Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Lun 10 Nov 2014 - 0:19

J’ai l’habitude de ces cocktails mondains. Vous savez, ceux où tout le gratin des sangs-purs est présent, et se vantent les uns et autres des richesses qu’ils ne possèdent pas. Ou de leurs emplois, ou de leurs belles maisons, leurs somptueuses familles. Je suis née dans ce milieu, mes propres parents en organisant tous les ans au moins trois. Une occasion aussi de se réunir pour rappeler que les sangs-purs sont tout puissant, et que les valeurs ne se perdent pas toujours.

Ce soir-là, la soirée était organisée par Malfoy senior. Pas Lucius, mais son père. Ce qui faisait de moi une invitée de marque, étant fiancée à son cher enfant unique. C’était une grosse galère en fait. Lucius allait encore m’afficher comme une poupée qui sourit, gentille et docile à son côté. Et la bienséance ferait que j’obéirais à cette règle. Devant tout le monde je ferais bonne figure, je passerais du sombre côté après la soirée, en privée, où je ne me gênerais pas de remettre ce bon Lucius à sa place, sachant déjà comment la scène se déroulerait. De plus, ce soir, les gens attendaient surtout sur une date de mariage pour les deux jeunes gens. Je ne pouvais plus reculer cette fois-ci, j’avais déjà trop repoussé l’échéance. La date était fixée, ma mise à mort commençait dès ce soir. Narcissa Black disparaitrait d’ici quelques mois pour devenir Mrs Malfoy. J’en étais déjà malade.

Je m’étais préparée directement sur place, portant une fois de plus une robe de ma collection. Noir, et décolleté dans le dos, les manches longues. Toujours ces fichus manches longues pour cacher mon vice le plus profond. Des perles blanches et les boucles assorties, offerte par ce bon Lucius, ornait le tout. Je ne pouvais que me faire remarquer, par les femmes en tant que clientes ou par les hommes, juste pour me prouver que je suis encore belle et attirante. Enfin ça je le sais, puisque Lucius m’affiche comme une potiche à son bras.

« - Cissy, tu vas donc te dépêcher, les gens n’attendent que nous ! Toujours dans tes jupons et robes, tu m'exaspères !» Lucius, quand me parleras-tu avec un peu plus de respect ? Je pris une grande respiration, m’observant une dernière fois dans le miroir. Puis je me saisis de ma petite pochette noir, direction la salle. On arrivait par de grands escaliers, impossible de nous louper. Mon sourire le plus faux était affiché, à son bras, je tentais de garder la tête haute. Ce qu’on ne faisait pas pour garder l’honneur de sa famille sauf, je vous jure. Le jeune Malfoy aussi souriait, d’un air de victoire, comme si j’étais un pays conquis. Cela se voyait dans sa façon d’être avec moi, et toutes ses remarques me pesaient de plus en plus. Docile, aimante, silencieuse,... Voilà comme il me caractérisait auprès des autres. Le pire du pire vint au moment où il annonça au monde : « - Dans huit mois, jour pour jour, Mlle Black deviendra Mrs Malfoy ! » Voilà, la date était officielle, impossible de dire mot pour réfuter, je n’avais plus qu’à sourire de cet air faux. La musique qui passait derrière nous, les bruits des gens qui parlaient, la chaleur de la pièce, tout ça me rendait folle. Même si extérieurement je souriais, intérieurement, je hurlais. Je m’efforçais de continuer de parler aux gens autour de moi, même de parler de ma boutique, sentant souvent le regard accusateur du blond à mes côtés. La seule chose qui me faisait tenir, il voulait me l’enlever.

« - Lucius, me permets-tu d’aller prendre l’air, s’il te plait ? » Il ne manquerait plus qu’il me dise non. « - Mais Cissy… ». Mes yeux se mirent à lancer des éclairs, et je coupais court sans rien dire de plus. En vrai, je n’avais qu’une hâte, c’était que la soirée se finisse. En me dirigeant vers le grand balcon, je saisis un verre de champagne sur le plateau d’un des elfes de maison. Il me fallait au moins ça pour me maitriser. Car tandis ce que je marchais, les gens me félicitaient pour l’annonce. Je restais la tête haute. Je ne ferais jamais pâle figure dans ce genre d’évènement. Je n’en avais pas le droit. Je n’étais pas Andromeda, qui avait renié toute sa famille, pour au final se faire larguer. Haaa ces né-moldu. J’étais la dernière Black, celle qui devait perpétuer les valeurs, celle sur qui tout le monde comptait pour cette union entre les Black et les Malfoy.

Je passais la porte du balcon, refermant sur mon passage, l’air frais me redonnant une seconde vie. Je m’avançais vers le bord, posant mon verre dessus, observant un instant en l’air, les étoiles qui brillaient. La musique se faisait moins forte, les discussions futiles lointaines, et surtout loin de lui. Il ne viendrait jamais me chercher, trop occupé à bien se faire voir, et à comploter avec ses amis étranges. Là au moins, j’étais persuadée d’avoir la tranquillité que je cherchais, je pouvais cesser ce sourire stupide qui ornait mon visage depuis le début de la soirée. Un son derrière moi, je redressais la tête, la tournant juste à moitié, restant appuyer de mes mains sur le rebord. De toute façon, dans ce genre de soirée, les gens n’étaient pas si intéressants que cela, non ?



Narcissa Black





Dernière édition par Narcissa Black le Lun 10 Nov 2014 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hiboux envoyés : 191
Célébrité : Christian Bale
Crédits : /


MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Lun 10 Nov 2014 - 11:46


On couvre de richesse ce qu’on craint de perdre, à défaut de ne pas savoir se faire aimer.


D’une façon général, j’ai toujours aimé les mondanités. C’était la donne d’être né Sang-Pur. Nous accédions à des privilèges qui n’en était pas vraiment, on pataugeait dans le faste avant même d’avoir su parler et c’est là que notre avenir se jouait. Qu’on le décidait, ce serait plus juste. Je n’ai jamais rien eu contre cette débauche de magouilles qui ne servent que les intérêts de nos noms, mais je n’ai jamais eu envie d’y plonger Ulysse. Malgré tout, il était né Rosier. Ulysse Rosier n’épouserait rien d’autre qu’une Sang-Pur, comme tout les Rosier l’avait fait avant lui.
Certains d’iront qu’il n’était pas trop jeune pour me suivre dans ce genre de réceptions, mais je le préservais de ce qu’on nous réservait. On ne voyait quasiment jamais mon fils en soirée, au point d’oublier que j’avais en enfant de huit ans.
La soirée des Malefoys, c’est précisément le genre de soirée où je me démène pour ne pas l’emmener. Tout simplement bonne à exposer les futurs époux où à partir en chasse d’un partie suffisamment intéressant. En revanche, il aurait été très mal vu que je n’y vienne pas ou pire, que je décline l’invitation. Honnêtement, je fatigue de ce genre d’évenement. Probablement parce que j’ai passé mon tour et que je n’ai personne à exhiber à mon bras depuis deux ans.

Pourtant, j’y étais. A bavarder de choses sans importance et combien Malfoy Senior devait être fier d’acceuillir une Black dans ses rangs. Je ne me contente pas seulement de sourire, je le félicite, soutient combien il va être heureux et ses enfants bien portant. Au fond, qu’est-ce que je m’en fiche de savoir si un croisement Malfoy/Black sera bénéfique à leur progéniture. Mais c’est ça aussi d’être un Rosier, charmer quoi qu’il arrive.
Les intéressés n’était pas encore là… Nous n’avions pas eu à nous extasier de leur port de tête et de leur accoutrement à ravir. Encore une fois… Qu’est-ce que ça allait changer à nos vies…

Cependant, je n’aurais voulu rater ça pour rien au monde, au delà du fait que ça faisait un sujet de conversation pour commérer avec les matriarches. Lucius… il avait toujours été à son image, pédant. Je n’ai rien contre lui, je le considère juste comme un jeune étalon qui vient d’entrer dans le monde. Je ne peux m’empêcher de sourire d’un air narquois. Le temps apaisera sa fougue… J’espère. Narcissa, en revanche, était autrement plus belle qu’on ne me l’avait décrite. Je ne me souviens de l’avoir vu que lorsqu’elle était adolescente. Elle avait cet air qu’on tout les Black, si croie que s’en était attirant. Ils ont cette marque sur le visage qui témoigne de leur lignés et pourtant, elle le portait avec élégance.
« Dans huit mois, jour pour jour, Mlle Back deviendra Mrs Malfoy. » Oh. Merveilleux, vraiment. J’en aurais presque été désolé pour elle.

« Elle est ravissante. » « Divine, même, Mr. Malefoy. Vous devez être ravis. » Qu’est-ce que je m’emmerdais, pour dire les choses simplement. Et je commente à craindre qu’on ne lise sur mon visage l’ennuis profond que m’apportait ces fiançailles. Je m’excusais poliment auprès de la quinquagénaire qui me tenait le bras en soutenant combien j’étais un homme de gout. Oui, je sais, merci.

Je tire de rare avantage à marcher avec une canne. Si ce n’est celui que tout le monde se pousse comme si j’avais besoin d’une procession. Merci, mais ça ne fait que m’agacer. Le chemin jusqu’au balcon est court, Merlin, merci ! J’aurais bien pu transplaner, ce que je fais la plupart du temps pour m’évider de ponctuer mes déplacements par le claque de la canne sur le sol, mais transplaner, c’est bien trop bruyant.

J’ouvre la porte fenêtre, lâchant un soupir de soulagement. Et si j’avais vu au premier abord qu’il y avait quelqu’un, je serais resté dans la retenu. Fort heureusement… Ce n’est pas juste n’importe qui. L’attraction de la soirée disait-on et, maintenant que nous étions seule, je me rendais compte combien elle était belle. Cette robe noire lui allait à ravir, contrastant avec la blondeur idéal de ses cheveux. Oui, Lucius avait de la change, j’y consentais. « On se rencontre enfin… » Je m’avance jusqu’à elle, avec une élégance propre au Rosier. Même si je boitais. J’imagine que ça donnait une stature différente. Je repose mes mains sur le pommeau sculpter avec une tête d’éléphant en l’observant attentivement, un sourire charmant aux lèvres. Pourquoi se cacher ? Il n’y a personne. « J’avais espéré me présenter avant qu’on ne vous voit plus que sous le nom de Mrs Malefoy… » Elle était de celle dont la tristesse les rendait belle. Sa mélancolie lui allait au teint et ses yeux de biches portant d’un air ravissant le deuil de son intégrité. Je savais ce qu’elle ressentais. Nous le savions tous. Nous Sang-Pur vivions à travers notre nom plus que nos actions. Je lui tends une main légère, sans brusquerie. « Docteur Rosier, on m’a longtemps parlé de vous. »
On. Ma femme. Feu ma femme, disait-on. Je n’en parlais plus. Quasiment plus. Narcissa était sompteuse. Les bijoux qu’elle portait encadrant son air malheureux. Il y a des choses que je ne peux pas me retenir de dire, mais après tout… nous sommes dans l’intimité… « N’en voulez pas à votre fiancé de vouloir vous faire miroiter de la sorte. On couvre de richesse ce qu’on craint de perdre, à défaut de ne pas savoir se faire aimer. Vous êtes comme un trésor. » Je passe ma langue sur mes lèvres d’un air taquin. J’ai l’impression de braver les lois, comme un gamin.  « Ne lui répétez pas, je voudrais pas l’offenser. Néanmoins, il vous vont à ravir ! »



I'm a dragon, you're a whore. Don't even know what you're good for. Mimicking me is a fucking bore to me, but babe, lay me down tonight in my diamonds and pearls. Tell me songs at night about your favorite girl.


#A373C4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Lun 10 Nov 2014 - 19:25

Un bruit de porte, un soupire bruyant. Quelqu’un d’aussi exaspéré que moi ? Je finis par me retourner complètement, pour faire face à celui qui venait de me rejoindre sur ce balcon. Dr Rosier, Isidore de son prénom, si ma mémoire ne me faisait pas défaut. Oh, je n’avais pas eu la chance de le rencontrer personnellement, mais dans ce milieu, il était bon de savoir qui était qui. Il me fit sourire légèrement, s’avançant vers moi. Il avait beau boiter, il gardait une classe et un charisme indiscutable. Beau à se damner, voilà ce que je pensais réellement. Mais je restais imperturbable, bien qu’un sourire, un peu plus vrai cette fois, règne sur mon visage. Comment ne pas sourire de toute façon avec un tel homme devant soi. « - Docteur Rosier, ravie de vous rencontrer enfin également. » Mon sourire éloquent ne fait qu’appuyer le fait que j’étais vraiment heureuse d’être face à lui. Je tends ma main d’une délicatesse infime, telle une princesse, après tout, j’étais une héritière Black, je pouvais me considérer comme précieuse. « - J’espère que l’on vous à parler de moi en bien ! » Un sourire charmeur apparaissait sur mon visage, bien qu’un peu timide en fait. « - On m’a également beaucoup parlé de vous. » Sa femme. Elle avait été une fidèle cliente quand j’avais ouvert ma boutique. Elle m’avait d’ailleurs beaucoup soutenu, et m’avait souvent parlé de sa vie, de son fils, et évidement son mari. Je savais les choses qu’elle m’avait racontées de lui, des futilités sans importance. « - J’ai été navré d’apprendre le décès de votre femme. » Je ne dis rien de plus que ces mots. De toute façon, ce n’était juste qu’une formule de politesse à son égard. La bienséance qui voulait ça, et comme je suis bien élevée, je m’exécute comme on m’a si bien apprit à le faire.

Je baisse un peu les yeux à sa phrase. Si seulement je pouvais ne pas lui en vouloir. Mais c’était déjà trop tard, la haine était déjà bien trop présente de mon côté envers lui. Du sien, il me donnait l’impression de me détester, de vouloir me posséder, me soumettre à lui alors que je voulais rester libre. Libre de donner mes avis, de faire mes choix. Et c’est pour cela que j’étais une Narcissa tellement différente dans l’intimité. Quand il n’était pas là, je me sentais vivante. Comme à cet instant précis, où j'étais libre de dire ce que je voulais, d’agir comme bon le souhaitais. « - Oh ne vous inquiétez pas, Lucius n’en saura rien. » De toute façon, je ne racontais rien à Lucius. Mis à part nous prendre la tête sur le mariage, sur mon travail, ou encore sur le fait que je ne voulais pas lui, je ne disais rien. Ce qui était triste quand on savait qu’on allait passer sa vie avec cette personne. Mais passons. Devant moi, j’avais plus intéressant que ce satané blondinet. Je penchais légèrement la tête sur le côté. « - Je vous remercie du compliment, ça me fait plaisir. » Un sourire un peu plus charmeur se fit apparaitre sur mes lèvres. « - Surtout venant d’un homme telle que vous, avec autant de classe et d’élégance. » J’étais pleine de surprise, et ce ton un peu enjôleur était presque naturel. J’aimais plaire, c’était un fait. Pas seulement pour vendre mes créations, mais aussi pour me persuader que je n’étais pas une simple potiche. Et de toute façon, personne ne nous voyais, ni ne nous entendais. Je pouvais bien dire ce que je voulais, ça ne sortirais jamais de cette pièce. Enfin de ce balcon.

Je récupérais mon verre qui était toujours posé sur le rebord, buvant une légère gorgée cette fois ci, reposant mes yeux sur lui. « - Dîtes moi Docteur Rosier, comment trouvez-vous cette soirée ? » Ce n’était pas par hasard que je posais cette question. Je voulais savoir si son avis était le même que le mien, à savoir tellement ennuyeuse et futile qu’on en était venu à se réfugier sur un balcon pour un peu de calme. Je me mordillais juste un peu la lèvre inférieure en le regardant, j’étais d’humeur enjôleuse, et je n’allais pas me priver d’user de mes charmes. C’était innocent de toute façon. Pour le moment. Et quand bien même ce ne serait pas innocent, je n’avais même pas à m’en vouloir. Alors pourquoi Diable une petite voix me murmurait intérieurement que ce n’était pas très sérieux ?


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hiboux envoyés : 191
Célébrité : Christian Bale
Crédits : /


MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Lun 10 Nov 2014 - 21:12


On couvre de richesse ce qu’on craint de perdre, à défaut de ne pas savoir se faire aimer.


Ma femme a toujours été très bavarde. Quand ça l’arrangeait. Elle a toujours parler pour le bien des Rosier en général, de notre image, de ce couple parfait que nous formions… Vous m’en direz tant. Je continuais à regarder Narcissa avec une compassion toute sincère. Ce n’était une découverte pour personne, nous passions plus de temps à lustrer notre réputation qu’à soigner ce que nous sommes réellement. Nous devons avoir l’air parfait, mais nous n’en sommes rien. Ce serait comme chercher le Saint Graal. « J’ai été navré d’apprendre le décès de votre femme. » Je la gratifie d’un sourire entendu « N’en parlons plus… » Si j’avais l’air malheureux, c’est majoritairement pour Ulysse et du fait qu’il grandirait sans mère.

J’avais toujours eu cette tendance à flirter de manière innocente, spontané. Probablement depuis mes années d’université c’était une habitude qui ne m’avait jamais lâché. « Je vous remercie du compliment, ça me fait plaisir. Surtout venant d’un homme telle que vous, avec autant de classe et d’élégance. » Elle entre dans mon jeu. Parfait. Je reste surpris, malgré tout, mais agréablement surprit ! Je la regarde attentivement, les sourcils relevés. «  Vous cherchez à me faire rougir ? Vous avez du talent, ça m’arrive rarement. »

« Dites moi Docteur Rosier, comment trouvez vous cette soirée ? » Ma réponse était déjà toute faites. Elle ne plaisait pas au tout venant, mais je n’avais pas envie de mentir. Cela resterait entre nous, un secret intime que nous partagions. Rien de problématique « Mortifère, impitoyable, écrasante de faste et de sourire faux, en quête de pseudo fantaisie. Ca étouffe de fierté, mais tout le monde brille. » Je marque une pause. Un soupir las. « Un soirée de sang-pur. Où aucun mystère n’est permis. »

Ce genre de soirée épuisante à supporter, parce qu’on est guindé, toujours à vérifier si notre image est convenable, où une disparition est vite remarquée. On ne s’en échappe que de court instant. Je jette un oeil à la montre qui serre mon poignet. Nous avons encore largement le temps. « Vous devez savoir que ce ne sera certainement pas la dernière que vous devrez supporter, Mrs Malefoy. » C’est vilain, je ne devrais pas la chercher. Malgré tout, j’aime jouer… Pourtant, Poudlard nous avait apprit à ne pas chatouiller le dragon qui dort, mais que voulez vous, je ne sais pas être sage. Il y a un côté sensuel à piquer l’autre à vif. Je ne veux pas la blesser, juste voir combien de temps elle gardera les pieds sur terre. Je ris doucement en me détournant, faisant quelque pas plus loin, une main glissant sur l’imposante structure qui soutient le balcon. « Huit mois, n’est ce pas… ? C’est court. » Je claque doucement ma canne contre le sol, créant de petites orbes lumineuses autour de nous. Un des avantages d’avoir sa baguette à l’intérieur de sa canne… Il y a un moment que je ne prononce plus certain sort. L’âge accroit la magie, il faut croire ! Je me retourne finalement vers elle, attendant une réponse qui j’espère, me prouvera que je n’ai pas eu tort de jouer.



I'm a dragon, you're a whore. Don't even know what you're good for. Mimicking me is a fucking bore to me, but babe, lay me down tonight in my diamonds and pearls. Tell me songs at night about your favorite girl.


#A373C4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Mar 11 Nov 2014 - 0:20



Je respectais le fait qu’il ne veuille plus en parler. Je faisais juste ce que mes parents m’avait si bien apprit à faire : bien paraître dans la haute société, et par mes aînés. Parce que oui, il fallait se rendre compte que douze années les séparaient. Mais ça, je m’en fichais un peu à vrai dire. En fait, c’était encore plus grisant. Plus un homme prend de l’âge, plus il est attirant, j’en avais la preuve devant moi. Les sons de la salle se font lointains, j’avais enfin trouvé un intérêt à cette soirée.
Je charme en restant courtoise, mais je reste enjôleuse tout de même. J‘avais un certain savoir-faire, même si je n’avais jamais dépassé ce stade de la séduction avec qui que ce soit. Je m’étais toujours résolue à être la promise de quelqu’un. Mais j’aimais ce genre de jeu, rien de telle pour se sentir encore en vie. « - Je ne fais que dire la vérité, je ne cherchais pas du tout à vous faire rougir. » Mon sourire reste charmeur, mes yeux bleus brillent de mille feux, je commençais à m’amuser un peu. « - Mais j’avoue que cela flatterais mon égo de vous faire rougir. » Honnête et charmeuse, je m’étonnais parfois moi-même.

Mon sourire s’agrandit à sa réponse, il était donc du même avis que moi. « - Je rajouterais même qu’il ennuyeux de voir à quel point les gens entrent si vite dans le jeu de qui est meilleur que l’autre. » Je n’étais mieux que tous ces gens, quoique si peut-être un peu. Je cherchais juste à me faire connaître, pour le bien de ma boutique. Le reste, je m’en fichais un peu. Oh bien sûre, je ne serais jamais de celle qui ferait un scandale dans ce genre de soirée, je savais ce qu’il se passait quand ça se produisait. « - Mais je suppose que notre condition et notre rang veut que nous respections certains codes. Aussi ennuyeux soient-ils. » Je ne savais mentir. Et je ne voulais pas mentir. Je venais tout de même de dire clairement que cette soirée qui annonçait mon mariage était ennuyeuse.

Je jetais des coups d’œil furtif vers la porte fenêtre, afin de m’assurer que mon absence ne se faisait pas remarquer. Après tout, j’étais une attraction pour tous, j’étais celle que l’on devait voir en permanence. Et je m’étais isolée, justement pour ces raisons. Et aussi parce que ça m’amusait d’énerver Lucius. Il parle, je grimace largement et sans retenue. Mrs Malfoy. Narcissa Malfoy, ce nom sonnait tellement faux à mes yeux. « - Je vous prierais, mon cher Docteur, de ne pas m’insulter, et de me nommer Mlle Black, du moins pour le temps qu’il me reste à l'être. » Je pince les lèvres, puis relève les yeux vers lui. « - Ou mieux, appelez-moi Narcissa. » C’était presque un honneur que je lui faisais de lui permettre de m'appeler par mon prénom. Mai après tout, j’aimais mon prénom, et l’entendre par un bel homme me ferait plus que plaisir. Mes doigts jouent sur le bord de mon verre, gardant mon regard vers lui. Il me pose la question qui me tue presque intérieurement, je baisse rapidement les yeux, perdant légèrement ce sourire qui était sur mon visage. A en parler, il allait me déprimer lui aussi. Mais des petits éclats lumineux me firent relever la tête, observant un instant autour de moi. J’eus un léger sourire triste. « - Trop court, si vous voulez la vérité. » Les yeux dans le vague, je ne pouvais m’empêcher d’avoir le cœur un peu serré quand on me parlait de cette union dont je ne voulais. Je secouais vivement la tête, il fallait se sortir ça de la tête. Et surtout que vu le cadre qu’il avait installé, je ne pouvais que penser à autre chose. S’il cherchait à me faire tourner la tête, ça commençait bien. Et c’est bien pour cela que j’ajoutais bien vite, d’un ton empli de sous-entendu. « - Mais il me reste huit mois pour en profiter, et je compte bien faire ça bien… »


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hiboux envoyés : 191
Célébrité : Christian Bale
Crédits : /


MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Mar 11 Nov 2014 - 1:21


On couvre de richesse ce qu’on craint de perdre, à défaut de ne pas savoir se faire aimer.


Enchanté de voir qu’on partageait la même impression face à cette réception, j’approuvais d’un hochement de tête posé ses réflexions. La même forme de dégout, peut-être bien.

Sa réaction est bien plus prononcé que je ne l’aurais imaginé ! Un pli douloureux se creuse entre mes sourcils, bien qu’au fil des années, la ride avait finit par se marquer petit à petit. « Je vous prierais, mon cher Docteur, de ne pas m’insulter et de me nommer Mlle Black. » Je m’incline légèrement en avant, appuyer contre la canne, signe que je m’excuse avec les égards du à son rang. « Où mieux, appelez-moi Narcissa. » Oh… Je plisse les yeux, l’air plus joueur. Je ne peux pas m’empêcher de me mordiller la lèvre. Son regard me transperce. Un silence assez long plane au dessus de nous. Pas de ses silences lourds, pesant… C’est un silence de sous-entendu. Une tension attirante. Mon coeur palpite, c’est mal. Mlle Black deviendra Mrs Malefoy, n’est ce pas ? Je n’ai pas à interférer là dedans.

Je n’aime pas être sage. Je n’aime pas qu’on me dicte mes lois. Je respecte celle qui doivent être vu, j’entrave toutes celles qui se cachent. Qui devrait en avoir honte ? Sur un ton sifflant proche du murmure, je lui accorde mon prénom. « Isidore… » Chaque son se détache de mes lèvres. Je glisse sur chaque S. Comme une caresse. Son prénom à les même note séduisante. Narcissa… Elle le porte bien.

Les petites lueurs bleus flottent sagement autour de nous. Elles ne se rendent pas compte de ce qu’il se passe. Ils ne seront que les témoins muets de cette scène, tant que là haut, la lune nous réfléchit… « Mais il me reste huit mois pour en profiter, et je compte bien faire ça bien… » Je devrais me rappeler à l’ordre. Je le sais, mais je ne m’écoute pas. Je ne peux pas m’écouter… Je soupir doucement, presque tremblant. Je me surprends à lui murmure « Vous auriez pu être une Vélane… » Je me rapproche enfin, reprends sa coupe de champagne de sa main, en glissant mes doigts contre les siens.

Nos yeux ne se quittent pas. Indécent et insolent. Elle est promise. Je n’ai pas le droit de jouer et pourtant, je bois le champagne là où elle a posé ses lèvres.



I'm a dragon, you're a whore. Don't even know what you're good for. Mimicking me is a fucking bore to me, but babe, lay me down tonight in my diamonds and pearls. Tell me songs at night about your favorite girl.


#A373C4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Mar 11 Nov 2014 - 13:04



Je ne devrais pas être ainsi, j’aurais dû faire preuve de plus de retenue. Mais c’était plus fort que moi. Et soyons franc, n’importe qu’elle femme serait tombé sous le charme. L’ennui est que je ne suis pas n’importe qui, que je devais entrer dans le rang, être la sage Narcissa, celle qui serait gentille et fidèle à côté de son Lucius. Et que dirait-on de moi si on me trouvait dans ce genre de situation ? Car avouons-le, ici, je dépassais ce stade de simple flirt que je pouvais avoir avec certain. Non, là, je sentais mon corps et mon cœur défaillir complètement, à ses mots, à ses gestes.

Je sens mon cœur faire des bonds, il prend complètement le dessus sur mon esprit, embrumant mes pensées rationnels, laissant totalement libre champs à ce que j’avais envie. C’était mal, mais qu’est-ce que c’était bon. Il me murmure son prénom, je sens un frisson me parcourir le long de mon dos. Plus je sentais que ce n’était pas bien, plus j’avais envie de continuer dans cette lignée. Pas besoin de parler, tout se passe dans les regards. Ce n’était pas un silence lourd, mais un silence qui laissait transparaitre toute cette attirance. Et croyez-moi, dans ma tête, ce n’était pas de tout repos.

Alors que les lueurs se reflétaient dans nos yeux, je ne peux détacher mon regard du sien. Et chacun de ses mots murmurés ainsi me faisaient vibrer doucement. Il s’approche, je ne bouge pas, je n’ai aucune envie de bouger. Je suis bien là. Je le laisse se saisir de ma coupe, sentant la chaleur de ses doigts contre les mains, je me mordillais la lèvre d’un air de plus en plus indécent. Décidément, il me faisait sérieusement tourner la tête. Je n’étais pas censé me laisser séduire comme ça, je n’étais pas censé tenté de le séduire. Et pourtant…

Poussé par mon cœur, qui s’affolait de plus en plus, je détache mon regard un instant, je m’approchais doucement de lui, me glissant doucement vers son oreille, frôlant juste sa joue au passage, juste pour y glisser un simple murmure. « - Et là, c’est moi qui suis sous votre charme. » Ma main avait juste effleuré une fraction de seconde son épaule, tandis ce que je me reculais pour le regarder à nouveau. Il représente un interdit. Une tentation. Je ne devrais pas céder. Je n’écoute plus ma raison, cette voix qui me crie haut et fort de rentrer gentiment. Je me laisse juste guider par mon instinct, qui devient de plus en plus déraisonnable. Je parais en temps normal si fragile, si angélique. Les apparences sont souvent trompeuses.


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hiboux envoyés : 191
Célébrité : Christian Bale
Crédits : /


MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Mar 11 Nov 2014 - 15:48


On couvre de richesse ce qu’on craint de perdre, à défaut de ne pas savoir se faire aimer.


Il y a des élans qu’on ne peut réfreiner. On voudrait les contrôler ou simplement les faire taire. Oublier que des pulsions sommeil, fourmillent à la moindre étincelle. On cherche à sentir l’autre. Comprendre ce qu’il ressent, obtenir son attention. Obtenir tout de lui. Le faire tomber à vos pieds. Le posséder. Il n’y avait pas d’autre mot…

Nous avions réussi à ne pas franchir la barrière physique entre nous. Nous tournions l’un autour de l’autre, comme deux félins prêt à un corps à corps. Nous étions deux félins, des prédateurs, mais des liens invisible nous maintenait encore loin l’un de l’autre. Nous caressions les barreaux de nos prisons respectives, sans y pénétrer.

Sa joue quasiment contre la mienne, je me mord la lèvre avec plus de force pour retenir un soupir trop présent. Qui y a t’il de plus étourdissant qu’un murmure ? La chaleur des lèvres proche d’une oreille ? Mon regard se perd sur la cambrure de son dos que je distingue par dessus son épaule. « Et là, c’est moi qui suis sous votre charme. » Alors qu’elle s’abandonne sans concession, j’y glisse le bout de mes doigts. Je ne la tient par franchement par la taille. « Vous n’allez rien regretter ? » La modulation de nos voix sonnait comme une dévotion. Regretter ? Pourquoi regretter ? Elle n’était pas encore mariée. Nous nous lancions dans quelque chose que nous n’avons mesurer. Je lui souris. Je n’ai pas peur de son époux. Je n’ai pas peur des Malefoy. Avoir l’air, c’est ce qui important le plus, non ?

Je me penche contre son visage, au point de sentir son souffle. L’illusion d’un baiser. Rien de plus… « Oh… » Nos lèvres s’effleurent, mais je me détourne brusquement en relevant mon poignet vers moi. J’ai mal d’avoir échapper à un baiser, mais il n’y a rien de mieux que l’attente. Rien de mieux que de voir une femme s’amouracher pour vous, presque suppliante de pouvoir une bonne fois pour toute vous posséder. Je mime un air désolé en lui désignant l’heure. « Notre absence risque de se faire remarquer, Narcissa… »



I'm a dragon, you're a whore. Don't even know what you're good for. Mimicking me is a fucking bore to me, but babe, lay me down tonight in my diamonds and pearls. Tell me songs at night about your favorite girl.


#A373C4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   Mar 11 Nov 2014 - 17:26



J’ai envie de beaucoup de chose à ce moment précis. Mais je me retiens, je reste chaste, prudente dans mes geste, et surtout très douce. Ma main reste sur son épaule, tandis ce que je sens ses doigts glisser dans mon dos. Je frémis doucement. Je souris à sa question, secouant délicatement la tête d’un air négatif. « - Je suis encore libre de mes choix et actes. » Pour le moment. Je savais que ce n’était que pour un temps. Je me lançais peut-être à corps perdus dans une aventure qui ne présageait rien de très bon. Mais peu importait. L’instant présent était plus important qu’un quelconque engagement futur. Je voulais en profiter, je l’avais dit, et je le ferais. Ce n’était pas de simple parole en l’air. Je reste souriante face à lui.

Je ne vois plus le temps passé, je suis déconnecté. Je garde les yeux grands ouverts, nos visage s’approchent, nos lèvres s’effleurent juste une fraction de seconde. J'étais sur le point d'oublier complètement tout le reste. Et juste Je le vois regarder l’heure. Et je reviens un peu les pieds sur Terre. La réception. Lucius. J’ai une boule à la gorge en y pensant. Pas parce que je m’en veux, mais parce qu’il faut y retourner. Je ne bouge pas, je profite juste de ces derniers instants proche de lui, laissant s’échapper un soupire las, ce genre de soupir que l’autre peut sentir car vous êtes très proche de lui, j’acquiesce ces dires sans un mot, avec un simple sourire un peu triste. Mais avec à l’esprit l’idée que peut-être il y aurait un autre moment telle que celui-ci. Seul l’avenir pourrait le dire.

Alors, dans un dernier geste tout en douceur, je déposais un léger baiser sur sa joue. Je reculais juste d’un pas, ma main glissant le long de son bras. Je savais être forte, et là, il fallait absolument que je rentre. Je me rendais compte que l’on devait me chercher. Je commençais à m’éloigner doucement, et d’un pas aérien vers la porte, puis je me retourne à nouveau vers lui. «- Je suis vraiment ravie de vous avoir rencontré personnellement, j’espère vous recroiser à nouveau très bientôt, Isidore… » Je prononçais juste son prénom d’un air indécent. « - Bonne soirée à vous. » Je me mords la lèvre, lui adresse un dernier sourire, et je me retourne, la tête haute, prenant une grande respiration avant d’entrer dans la pièce. Mon corps s’y trouvait, mais mon esprit lui, était totalement ailleurs. J’avais fait preuve de retenue, cette fois. Et les gens ne voyaient que du feu. Les apparences sont trompeuses, et même Lucius était loin de s’imaginer ce qui se tramait dans ma petite tête. J'ai le cœur un peu gros, mais je dormirais sur mes deux oreilles ce soir, soyez-en sûre.


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*   

Revenir en haut Aller en bas
 

{Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» {Cissy&Isi}*Manoir Malfoy - Non, je ne suis pas une poupée sans cervelle...*
» Le Manoir Oublié
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» smial hanté et course du manoir ...
» Souray au Manoir playboys avec la coupe!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Royaume-Uni :: Angleterre.-