Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Terrence + Minuit se lève en haut des tours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   Dim 8 Fév 2015 - 23:18


Terrence A. Rosier


dossier n°XY-011257-SP


identité
Terrence est né sang-pur et il se nomme Terrence Aodhan Elliot Harley Rosier. Il est actuellement âgé de 23 ans et il est né le 1er décembre 1957, à Galway, en Irlande. Il est célibataire et supposé hétérosexuel et vit à Draíochta Íon. À Poudlard, il a étudié parmi les Serpentard. Et en regardant ses bulletins scolaires, il était fort en sortilège et faible en vol sur balai et en potions. Actuellement, il travaille comme policier pour le compte du ministère de la magie. Lorsqu'il a été chercher sa baguette pour la toute première fois chez Ollivander, elle était faite de bois de vigne, renfermait un cheveux de farfadet et mesurait très exactement trente-et-uns centimètres et quatre millimètres. Son épouvantard est le vieux coffre aux trésors qui se trouvait au fond de son armoire quand il était petit, parce qu'il était habité par une colonie de farfadets facétieux. Martyrisé toute son enfance par cette joyeuse petite bande, Terrence a conservé une certaine anxiété à l'égard des vieux coffres.





mes anecdotes
« Un jour mon fils, tu me ressembleras. Mais en attendant... »
– Carlson Rosier, à son jeune fils.

Les Rosiers, une famille unie comme les doigts de la main ▬ Rosier. Le nom seul résume chacun de ses membres, ou du moins ce qu'ils sont quand ils se trouvent sur le devant de la scène. Terrence ne fait pas exception. Il est un Rosier, son sang est plus pur que pur, il a des privilèges et il en est fier. Pourtant, Terrence est aussi un raté, le fils qui voudrait être parfait mais qui n'y parvient pas. Peut-être à cause de sa gentillesse ou peut-être parce qu'il est né dans la mauvaise famille, le résultat est le même. Les Rosiers sont toujours hauts-placés, faux. Les Rosier savent disparaître quand il le faut, vrai. Si Terrence n'est pas le fils parfait, il ne manque pas d'intelligence ou d'audace. Il est le Rosier de l'ombre, celui qui travaille au ministère, qui enquête et qui dissimule. Qui dissimule beaucoup. Que ce soit les petites magouilles des Rosier ou celles des mangemorts, il y a toujours des preuves, des noms, qui disparaissent, qui s'évaporent comme par magie. Rosier ? Jamais. Il est trop gentil pour faire un coup pareil, trop en froid avec sa famille pour lui venir en aide. Terrence, ce n'est pas le fils parfait mais c'est celui qui rêve de l'être et qui ferait n'importe quoi pour.

« Monsieur Rosier, par quels moyens farfelus avez-vous réussi ce tour de force ? »
– Professeur Fletcher, à son jeune élève.

Le talent n'a pas de limite ▬ Et pourtant, Terrence en est cruellement dépourvu. Que ce soit dans la vie quotidienne, en danse, en sport ou autre, il n'a jamais manifesté le moindre don particulier. Excepté en sortilèges, où il manifestait des capacités innées et relativement impressionnantes (surtout aux vues de ses notes dans les autres matières). Duelliste de talent et grand amateur de sortilèges informulés, il obtint un magnifique Optimal à ses BUSES et ASPICS de sortilèges, et mena une scolarité exemplaire dans cette matière. Le professeur Fletcher, une petite dame rondelette appréciait particulièrement la finesse et la beauté de certains sorts inventés. Ses parents nettement moins. Ils auraient préféré un fils davantage touché par la beauté du Quidditch que par la finesse de quelques sortilèges et son talent en duel n'a jamais rattrapé sa grande - grande - faiblesse en Quidditch. (Mais pour sa défense, il est touché par un violent vertige, et puisqu'il s'agit d'un sport se déroulant dans les airs, forcément...)

« Putain, tu perds les pédales Rosier ! »
– Vittani Tyrell, à son collègue.

Des pensées qui s'égarent ▬ C'est vrai, Terrence perd les pédales. Tout ça est venu tranquillement, l'air de rien, pour finalement poser ses valises et empoisonner sa vie, ses pensées, ses gestes. Ce n'était que de simples oublis à la base, un objet qu'il ne retrouvait plus, un rendez-vous qu'il n'avait pas le souvenir d'avoir pris. Et puis ce sont des heures, des demi-journées qu'il s'est mis à oublier, sans avoir la moindre idée de ce qu'il avait bien pu fabriquer. Il se retrouvait quelque part sans la moindre idée de la façon dont il y était arrivé, il se retrouvait face à des accusations mais n'avait aucun souvenir du fait en question. La peur a germé en lui, la violence a grandi, et il s'est perdu. Lentement mais sûrement, Terrence s'est perdu de vue. Si certains se sont aperçus que quelque chose ne tourne pas rond chez le jeune Rosier, il parvient toutefois à donner le change. On peut dire ce que l'on veut, mais il n'est pas un Rosier pour rien. Mais jusqu'à quand tout cela va durer ? Jusqu'à quand le secret va-t-il tenir ?

« Il y a des fois, tu me fais un peu peur quand même. »
– Juno Harkness, à son voisin.

Une curiosité qui ne connait pas de limite non plus ▬ Doté d'une curiosité effarante - qui n'a pas fini de lui causer des ennuis - Terrence aime s'instruire. Aussi simplement que cela. Les livres, il les dévore, les conversations, il les entend, les secrets, il les découvre... aux dépends de sa propre vie. C'est juste plus fort que lui, il ne peut pas s'en empêcher. Malheureusement, étant entré dans le cercle des mangemorts, Terrence a aussi découvert la magie noire et son attrait. Elle est belle, elle est sombre, elle est intéressante et elle l'attire irrésistiblement. C'est d'un ton enflammé qu'il en parle, comme s'il s'agissait de la plus belle chose au monde, et d'une certaine façon, il en est tombé amoureux.




opinion sur le monde
1979, l'année où tout a commencé. L'année où Terrence a rejoint les mangemorts. Son adhésion au groupe n'était pas vraiment officielle, et le Seigneur des Ténèbres ne lui avait pas encore fait l'honneur de lui offrir sa marque, mais il ne faisait nul doute que le garçon marcherait sur les traces de son père. À son image, il avait marmonné un « tant mieux » satisfait quand la Gazette du sorcier avait relaté l'assassin violent et sordide d'une née-moldue dans le cimetière de Godric's Hollow. Du haut de ses vingt-et-unes années, il avait regardé l'unique photographie du journal avec une attention effrayante, sans grande trace de dégoût mais sans la profonde satisfaction qui se peignait sur chaque centimètre du visage de Carlson Rosier. Et puis les choses s'étaient précipité. « Mon fils, tu viendras avec nous cette après-midi. » On pouvait lire dans cette phrase une marque de confiance, mais le garçon d'une vingtaine d'années avait préféré y voir un défi qu'il s'était empressé de relever. Carlson Rosier ne faisait confiance à personne, et encore moins à son propre fils, mais il ne pouvait résolument pas perdre la face devant le reste du monde (le monde étant, pour le Rosiers, principalement constitué des grandes familles au sang noble et pur ainsi que, éventuellement, quelques belles familles au sang mêlé) et mêler définitivement Terrence aux mangemorts était à peu près sa seule alternative. Alors Terrence s'était rendu sur le Chemin de Traverse, il avait obéi à l'ordre simple du maître – semer la terreur dans la foule, tâche aisée au milieu de citoyens se croyant intouchables, pour qui tout n'arrive qu'aux autres – et cette simple action avait signé son entrée définitive parmi les mangemorts. « Bienvenue Terrence. » Un sourire, un seul, qui avait suffit à encourager le jeune homme sur cette voie.

1980, l'année de doute. L'année où Terrence a fait ses premiers vrais pas au milieu des mangemorts. Il se trouvait dans le quartier général lorsque l'arrestation de Tom Jedusor leur était parvenue. Un frisson avait traversé la pièce et un silence de plomb s'était installé, un silence qu'il comprenait parfaitement puisque les mots s'acharnaient à lui échapper. Le Seigneur des Ténèbres, arrêté ? La bonne blague. C'était les premiers mots qui lui avait traversé l'esprit. Le plus grand sorcier de tous les temps, le seul qui méritait d'être suivi n'avait pas pu se faire avoir par une bande de... Ça. Pourtant, tout cela avait fini par s'imposer en vérité. Et lorsque Terrence, deux mois plus tard, s'était retrouvé à crapahuter dans les couloirs de la prison où le Maître était soit disant emprisonné, c'était un second coup de massue qui était venu réduire le groupe à néant. Mort ? Pas de bonne blague cette fois-ci, il avait vu le corps de ses propres yeux. La dépouille du Maître, du Maître bien-aimé. Incompréhension.
Et Circé Wright s'est sournoisement glissée à la tête du groupe, celui-ci se scindant lentement et silencieusement en deux. Elle n'était rien – ou pas grand chose – et elle se revendiquait presque comme l'héritière du seule et unique maître... Terrence a suivi son père, participant d'une oreille distraite aux chuchotements discrets qui parlaient d'une traître, d'une femme indigne de les mener. Bien évidemment que Circé n'était pas digne du pouvoir qu'elle s'octroyait ! Son assassinat durant les élections fut presque un soulagement parmi les mangemorts, et pour Terrence qui ne savait plus vraiment sur quel pied danser. Sa loyauté mise à mal par les suspicions de la meneuse – et de ses quelques alliés – s'opposer à elle devenait presque mission suicide. Et voilà que quelqu'un s'arrangeait pour la faire disparaître. Les élections, d'ailleurs, avait été une épreuve difficile. Voter pour Circé semblait logique pour le mangemort qu'il était et pourtant, il y avait ce petit truc qui retint sa main au dernier moment. Vote blanc final.

Il est à noter que Terrence a versé son sang pour le Seigneur des Ténèbres avec grand plaisir au retour de celui-ci, même si la tromperie dont ils ont tous été victime lui laisse un goût amer. Le Maître est grand, mais le Maître est capable de mensonge envers ses propres sujets, détail qui conserve son importance.




méfaits accomplis.
J'emprunte Xavier Dolan pour jouer mon personnage. Je me fais appeler .ipar haizea (tao) sur le net et ailleurs. Il se trouve que j'ai 18 ans et que je serai disponible régulièrement. J'ai trouvé le forum par Concept RPG. Parce que j'aime beaucoup parler, j'ai envie de rajouter quelque chose : mot de la fin.

copyrights → fiche par Bérénice/SleepingCookie & images par...




MARAUDERS CALLING


Dernière édition par Terrence A. Rosier le Dim 15 Fév 2015 - 22:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   Dim 8 Fév 2015 - 23:18






Vers les sentiers de gloire.
Il s'appelait Terrence.
Et il avait eu l'honneur de naître dans la noble famille des Rosiers. Issu du mariage entre Carlson Rosier et Yvonne Svensson, une suédoise ayant quitté son pays natal pour la Grande Bretagne, Terrence était le premier et le dernier enfant qu'auraient les jeunes mariés. Simple coup de malchance ou véritable malédiction pour le couple, enfanter un second héritier se révéla tout simplement impossible – et ce malgré les efforts désespérés de Carlson pour trouver un remède au mal qui affligeait sa femme. Quant à moi, je suis Emma Winterfell, leur voisine. J'étais présente le jour où le petit Terrence est venu au monde, frêle bébé aux cheveux sombres, et j'ai également été présente durant une grande partie de son enfance. Homme important dans le domaine politique – je n'ai jamais su précisément la fonction qu'il occupait, cependant – Carlson passait la majorité de ses journées au travail, n'oubliant jamais de rentrer le soir. Quand à Yvonne, femme au foyer, elle consacra sa jeunesse à l'éducation du garçon. Élever un enfant destiné à devenir l'unique héritier de toute une famille n'est pas une tâche aisée, mais elle s'y appliquait avec ardeur pendant que je me contentais de lui tenir compagnie. Mais regardez plutôt ces souvenirs...

***

Terrence Rosier, neuf ans.
« Père, père ! » Un immense sourire plaqué sur le visage, un enfant traverse le jardin à la hâte, une multitude de petits oiseaux en papier voletant à sa suite. Fort occupé à invectiver les elfes taillant les rosiers, Carlson se tourne à contrecœur vers son enfant. « Oui ? » Son ton est sec, mais le petit Terrence de neuf ans n'y prend pas garde et lève un doigt ravi en direction du nuage d'oiseaux de papier. « C'est grâce à moi s'ils volent. » Sa fierté est perceptible quand il prononce ces mots, se tenant bien droit devant son père et cherchant une quelconque trace de satisfaction sur son visage. « Eh bien, il était temps. » C'est davantage une pointe de soulagement qui brille un temps dans les yeux du père Rosier qu'une réelle fierté, et le petit Terrence se détourne, déçu. Quand, occupé à plier finement les petites feuilles de papier en rêvassant de féroces combats aériens, il les avait vu s'envoler, il avait bien cru que cette fois-ci, ça saurait la bonne. « Mais... C'est bien, non ? » Près à s'en aller, le garçon ne peut retenir cette dernière question qui lui brûle les lèvres. Le regard méprisant que Carlson lui jette le glace sur place. « Il n'y a que les sangs-de-bourbe pour faire voleter des oiseaux à bientôt dix ans. »

***

Terrence Rosier, dix ans.
La main de Carlson s'abat brutalement sur la joue déjà bleuie de Terrence, le projetant contre l'immense table en chêne sombre de la salle à manger. « C'est comme ça qu'il faut faire. » Les mots tombent, comme une sentence, et le garçon acquisse en retenant tant bien que mal ses larmes. La main se lève à nouveau et il ne peut s'empêcher de fermer les yeux. Pourtant, le coup ne vient pas. « Qu'est-ce que tu ressens ? » Une larme plus sournoise que les autres parvient à glisser sur sa joue. « V-vous me faites peur. » Le coup ne vient toujours pas et Terrence s'autorise à rouvrir les yeux. Les bras croisés, Carlson Rosier l'observe. « Bien. Inspire la peur plutôt que de te laisser marcher dessus. » Désireux de se trouver n'importe où plutôt que dans la salle à manger, le gamin d'une dizaine hoche frénétiquement la tête, se refusant obstinément à regarder sa mère. Il sait très bien qu'elle a porté ses mains à son visage au premier coup mais qu'elle s'est retenue d'intervenir. Il sait aussi que c'est pour lui que son père fait cela, pour qu'il devienne enfin l'enfant parfait, alors il ne proteste pas. « C'est compris ? » « O-oui, père. » Une gifle, inattendue celle-ci, s'abat dans un claquement sec. « Arrête de bégayer, bon sang ! » « Oui, père. »

***

Terrence Rosier, onze ans.
Faire ses preuves, évidemment... Le chapeau fouille son esprit tandis qu'il se tient sur le tabouret, tremblant de tous ses membres mais résolument droit. La Grande Salle de Poudlard est véritablement immense, toute en longueur avec ses quatre vastes tables, chacune aux couleurs de la maison qu'elle abrite. Beaucoup de Rosiers se sont assis sur ce tabouret, tu sais ? Comment l'oublier serait une question plus perspicace et le Choixpeau frémit quand cette pensée traverse l'esprit du jeune Terrence. On a l'esprit vif et une créativité débordante, à ce que je vois. C'est au tour de l'enfant de frissonner. Il voit bien où la conversation silencieuse les mène, et une peur féroce lui noue le ventre. Cependant... Son rythme cardiaque s'envole, ses mains moites serrent le bord du tabouret avec force. … je sens une grande envie de faire tes preuves en toi et Serpentard t'y aiderait sans doute beaucoup. Il y a une pointe moqueuse dans la voix du Choixpeau que Terrence met une pointe d'honneur à ignorer. « SERPENTARD. » L'exclamation est forte, Terrence réprime de justesse un sursaut et quitte le tabouret avec raideur, gagnant une table qu'il a plus que mérité. Ce soir, une lettre au goût de victoire volera vers l'Irlande.

***

Terrence Rosier, dix-sept ans.
« C'est médiocre. » La voix de Carlson Rosier ne s'est jamais débarrassée de cette allure de sentence et les mots tombent, lourds de sous-entendus, tandis que le père jette le parchemin sur la table. « Désolant en potions. Piètre en arithmancie. Désolant en divination. Acceptable en défense contre les forces du mal. Acceptable en métamorphose. Et optimal en sortilèges. » Le regard de Carlson est vrillé sur celui de son fils, sa déception et son mépris sont palpables. « Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi... » La question qu'il n'a eu de cesse de répéter pendant sept ans, ne perdant jamais une occasion pour lui faire bien comprendre qu'il n'était pas l'héritier qu'il espérait. « Je ne sais pas. » Monsieur Rosier considère son fils quelques instants durant en pinçant les lèvres et finit par soupirer. « De toute évidence, tu n'auras jamais la place qui te revenait de droit. » Sur ces mots pour le moins énigmatiques, Carlson Rosier s'empare d'une plume et d'un bout de parchemin. « Tu auras peut-être ton utilité, finalement. » Mais pas ta reconnaissance... Pensées pleines de rancoeur et de détresse.

***

Terrence Rosier, vingt-trois ans.
« … ton père, Rosier ? » La gifle part sans prévenir, effaçant le sourire suffisant du suspect. Le temps qu'elle touche le sol, son visage est déjà en sang du fait du coup brutal. La femme n'a pas perdu son regard narquois, pourtant elle ne peut s'empêcher de fermer les yeux et d'avoir un mouvement de recul quand Terrence esquisse un geste dans sa direction. Geste bloqué par son collègue qui le force à sortir de la salle d'interrogatoire d'un mouvement brusque. « Putain, tu perds les pédales Rosier ! » C'est vrai. Entièrement vrai. Ses souvenirs se perdent, et des choses qu'il n'aurait pas dû faire ont été faites. Pourtant, il se contente d'un sourire moqueur et pose les mains bien à plat sur la table. « Tu fais trop dans la dentelle. » Les mots sonnent comme un reproche mais l'autre n'est pas dupe. « Oh bien sûr, parce que violence et Terrence, ça rime peut-être ? » « Eh bien plus ou moins, à vrai dire. » « Ne te fous pas de moi ! Regarde-toi, Rosier, regarde tes mains. » Oh, je ne me fous pas de toi, je sauve ma peau... Mais ces pensées restent silencieuses ; il jette un coup d’œil à ses doigts humides de sang. Inspire la peur, frappe avant de l'être... Une leçon qu'il a bien retenu. La femme dans cette salle est une mangemort, elle n'hésitera pas le moins du monde à le dénoncer si elle peut sauver sa peau. La marque noir d'encre sur son avant-bras, cachée sous la manche de sa chemise, lui semble soudain bien lourde et il y porte la main d'un geste presque convulsif. Il a rejoint les mangemorts (il s'agissait que quelque chose de parfaitement évident, et il n'avait jamais songé à esquiver ce devoir) et n'a jamais regretté ce geste, mais ces derniers mois l'ont fait douter. « Écoute Terrence, si c'est... » « Lâche-moi, j'ai des dossiers à ranger. » Il se dégage d'un geste brusque et claque la porte derrière lui. Des dossiers à ranger, des preuves à cacher, des noms à effacer, des mensonges à proférer... et un honneur à sauvegarder. Il perd peut-être les pédales mais il y a des tâches qu'il se doit d'assumer. Un instant plus tard, il s'écroule contre le mur de son minuscule bureau et plaque son front contre la pierre froide. « Putain... »









Dernière édition par Terrence A. Rosier le Dim 15 Fév 2015 - 22:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
ÉTOILE DU CENTAURE
avatar
Hiboux envoyés : 91
Célébrité : Colin Woodell
Crédits : lily


MessageSujet: Re: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   Lun 9 Fév 2015 - 8:15

Raaaah ! Il est tout beau ♥️ (re)Bienvenue du coup ! Excité Bonne chance pour cette nouvelle fiche ! cookie


ART IS MORE VIOLENT THAN REALITY.
Le trépas vient tout guérir, mais ne bougeons d'où nous sommes. Plutôt souffrir que mourir, c'est la devise des hommes. Jean de La Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORDRE DE MERLIN (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 168
Célébrité : Clémence Poesy
Crédits : Chevalisse


MessageSujet: Re: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   Lun 9 Fév 2015 - 8:49

Oh, il est mignon lui ! Sushi
J'ai hâte de voir la fiche.



Règle n°1 ♥️ La confiance est le début de la fin.
Règle n°2 ♦️ Nul besoin de savoir d’où tu viens pour aller où tu veux.
Règle n°3 ♣️ Le silence est d’or, mais le mien vaut moins.
Règle n°4 ♠️ Comme un roseau, je me plie, j’accuse le coup de vent et je reprends ma forme initiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilanrpg.forumactif.com/
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 104
Célébrité : Ashley Benson
Crédits : Sinnerwhisper


MessageSujet: Re: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   Mar 10 Fév 2015 - 13:47

Un Rosier sexy In love je veux bien m'y piquer

Bienvenue Waw


Narcissa Black



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   Mer 11 Fév 2015 - 19:07

Bon retour parmi nous mon chou <3

Je te passe tout le blabla hein tu as jusqu'au 18 février pour ta fiche ;)



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   Jeu 12 Fév 2015 - 21:24

Merci, merciii !
C'est noté, Zoé !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   Lun 16 Fév 2015 - 21:40



Félicitation ! Tu es validé
Pour bien commencer ton aventure




Je te valide homme des roses et compagnon de calvaire !! J'ai juste super hâte de RP avec toi ♥️ Tu penses qu'ils échangent leurs partenaires parfois dans la police ? Waw

Nous sommes attentifs à tout mais il nous arrive d'oublier des choses, il faudrait que tu passes dans ces sujets, s'il te plaît, afin de t'assurer que nous t'avons bien ajouté : pour ton métier, pour ton don, pour ton patronus, pour ton avatar et enfin pour ton groupe politique. Je te recommande de faire ta fiche de liens, ton journal intime et ton sujet de RP avant de commencer. On sait qu'il est parfois difficile de trouver des partenaires pour jouer, pour cela, il y a un sujet de recherches. Si tu as envie de participer aux diverses animations du forum (défis, concours, etc.) la section animation est l'endroit parfait. Et puis je te propose le flood qui possède une section débat et divers sujets de discussion, pour bien faire connaissance avec tout le monde.

Pour rappel, tu peux toujours poser tes questions ou suggestions dans cette partie.

Je te passe les blabla supplémentaire.





Marauders' Calling



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Terrence + Minuit se lève en haut des tours.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Terrence + Minuit se lève en haut des tours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Océan + Minuit se lève en haut des tours.
» Océan + Minuit se lève en haut des tours.
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Découvrons-nous :: Présentations. :: Fiches validées.-