regarder sa robe. Magnifique. Ce mot me fit sourire plus que je ne l’aurais voulu. Nous faisions partit de l’élite des sangs-purs, nous ne montrions pas nos sentiments avec beaucoup d’effusion. C’est pour ça que j’étais plus qu’heureuse qu’elle dise cela, mais que je me contentais de sourire. Pour de vrai, cette fois ci. « - Oui, tu peux te changer ici ! » Je la regarde se diriger vers la cabine, et je tends la robe à travers le rideau. J’hésite, mais je dis quand même : « - Si jamais tu as besoin d’aide… » Je n’arrivais pas à dire la suite, mais elle coulait de source pour moi. C’était compliqué, je ne savais pas trop quoi écouter entre mon cœur qui me disait de tenter une approche plus amicale, et ma tête, cette foutue tête qui dominait et qui me disait de garder mes distance.

Je faisais les cent pas alors en attendant. J’avais presque hâte de la voir sortir de là. Et quand elle sortit ma réaction ne se fit pas attendre, elle était juste magnifique. Je me mordis la lèvre, pour éviter le trop plein d’émotion. J’avais toujours imaginé ce moment, plus jeune, quand l’une de nous deux devrait essayer sa robe, elle serait là, et nous nous mettrions à pleurer comme des idiotes parce que celle qui l’essayait était trop belle. Cliché, certes.
Je restais un moment sans mot, la main plaqué sur mon thorax, puis je finis par lui offrir mon sourire le plus franc. « - Tu es vraiment magnifique. Parfaite. » J’avais perdu un peu de retenue, mais je m’en fichais un peu. Je m’avançais un peu, remettais en place le bas de la robe pour vérifier comment elle tombait, un coup d’œil sur les broderies, et les perles, j’étais assez fière de moi. « - Tu ne te sens pas gênée ? Pas trop serrée ? Ou trop large ? Tu arrives à bouger correctement ? » C’était essentiel pour les retouches que je sache comment elle se sentait dedans. Il fallait qu’elle soit satisfaite de tous les aspects de la robe, et pas seulement du visuel. Je m’éloignais un peu pour observer. Je l’imaginais déjà très bien, avec quelques bijoux pas trop tape à l’œil pour orner le tout, la robe étant déjà un bijou en elle-même, les cheveux relevé, quelques mèches retombant sur ses épaules, son voile dans les cheveux. Elle allait être divine, ça oui.


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Lun 10 Nov 2014 - 23:56


2 novembre, début d’après-midi ▬ boutique de Narcissa


Quand je sors de la cabine d'essayage, j'ai la gorge serrée, alors ça va vraiment se réaliser. Je vais vraiment me marier. Je m'observe dans le miroir. Je suis belle. Magnifique, bien entendue. Je suis digne, je suis comme on l'attend de moi. Tout dans cette robe est fait pour me sublimer. J'essaie de m'imaginer aux côtés d'un homme que j'aime. Celui qui m'a abandonnée, Rodolphus peut-être à la limite ou encore Godric. Cet imbécile mariait qui risque sa vie de famille sans aucun soucis juste pour quelques heures de paradis comme il le dit. Dans mes bras il n'est pas au paradis, mais dans la décadence la plus pure. Je crois que je serais tombée amoureuse de lui s'il n'était pas marié. Sauf qu'il l'est et qu'il a des enfants. Est-ce qu'un jour un homme posera enfin sur moi le regard que j'attends ? Je me suis résignée depuis longtemps à ne pas recevoir l'amour escomptés, mais... Je vais devoir être sublime pour Timeus. Une brute, un idiot, un être ignoble qui va tenter de me détruire. Je ne veux pas essayer de l'aimer. Je ne veux pas essayer de le séduire. J'en suis incapable, tout cela est bien au-dessus de mes forces. « [color=#003300]Tu es vraiment magnifique. Parfaite. »  Je fixe son reflet et lui adresse le sourire de rigueur. « Bien entendu que je suis parfaite. Je suis toujours parfaite. »A une autre époque je lui aurais fait part de la tristesse qui m'habite, mais aujourd'hui je me contente de garder mon masque de rigueur. Celui d'une sang-pur froide et digne, celui qu'on attend de moi, avec un peu plus de chaleur certes, mais je ne m'ouvre pas pour autant plus à elle. « Tu ne te sens pas gênée ? Pas trop serrée ? Ou trop large ? Tu arrives à bouger correctement ? »Je secoue la tête, faisant retomber quelques boucles lâchent de ma coiffure. « Non, je n'ai pas l'impression d'être gênée par la tenue, elle est confortable. »Je me retourne, les mains croisées et la fixe avec une surprise qui n'est pas feinte. « Je suis étonnée que tu ais arrivé à faire cette robe ainsi. »Je suppose qu'on lui avait donné mes mensurations, mais chaque corps à ses spécificités et elle avait réussit.

Je fais quelques pas dans l'arrière-boutique, la robe flotte autours de moi, légère, portant mes pas. « Y-a-t-il une coiffe qui va avec la tenue ? Un voile peut-être ? »Un voile de virginité à travers lequel la femme voit le monde d'un œil nouveau jusqu'à ce que son futur mari la découvre et la révèle au monde entier. Une tradition que je juge parfaitement ridicule pour ma part, mais qui semble que ma propre famille y tenir. J'allais être belle, mais pas pour moi, pour lui, pour ma famille. Je déteste cette robe. Aussi belle qu'elle soit, elle représente tout ce que je hais, elle représente mon devoir et ma peine que je dois porter. Je retour devant le miroir de pieds. Je n'arrive pas à être rayonnante comme une mariée devrait l'être. Il paraît que toutes les mariées le sont. Qu'elle brille de joie. Si James va jusqu'au bout de sa stupidité, est-ce qu'un jour sa née-moldue portera une robe comme celle-ci ? Non pas aussi luxueuse que la mienne, mais une robe blanche, probablement plus simple, mais tellement plus belle, car elle, elle sera rayonnante dedans. « Je n'ai pas de demoiselle d'honneur. »Je n'ai pas d'amie non plus. Je ne la regarde pas, je fixe mon reflet. « Étant donné que tu as fait ma robe et au vue de nos relations passés, accepterais-tu de l'être ? Ainsi que d'être mon témoin ? »Je m'attends à ce qu'elle me dise non, pourtant je l'ai demandé, parce qu'il en était de mon devoir de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Mar 11 Nov 2014 - 11:16




La voir dans sa robe ne fait que me rappeler que j’allais y passer dans peu de temps aussi. Qu’est-ce que huit mois dans une vie ? J’avais un nœud dans l’estomac rien que d’y penser une fraction de seconde. Elle me renvoyait ma propre image, celle d’une femme qui paraissait heureuse de se marier. En extérieur. Je doutais vraiment qu’elle soit vraiment heureuse. Malgré les années de séparations, j’estimais encore bien la connaitre. Même si je ne savais rien de ses épreuves, et qu’elle ne savait rien des miennes. Nous avions passé une dizaine d’année éloignés, et on sentait vraiment la retenue entre nous. Notre statut de sangs-purs qui voulait ça. J’avais l’impression d’être face à une banale cliente, alors qu’elle n’avait rien de banale. Franchement, je ne me serais pas cassé autant la tête pour quelqu’un de banale. J’aimais sublimer les gens, mais là je voulais qu’elle vraiment la plus belle, la plus parfaite, qu’on ne voit qu’elle. Qu’elle est au moins ça de parfait dans son mariage. Je lui rendis son sourire, neutre, ce sourire que j’adressais à tout le monde. Elle était toujours parfaite, oui, j’acquiesçais doucement, légèrement amusé. « - C’est parfait alors si tu te sens bien dedans. » Puis je finis par hausser les épaules. J’avais ses mensurations, mais je l’avais aussi longuement observé lors des mondanités de sangs-purs. Ces soirées où je l’avais évité comme la peste, j’avais l‘œil à moitié posé sur elle. « - On va dire que j’ai l’œil pour certaines choses. » Je ne dis rien de plus, mais je laissais cette phrase pleine de sous-entendu en suspens.

J’en avais oublié le voile, posé dans une boite un peu plus loin. Sa mère m’avait décrit dans les moindres détails ce qu’elle voulait pour sa fille. Si ça n’avait tenue qu’à moi, j’aurais fait quelque chose de plus moderne. Mais les traditions on la main lourde chez nous, même si cette tradition était plus que stupide. Délicatement, je le pris, et le mena à elle. Je l’avais orné des mêmes perles que la robe. Long derrière, et tombant devant jusqu’à son décolleté, si j’avais bien calculé. « -Voilà, j’ai suivi les instructions de ta mère. Si ça n’avait tenu qu’à moi… » Je me tus un instant, elle devait se douter de mon avis. Je m’approchais pour fixer le voile sur ses cheveux lâchés. Même ainsi elle était magnifique. « - Que tu décides de porter tes cheveux lâché ou attaché, il tiendra, il est conçu pour n’importe quelle coiffure. » Des futilités, encore et toujours, mais au moins elle savait. Dans le temps j’aurais même remonté ses cheveux pour lui donner un aperçu, mais j’avais peur de trop la toucher. Je la laisse s’observer, pendant que je me saisis d’une aiguille pour rattraper quelques perles sur la robe. Oui, certaines choses, je les faisais à la main, et non avec la magie. Quand c’était trop délicat pour être fait. Les découpes, les coutures, c’est simple, mais les finitions, c’était plus compliqué, mais je m’entrainais encore pour maitriser jusqu’à ce stade. « - Ne bouge pas s’il te plait. » Je ne voulais pas la piquer. Alors je l’écoutais. Tout en cousant doucement les quelques perles. Et sa question me fit l’effet d’un Avada Kedavra. Tellement choqué que je m’en piquais le doigt avec l’aiguille, ressentant une petite douleur. Je grimaçais. « - Aoutch, mince. » Je m’éloigne avec de faire tomber la petite goutte de sang qui s’était formé sur la robe. Je me saisis d’un bout de tissus inutilisable pour enrouler mon doigt dedans. J’enlève l’aiguille de sa robe, et je me relève vers elle. J’ai un instant où j’hésite. J’ai envie de refuser, comme j’ai envie d’accepter. Mon cœur balance. Je ne m’étais pas préparé à ce genre de question. Je ne savais pas si je méritais ce genre d’honneur, enfin, peut-on appeler ça un honneur ? Je me mords la joue intérieurement. « - Ecoute je ne… » Je m’arrête, je ne suis pas sûre, j’ai l’impression de devoir faire le choix le plus compliqué du monde. « - D’accord. Je veux bien. » Je reste sur mes gardes, mais je ne peux pas m’empêcher d’accepter. Mais pas que pour lui rendre service au final.


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Mar 11 Nov 2014 - 22:01


2 novembre, début d’après-midi ▬ boutique de Narcissa


Le voile virginale qui retombe sur mon visage ressemble à une insulte à l'enfant que je n'ai pas eut. Une insulte à mon passé et à qui je suis, pourtant, je me dois de le porter. Je le retire avec précaution de mes cheveux, ma mère a toujours d'étranges idées, à moins que ce soit une idée de ma grand-mère. Ces deux là ne se supportent pas, pourtant sur mon mariage elles s'accordent étrangement sur le sujet. Elles ont raté le mariage de Fitz, elles vont probablement échouer dans celui de James, alors il faut que le miens soit évidemment parfait. Sauf que moi je ne suis pas parfaite. Sauf que moi je ne suis pas heureuse et que je prévois tout simplement d'assassiner mon futur mari une fois la bague au doigt. Cela se fera de manière lente, sur plusieurs mois, une maladie atroce qui l'aura emportée dans la fleure de l'âge laissant derrière lui une veuve éplorée. Une véritable tragédie pour tout le monde...

Elle s'attaque à mon bustier, recousant quelques robes. Je sens l'aiguille froide glisser contre ma peau, menant de la percer et la blesser à tout moment, mais elle ne fait que glisser. Le tissu est si fin... « Aoutch, mince. [/color]» Une goutte de sang pourpre tombe sur la robe diaphane. On se croirait presque dans ce conte moldu, comment s'appelle-t-il déjà ? Ah oui Blanche-Neige. Je l'avais lu pour mon enfant, les contes sorciers étaient peu nombreux... Je l'ai surprise de toute évidence avec ma question. « Ecoute je ne… »  Bien entendu elle va refuser. De toute manière, pourquoi accepterait-elle ? Notre amitié est terminée. « D’accord. Je veux bien. » Je fixe son reflet surprise. Elle a dit oui. Je me reprend. Une lady ne se doit pas d'être surprise. Je me contente de hocher doucement de la tête en guise de remerciement. « Mère sera plus que ravie, après tout avoir une Malefoy comme demoiselle d'honneur, cela n'a pas de prix. » C'est un coup bas, je sais très bien qu'elle n'est pas mariée et elle sait très bien que je le sais. Nous avons fait un pas, je recule de deux. Je ne sais pas ce que je désire vraiment, si je veux retrouver mon amie qui m'avait acceptée comme je suis réellement ou bien...

Je n'évoque pas plus que cela son mariage. Je crois que je finirais mariée avant elle. Pour mon soit disant plus grand bonheur. « Mon fiancé sera probablement ravi de cette robe, bien que si tu veux tout savoir entre nous, il n'a guère de goût. » Je penche la tête sur le côté et reprend. « Mais je suppose que c'est le propre des hommes de manquer de goût. » Faux. Mon frère avait du goût. Mon frère savait agir comme il le devait. Cela elle le sait, à moins que non. Après tout elle et moi ne sommes plus amies. Je me sens tout à coup terriblement à l'étroite dans cette robe, c'est comme si... j'étouffais. Je me retiens de gigoter et interroge plutôt impatiente. « As-tu bientôt finit ? »
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    Mer 12 Nov 2014 - 14:44




Je ne sais pas à quoi elle pense, et j’aimerais franchement être dans sa tête à ce moment précis. Ça m’aiderait peut-être à savoir si je devais aller vers elle, ou si je devais garder ma fierté et continuer de faire ma hautaine sang-pure. Il n’y avait qu’avec elle, et Sirius à l’époque, que je devenais la sauvage et joyeuse Narcissa. Celle qui savait s’amuser, et qui aimait la vie. Je n’étais plus qu’une ombre depuis qu’elle n’était plus dans ma vie. Depuis qu’Andromeda était partie. Depuis que Sirius nous avait trahis. J’avais perdu énormément et je pense que c’est pour cela que je me méfiais, que je restais neutre et sur mes gardes. Je ne voulais pas risqué de souffrir une seconde fois.

Elle me lance une pique, je l’esquive comme je peux. Je suis censé me montrer heureuse de ce mariage. Je fais semblant de l’être. Je sais faire semblant, en général. Sauf que là, je relève la tête vers elle, et d’un ton amusé mêlée d’un sourire sarcastique, je lui rétorque « - Tu m’en verras désolé, il faudra te contenter d’une Black comme demoiselle d’honneur. » Un mince sourire s’affiche sur mon visage, je suis presque fière de rester une Black, et de me marier finalement après elle, alors que je suis fiancée depuis des années. Je faisais tout pour que ce mariage se fasse le plus loin possible dans le temps. Peut-être pour que Malfoy Senior trouve une autre demoiselle à fiancer à son fils. Mais il avait trop heureux d’unir son fils à une Black, s’en était déprimant.

Je termine rapidement les coutures, retire l’aiguille délicatement. Je ne voulais pas la blesser. J’esquisse un sourire un peu amusé, je ne pouvais pas la contredire. Je subissais tous les jours les moqueries de Lucius sur la mode, sur mon métier, je ne pouvais qu’être d’accord. « - Oh, je te le confirme, c’est propre à tous les hommes, surtout à Lucius. » J’étais tellement occupée dans mon travail que je ne me rendais même pas compte que je venais de parler de lui, en péjoratif. Et j’ajoutais même d’un air absent. « - Mais de toute façon, pour lui, tout ce que je fais ne sers à rien. Mon passe-temps futile, voilà comme il dit ça… » Je termine les dernier plis, me rendant compte que j’avais ouvert un peu trop ma bouche. Je me mords la lèvre discrètement. Je ne savais plus trop quoi faire. Un pas vers elle, ou la laisser encore filer ? Je me relève à ses côtés, et j’acquiesce. « -Tu peux te changer, j’ai finis. » Je m’éloignais un peu, toujours aussi perplexe intérieurement.


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany    

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand était-ce la dernière fois ? • Cissy & Dany

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Matte une dernière fois mon derrière, il est à côté de mes valises (a) Joshua.
» Juste te revoir une dernière fois[Pv Desty] *et Jurassic si il veut*
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» Quand le malheur frappe une nouvelle fois [Loup]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: RP terminés.-