Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 You're Welcome [Mission - PV Benedict]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MANGEMORT (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 473
Célébrité : Ian Somerhalder


MessageSujet: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mar 18 Nov 2014 - 22:20

Lord Voldemort était de retour. Ces derniers temps, les attaques des mangemorts s’étaient multipliées sous ses directives. Les ombres encapuchonnées faisaient de nouveaux régner la terreur. Macnair les avaient crus finis, dramatique erreur de sa part. Ils étaient plus puissants que jamais, les luttes de pouvoirs qui les avaient rongés de l’intérieur avaient définitivement disparus. La direction de Circée relevait dorénavant du passé. Tout comme elle, cette partie de l’histoire des mangemorts était enterrée. Un nouvel horizon se dessinait devant eux, sous les ordres du seigneur noir plus vivant que jamais.

Lorsque Rodolphus avait reçu son ordre de mission, il en avait prit connaissance avec une impatience mal maîtrisée. Il ne se pardonnait pas d’avoir aussi aisément crus à la mort de Tom Jedusor, d’avoir pensé que comme n’importe quel autre être humain, il avait pu tomber sous les coups de l’ennemi. Alors qu’il était évident que le lord n’avait rien de comparable avec le reste du monde, pas même avec eux, dignes sang-pur qui étaient pourtant déjà bien au dessus du reste de la population magique, entachées par des lignées moldus ou du sang de créature. Il devait se racheter. Il avait déjà offert sa vie à Lord Voldemort, maintenant il était prêt à tout pour lui démontrer sa dévotion.

Trouver le nouveau QG des Mangemorts. A priori cela semblait loin des missions sanglantes dont il avait l’habitude. Mais cela n’en restait pas moins important et comme c’était la volonté du maître, Rodolphus comptait la menait à bien et avec sérieux. Il serait intransigeant. Il désirait tellement montrer de quoi il était capable. Il voulait surpasser les autres fidèles (tout particulièrement Lucius) par son efficacité. Les missions étaient le meilleur moyen d’atteindre son objectif, et tout commençait par celle-ci.

Pour cette mission, il devait faire équipe avec Benedict Weasley. Rodolphus ne savait que très peu de choses sur celui-ci. Bien sûr il l’avait déjà vu à l’occasion des réunions mangemort et de celles sang-pur, mais ils n’avaient jamais fait la conversation tous les deux. Sans doute s’étaient-ils limités aux politesses d’usages et encore, Rodolphus avait l’impression que ce jeune homme n’était pas très versé dans la sociabilité et les soirées mondaines. N’avait-il pas eu quelques échecs à son actif concernant les missions du maître ? Rodolphus n’en n’était pas sûr. Il devrait en discuter avec Amber, elle saurait certainement. En attendant, il n’avait pas le choix, les ordres du maître ne se discutaient pas. Et qui que soit son collègue, il ne comptait pas échouer aujourd’hui.

Il lui avait donné rendez-vous dans le Londres « Moldu » où se situait l’un des trois endroits présélectionnés par le maître. Un vieil immeuble désaffecté ayant servit de repaire à des nazis lors de la seconde guerre mondiale. L’endroit ne semblait guère fréquenté et Rodolphus doutait que le quartier soit très fréquentable une fois la nuit tombée (on était en fin d’après-midi). Ce pouvait être un plus, dans le sens où il y avait peu de chances de tomber sur un sorcier dans le coin. De plus, choisir un lieu moldu, même si cela ne plairait sans doute pas à certains, offrirait au moins l’avantage d’être inattendu. Quand on savait le peu de considération que les mangemorts ont des moldus, on ne les soupçonnerait pas de se trouver ici.

De son lieu d’observation, c’est-à-dire au bout de la rue, Rodolphus guettait le bâtiment qu’il irait bientôt explorer avec Benedict. Toutes les personnes qui approchaient du lieu semblaient instinctivement s’en éloigner. Elles changeaient de trottoirs sans même se poser de questions. Non, ce n’était pas de l’instinct, c’était de la magie. Ou du moins une force surnaturelle. Un sort ou une malédiction peut-être. Même les chats et chiens errants semblaient éviter le lieu. Ça aussi c’était une bonne chose pour un QG. Mais cette force indéterminée, n’agissait-elle que sur les êtres non magiques, ou est-ce que Benedict et Rodolphus aussi allaient s’y heurter ? Cette mission ne serait peut-être pas de tout repos finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mar 3 Fév 2015 - 11:40

« N'échouez pas. » Deux mots, un ordre très clair. Cette mission était un test pour lui : s'il la réussissait, il était sauvé, sinon… Benedict préfèrait ne pas y penser tandis qu'il parcourait les rues de Londres au pas de course. Il n'était pas familier des trottoirs moldus, se plongeant rarement dans la foule dénuée de magie de Londres, mais il avait pris soin de repérer le lieu de rendez-vous à l'avance. Il ne ferait pas deux fois la même erreur, cette fois-ci, il prendrait le temps de la réflexion avant. Ce n'était que sa deuxième mission pour le compte du Seigneur des Ténèbres – la confiance était longue à s'installer – et il ne pouvait pas compter deux missions, deux échecs.
Le petit poète tourna au coin d'une rue et aperçut un visage connu. Son partenaire, Lestrange. Ils ne s'étaient jamais parlés et ils n'avaient jamais eu à travailler ensemble. Le rejoindre ne lui prit qu'un instant. Juste en face d'eux, un bâtiment les dominait de toute sa hauteur délabrée. « Parfait, c'est là ? » Question de but en blanc, en oubliant les salutations le temps de passer d'un trottoir à l'autre. La bâtisse seule réussissait à le mettre mal à l'aise, gommant tous les efforts qu'il aurait pu faire du côté de la politesse. Elle se dressait là, sinistre et ancienne, presque entourée d'un halo dérangeant. Un quartier général dans le Londres moldu serait plutôt impromptu si on suivait les idéologies mangemorts, ce serait un bon point. « Bon, allons-y. » Tout en lui criait de ne pas s'approcher de ce vieux bâtiment, pourtant il traversa la rue sans un regard en arrière. Il fallait penser… réussite. En s'approchant de la petite porte à la peinture écaillée de l'immeuble, il sortit sa baguette de la poche de son sweat. La porte céda sans trop de mal, s'ouvrant lentement sur un intérieur plongé dans le noir. Un vieux tapis usé menait à une série de marches étroites qui grimpaient vers les étapes. Un petit couloir contournait l'escalier pour donner sur des pièces encore invisibles. « C'est... » Il en perdait ses mots, et cela n'arrivait pas souvent. C'était froid, abandonné, sans âme. Comme n'importe quel bâtiment laissé à l'abandon, en soit, mais il y avait autre chose. D'un geste, Benedict alluma l'extrémité de sa baguette, projetant un faisceau de lumière froide dans le hall. Les ombres s'étirèrent.

    Le bâtiment est-il gardé ?
    Oui - Un inferius en garde l'entrée.
    Non - Rien à signaler, mais le hall est plongé dans le noir.

Une main froide et décharnée quitta brutalement les ombres du couloir pour se refermer sur le poignet du petit mangemort qui sursauta. La chose – chose immonde et décemment pas vivante – avait une pointe de fer, chacun de ses doigts s'enfonçant profondément dans la chair du poète. L'attaque était soudaine, brutale, silencieuse. En reculant comme il pouvait, le bras toujours bloqué par la créature, Benedict heurta son partenaire du jour.


Dernière édition par Benedict A. Weasley le Mar 3 Fév 2015 - 11:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mar 3 Fév 2015 - 11:40

Le membre 'Benedict A. Weasley' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
MANGEMORT (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 473
Célébrité : Ian Somerhalder


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mar 3 Fév 2015 - 22:36

Lancés de dès:
 


Benedict arriva rapidement et entra de but en blanc dans le vif du sujet, leur mission. Pas de bonjour ou de présentation, visiblement les salutations attendraient. Rodolphus haussa un sourcil face à ce comportement. Pas que cela le dérangeait vraiment dans le fond, mais il était tellement habitué à se faire présenter à des gens ou à se présenter lui-même (situation sociale oblige) que sauter ce petit rituel lui était inhabituel. Mais ce n’était pas vraiment le jour de s’attarder sur de si petits détails. Alors il se contenta d’un hochement de tête positif à la question de son camarade et lui emboîta le pas en direction du trottoir d’en face. Benedict fit sauter la serrure rapidement tandis que Rodolphus s’assurait que personne ne s’intéressait à eux ou à leur agissement. Il s’engouffra dans la bâtisse à la suite de son collègue.

Il faisait bien sombre. Pas étonnant puisque déjà depuis l’extérieur, Rodolphus avait vu que les fenêtres semblaient calfeutrées, cependant il se serait tout de même attendu à un peu plus de lumières. Après tout en général les lueurs du jour réussissent à s’infiltrer à travers les plus petits interstices qui soient. Benedict sembla commencer une phrase qu’il ne termina jamais laissant Rodolphus sceptique. « C’est quoi ? » Froid, glauque, sale, oppressant…Certainement oui. Benedict devant lui, Rodolphus ne voyait pas grand-chose. Mais l’ambiance était en soi déjà très désagréable. L’avertissement sur la dangerosité des lieux exprimé dans l’ordre de mission revînt en mémoire à Rodolphus. Oui il s’attendait à ce que la mission ne soit pas de tout repos, même s’il n’imaginait pas que ce puisse être l’une des pire qu’il aurait à traverser. Après tout il s’agissait seulement d’explorer des lieux. C’était peut-être ça le problème. Explorer, ça impliquait de découvrir des choses inattendues. Tandis que dans une mission d’assassinat, on savait qu’on aurait probablement de la résistance. On s’y préparait. Mais comment se préparer à l’inattendu ?

La porte d’entrée refermée derrière eux (ils ne pouvaient décemment pas la laisser ouverte), l’obscurité sembla se renforcer. Rodolphus avait sorti sa baguette pour l’allumer, quand Benedict le fit. Rodolphus s’apprêtait donc à le suivre mais même s’il n’y avait eu aucuns sons, aucuns mouvements brusques dans l’ombre, rien qui n’ait pu annoncer l’arrivée de l’inféri, il était bien là. Déstabiliser par sa rencontre inattendu avec son collègue qui avait subitement reculé sur lui. Instinctivement Rodolphus avait jeté un Incendio. Pourquoi ce sort ? Sans doute parce que c’était l’un des premiers offensifs qu’il avait appris et que par habitude c’était devenu celui qu’il lançait toujours en premier quand les choses n’allaient pas. Ça aurait pu marcher puisque les inféri ne supportaient ni le feu, ni la lumière, mais ce ne fut pas le cas. Tout était allé trop vite, Rodolphus n’avait pas eu le temps de viser convenablement et son sort s’était écrasé sur le mur où se reflétait l’ombre de la créature. C’est à ce moment-là qu’il réalisa que l’inféri s’était saisi du bras de son collègue (ce qui expliquait du coup son recul soudain) et il ne semblait guère vouloir lâcher. Coincé entre Benedict et la porte, la créature était bien trop proche au goût de Rodolphus. Mais il était seul et eux était deux. Posant une de ses mains, non sans dégoût d’ailleurs sur la créature pour la maintenir à distance, il ajouta à son camarade :

« Dégage-toi ! Maintenant ! »

Elle commençait bien cette mission…


Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Mar 3 Fév 2015 - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mar 3 Fév 2015 - 22:36

Le membre 'Rodolphus Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mer 4 Fév 2015 - 19:07

    Est-ce que le sortilège atteint la créature ?
    Oui : le sortilège frappe l'Inferi qui prend feu.
    Non : la créature est rapide et elle évite le sortilège.

    Si non, l'Inferi prend-il la fuite ?
    Oui : Ce n'est qu'un sortilège d'alarme qui l'anime et il file on ne sait où.
    Non : Il est animé pour empêcher quiconque d'entrer.

Le sortilège de Rodolphus passa si près de lui que Benedict en sentit la chaleur sur sa joue. Les doigts de l'hideuse créature ensorcelée continuaient de lui meurtrir le poignet, l'attirant inexorablement vers le rectangle d'ombres qui se détachait nettement du mur à présent. Un accès vers une cave, sans aucun doute, et le poète n'avait nullement envie d'aller visiter les sous-sols de plus près. Ce qui avait autrefois été un être humain l'attirait en silence dans l'obscurité, remplissant Dieu seul savait quelle obscure mission. Ces êtres inanimés ne naissaient que d'un sortilège lancé par un mage noir afin de servir sa volonté, d'obéir au moindre de ses ordres. Garder un lieu en faisait parti, même si Benedict ne voyait pas vraiment l'intérêt de surprotéger une vieille bâtisse abandonnée comme celle-ci. Toujours silencieuse, le cadavre tira d'un coup sec sur le poignet de Benedict, lui arrachant un gémissement de douleur. Sa main droite prisonnière, sa baguette n'était plus une arme, juste un vulgaire bâton de bois. Son partenaire de mission passa juste à côté de lui, posant les mains sur le corps de la créature. Se dégager ? Il en avait de bien bonnes, lui... Pourtant, le petit mangemort obtempéra. D'une douloureuse torsion du poignet, l'emprise de la créature s'atténua un bref instant et il en profita. « Incendio ! » Le sortilège heurta la créature avant qu'elle n'est eu le temps de lâcher sa victime et les chairs putréfiées prirent feu presque instantanément. Le cadavre n'était plus en état de crier, et d'ailleurs, son cerveau ne sentait pas la douleur, pourtant le corps se tordait sous l'assaut des flammes, se consumant dans une insupportable agonie sur le tapis qui recouvrait le sol de l'entrée. Agonie du sortilège, pas du corps, mort depuis trop longtemps. Benedict n'aurait pas su dire si le pire était l'odeur ou la vue du spectacle mais il ne s'attarda pas. Se frottant son poignet à vif, il jeta un bref coup d'oeil à Rodolphus avant de grimper les escaliers sur un simple mot. « Merci. »


Dernière édition par Benedict A. Weasley le Mer 4 Fév 2015 - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mer 4 Fév 2015 - 19:07

Le membre 'Benedict A. Weasley' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
MANGEMORT (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 473
Célébrité : Ian Somerhalder


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mer 11 Fév 2015 - 15:20

La voix de Rodolphus s’était voulu autoritaire parce que soyons franc la situation l’exigeait. Ou Benedict se libérait de l’emprise de l’inféri, ou les deux mangemorts allaient avoir de sérieuses difficultés. Dans la situation actuelle, Rodolphus aurait bien du mal à jeter un autre sort. Heureusement pour eux, Benedict réussit à se défaire de la créature et à jeter un sortilège qui put l’atteindre. L’inféri recula et s’écroula tandis qu’il se débattait dans les flammes qui le consummait.

Rodolphus maugréa tandis qu’il s’essuyait les mains sur son jean. Benedict lui entama la montée des marches en le remerciant. Rodolphus s’abstint de réponses trop occupé à se dire qu’il devrait penser à brûler ses affaires en rentrant. Les odeurs de cadavre en décomposition très peu pour lui merci. Il emboîta le pas de son collègue en se demandant ce qui pourrait bien les attendre dorénavant. La présence d’un inféri laissait penser que cet endroit avait dû abriter des sorciers à un moment ou un autre et qu’ils ne risquaient donc pas de tomber uniquement sur des esprits de moldu nazis de la seconde guerre mondiale, comme le lui avait laissé penser ses premières informations sur l’endroit.

L’escalier débouchait sur un palier qui donnait un autre couloir qui lui-même laissait apparaître plusieurs portes. Ce qui signifiait donc plusieurs pièces. Pourquoi fallait-il qu’il y ait toujours un grand nombre de possibilités et par conséquent très probablement au moins autant de pièges ? Rodolphus devait déjà s’estimer heureux que l’établissement ne comporte que deux étages. Avec un peu de mauvais karma et ils auraient pu se retrouver dans l’un de ces buildings immense de plus de 20 étages…

« Attaquons par en haut. » Autant essayer d’avoir un minimum de logique dans la fouille de l’endroit et puis l’escalier ne semblait pas piéger lui au moins. Tout en continuant de monter il demanda :

« Tes souvenirs des cours d’histoire de la magie sur l’implication des sorciers dans la seconde guerre mondiale et les agissements nazis sont bons ? »

Parce que franchement ceux de Rodolphus en la matière n’étaient pas très frais. Déjà l’histoire de la magie n’était pas une matière qui l’avait passionné et enfin cela faisait plus de 10 ans qu’il avait quitté les bancs de l’école, alors. De faibles souvenirs et quelques recherches préliminaires lui rappelait que moldus et sorciers nazis avaient fait pas mal de recherches sur le paranormal à l’époque. Des sections spéciales auraient aussi apparemment cherché à invoquer des créatures chimériques. A cette idée Rodolphus eut un frisson. Et si l’inféri n’était que la première étape ? Pourquoi faire garder cet endroit ? Y avait-il quelque chose à trouver ici ? Après tous ces mêmes sections spéciales s’étaient lancées dans les recherches d’items antiques et légendaires. En auraient-ils trouvé un ?

Ils arrivèrent enfin au second étage. Encore un couloir et encore des portes. Pas d’autres pièges d’alarmes depuis leur arrivée. « Bien attaquons la visite alors. » Porte au hasard, la première à droite. Rodolphus enclenche la poignée et la porte s’ouvre.
Lancé de dés :
 

Une pièce vide. Un courant d’air soudain happe les deux hommes et les propulse dans la pièce et la porte se transforme en mur de brique, bloquant la seule issue. Rodolphus se remet sur ses deux jambes et ajoute :

« La prochaine porte ce sera toi qui la choisira. »

Maintenant il ne restait plus qu’à savoir si le piège s’arrêtait là ou si quelque chose de plus tordu allait leur tomber dessus. Après tous le bâtiment étant situé en zone moldu, on pouvait espérer que les sorciers qui avait protéger l’endroit l’avait fait surtout pour éloigner les moldu. Si tel était bien le cas, les deux sorciers devraient réussir aisément à se défaire des pièges. Dans le cas contraire les choses pourraient se compliquer un peu.


Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Mer 11 Fév 2015 - 15:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mer 11 Fév 2015 - 15:20

Le membre 'Rodolphus Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Ven 27 Fév 2015 - 21:46

Le bâtiment était grand, avec beaucoup de pièces, ce qui mit instantanément Benedict mal à l'aise. Sa rencontre avec l'inferius au rez-de-chaussée avait jeté un froid sur la mission, mettant les deux mangemorts sur le qui-vive. Et subitement, cette simple bâtisse londonienne devenait beaucoup plus froide et désagréable qu'elle ne le présageait au tout début. Le poète balaya le couloir du premier étage du regard, comptant mentalement le nombre de pièces. Si chacune d'elles recelait une monstruosité comme celle qui gardait l'entrée, autant dire qu'ils avait intérêt à prévoir des vivres, des sacs de couchage et de quoi faire un bon feu. Sans compter que cette maison n'était pas le seul lieu à visiter. À la proposition de Rodolphus, Benedict se contenta d’acquiescer, le suivant dans l'escalier qui menait au dernier étage. L'idée de laisser un étage non vérifié entre eux et la porte de sortie ne le réjouissait guère et la possibilité de transplaner lui semblait peu probable si des sorciers nazis avaient effectivement travaillé ici. Les bases secrètes ne devaient pas être facilement accessibles... Ou fuies. « Tu m'en demandes beaucoup. Parmi les nazis se trouvaient des sorciers, la guerre étant mondiale tant du point de vue géographique qu'ethnique, et certains ont mis leur magie et leurs connaissances de notre monde au service des nazis moldus. Cela incluait évidemment des sortilèges et des artefacts magiques – c'est notamment grâce à ces objets et sorts qu'ils sont parvenir à rassembler et contrôler un tel nombre de personnes – mais aussi des créatures en tout genre. J'imagine que tu te doutes ce que cela a entraîné : expériences, mutations, laboratoires et autres choses dans le même genre. » La nervosité qu'il ressentait vis-à-vis du bâtiment se transforma en réelle inquiétude. « Puisque ce bâtiment était gardé par un inferius, on peut supposer qu'il s'agissait de l'un de ces anciens laboratoires. » Donc qu'il valait mieux ne pas savoir sur quoi ils risquaient de tomber en ouvrant l'une des nombreuses portes qui s'offraient à eux. D'un autre côté, si des créatures avaient survécu, s'étaient reproduites ou autre, elles pouvaient potentiellement être utiles aux mangemorts. « Mais peut-être qu'il n'y a que ces objets et autres sortilèges oubliés. Je ne sais pas s'ils existent vraiment. » Entendre Benedict parler autant était rare et il s'apprêtait à ajouter quelque chose quand Rodolphus ouvrit une porte qui se présentait.

Le mur de pierre se brise-t-il aisément avec un sortilège ?
Oui + Un simple confringo et les briques se brisent.
Non + Visiblement, le mur est solide. Faudrait-il passer par la fenêtre ?

Aspirés à l'intérieur, Benedict contempla le mur de briques qui remplaçait la porte avec consternation. « Confringo. » Le sortilège jaillit de la baguette et rebondit avec violence sur le mur de briques, manquant de peu les deux sorciers plantés au milieu de la pièce. « Les propriétaires des lieux craignaient visiblement les visites moldues et sorcières. » Sinon, un simple sortilège aurait suffit à démolir un vulgaire mur en briques. Benedict s'approcha de l'unique fenêtre de la pièce, une ouverture étroite qui s'ouvrit difficilement quand il y mit toutes ses forces. « Sauf si tu as une meilleure idée, on peut éventuellement passer par la fenêtre. » Le mangemort se pencha par le mince rectangle et visa la fenêtre la plus proche. « En croisant les doigts pour que rien de pire qu'une pièce vide ne nous attende là-bas. » Par chance, ils étaient à l'arrière du bâtiment et seule une cour sale les attendait en bas. Aucun moldu en vue, sauf s'il prenait l'envie à l'un d'eux de brusquement regarder par la fenêtre.


Dernière édition par Benedict A. Weasley le Mer 17 Juin 2015 - 22:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Ven 27 Fév 2015 - 21:46

Le membre 'Benedict A. Weasley' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
MANGEMORT (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 473
Célébrité : Ian Somerhalder


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mar 24 Mar 2015 - 18:04

Et dire qu’au départ, la crainte principale de Rodolphus était que cette mission soit trop calme. Visiblement sa peur n’avait pas échappé à une quelconque déité qui avait visiblement décidé qu’il ne fallait pas décevoir ses attentes et offrir au Lestrange et à son acolyte quelques inattendus. Alors on commence par un inférus, on poursuit avec du vent qui vous enferme dans une pièce qui veut vous écraser pour continuer en les faisant escalader les murs. Comme ça plus aucuns risques de rencontrer Mr. l’ennui ou Mme somnolence. Voilà ce que se disait Rodolphus lorsqu’il suivit Benedict par la fenêtre, trop étroite à son goût, sur un rebord trop étroit lui aussi. Les gens qui auraient pu les apercevoir, Rodolphus ne s’en préoccupa pas. Il doutait que des moldu puissent s’approcher de ce bâtiment maintenant vu que jusqu’à présent ils semblaient l’éviter. Quant aux voisins curieux, bah, ils n’avaient qu’à être au boulot. Bien que le trajet ne fût pas bien long, Rodolphus le passa à espérer que la bordure empruntée soit assez solide pour supporter temporairement le poids de deux hommes adultes.

Rodolphus n’eut pas d’autre choix que d’attendre que Benedict leur ouvre l’autre fenêtre. Il se dit un instant qu’ils auraient l’air malins tous les deux s’ils devaient faire demi-tour. La pièce s’était-elle déjà refermer sur elle-même ? ou s’était-elle arrêtée lorsque les deux mangemorts étaient partis ? Allez savoir, de toutes façons ils ne feraient pas demi-tour pour le savoir.


Spoiler:
 

Rodolphus suivit Benedict dans la pièce, non sans être content de ne plus être en équilibre au-dessus du vide. Certes même en cas de chute, il aurait sans doute pu recourir à la magie pour éviter des blessures inutiles, mais mieux valez ne pas tenter le diable.

Un instant, je dis bien un instant, même un très très bref, Rodolphus crut que cette pièce serait plus accueillante que la précédente. Mais quel que fut l’instigateur de cet endroit, il avait visiblement beaucoup tenu à assurer la sécurité des lieux. Mais pourquoi bon sang ? Comment pouvaient-ils évaluer l’intérêt des lieux pour devenir le QG des mangemorts si Benedict et Rodolphus devaient démolir chacune des pièces pour ne serait-ce que faire le tour du propriétaire ? Bon raisonnablement parlant, toutes les pièces de l’immeuble ne pouvaient pas être piégées n’est-ce pas ? Donc en comptant le hall, la pièce précédente et celle-ci ils avaient fait un carton plein ou presque. 3 lieux pigés sur 4 (et oui les escaliers étaient tranquilles) et au point où ils en étaient cela paraissait essentiel à Rodolphus de noter ce fait. Enfin bref, tout ça pour dire qu’il y avait de très fortes probabilités pour que la pièce suivante soit tranquille.

Il ne leur restait plus qu’à sortir de la pièce en évitant des deux gargouilles qui leur bloquaient le passage.
[HRP : Les dés ne sont pas avec moi...Snif]




Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Jeu 26 Mar 2015 - 18:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mar 24 Mar 2015 - 18:04

Le membre 'Rodolphus Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mer 17 Juin 2015 - 23:29

Devant le silence de son camarade, Benedict se faufila dans le minuscule encadrement de la fenêtre, peinant à trouver des prises sur le vieux mur. Ce n'était pas exactement difficile, le bâtiment était ancien et en se débrouillant bien il était tout à fait possible de caser pieds et mains sur d'invisibles rebords. Ce qui rendait l'exercice difficile, c'était surtout la faible tenue des briques. Elles devaient déjà frôler le siècle et l'humidité, le vent et la moisissure n'avaient guère contribué à leur solidité. Les doigts tremblants sous l'effort, il mâcha à regret une prise pour ouvrir l'autre fenêtre. La délicatesse n'était plus vraiment de la partie. Une pluie de verre sale dégringola un peu plus bas dans la cour, laissant le jeune Weasley dans un équilibre précaire. Il se glissa dans l'étroite ouverture sans souffler mot, le cœur battant mais heureux de reposer les pieds sur un sol bien ferme. (Quoi que, il n'était pas dit qu'un trou sournoisement dissimulé ou qu'un plancher un peu trop rongé par l'humidité ne les ramène pas au point zéro.) Un court instant – à peine le temps que Rodolphus ne se glisse dans l'encadrement de la fenêtre et ne le rejoigne – Benedict crut être enfin arrivé dans une pièce normale. Le plancher était troué, couvert par endroit d'une substance qu'il n'aurait touché pour rien au monde, et les murs ne tenaient que parce qu'ils en avaient le devoir mais rien ne se souleva, rien ne se jeta sur eux. « On proposera cette pièce à notre cher Maître, je doute qu'il apprécie de défendre sa vie chaque fois qu'il nous honorera de sa présence. Un petit duel au rez-de-chaussé, un peu d'escalade pour se maintenir en forme... » De l'humour, Benedict en faisait peu. Il en était même cruellement dépourvu. Mais la peur avait souvent un effet curieux sur les gens et le petit poète se laissa aller le temps d'un instant.

Détail curieux dans la pièce : elle est totalement et parfaitement vide à l'exception de deux hideuses gargouilles perchés sur des piédestaux en pierre. Posées de part et d'autre de la porte – par ailleurs quasi-inexistante tant le bois avait été rongé – leurs yeux de pierre semblaient les fixer de toute leur profondeur rocheuse. Et dans un geste proche de insouciance, Benedict passa entre elles. Faillit passer entre elles. Et manqua de se faire égorger. Quatre griffes tranchantes à moins de cinq centimètres de sa gorge l'incitèrent à reculer vivement et les deux gargouilles de pierre descendirent prestement de leur perchoir.

Peuvent-ils franchir les gargouilles ?
Oui/oui + Avec facilité même, il ne s'agissait que d'un sortilège mineur animant de simples statuettes.
Oui/non + Ils s'en tirent de justesse en quittant la propriété, les gargouilles n'étant actives que dans un certain périmètre.
Non/non + Ils ont eu vraiment chaud, les gargouilles les ont bien amochés mais ils ont le temps de transplaner.

Des griffes affûtées lui griffèrent l'épaule, transperçant aisément le tissus fin de sa chemise. « Duro. » Il ne s'attendait pas à ce que ça marche. Transformer en pierre des créatures déjà de pierre ? Insensé. Pourtant, la gargouille la plus proche s'immobilisa à quelques dizaines de centimètres de lui, son immonde face le fixant presque avec intensité. « Je ne pense pas que ce bâtiment puisse nous servir. Il y a trop de mauvaises choses ici. » Trop de mal ici, ce qui était plutôt ironique quand on savait qu'ils recherchaient une nouvelle planque pour accueillir les mangemorts. Le mal, la mort, le glauque... Tout avait infiltré les murs et les objets en quarante ans d'inactivité. Les sortilèges étaient toujours actifs, fonctionnaient à leur guise et le poète doutait qu'ils puissent réellement s'en débarrasser un jour. Et avoir un parfait contrôle sur son quartier général restait... important.

Oh là là, désolée pour le temps de réponse. .__.


Dernière édition par Benedict A. Weasley le Mer 17 Juin 2015 - 23:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   Mer 17 Juin 2015 - 23:29

Le membre 'Benedict A. Weasley' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com

MessageSujet: Re: You're Welcome [Mission - PV Benedict]   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're Welcome [Mission - PV Benedict]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Londres :: Moldu.-