Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Vladimir : "Celui qui possède le monde"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ÉTOILE DU CENTAURE
avatar
Hiboux envoyés : 86
Célébrité : Hugh Jackman
Crédits : Zoé :3


MessageSujet: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mar 17 Mar 2015 - 15:00


Vladimir N. Karkaroff


dossier n°xy-08ju47-SP


identité
Je suis né Sang-Pur dans une famille de sorciers riche et puissante et je me nomme Vladimir Nikolaïevitch Karkaroff. Je suis âgé de 32 ans et je suis né le 8 juin 1948, à Moscou. Je suis fiancé à une femme que je n'ai jamais vu et hétérosexuel et je vis à Londres. À Durmstrang, j'ai étudié parmi les veilleurs. Et en regardant mes bulletins scolaires, j'étais fort en duels et magie noire et faible en botanique et potions. Actuellement, je travaille comme précepteur particulier, pour toute personne ayant les moyens et la volonté de s'offrir mes services. Lorsque j'ai été chercher ma baguette pour la toute première fois chez , elle était faite de bois d'ébène, particulièrement raide, et contenait un cheveu de vélane. Mon épouvantard est moi-même, parce que je n'arrive pas à accepter mon passé et ma pensée. Sachez également que je ne suis pas un sorcier ordinaire, je possède en effet la capacité de d'occlumancie.





mes anecdotes
Anecdote • Un de mes grands passe-temps est la confections de baguettes magiques. Si elles ne sont pas aussi puissantes ni aussi facilement utilisables que celles de Gregorovitch ou Ollivanders, les baguettes que je fabrique sont de véritables oeuvres d'art : j'adore travailler le bois depuis ma plus tendre enfance! Quoi qu'à y réfléchir, pas si tendre que ça...

Anecdote • Je joue du violon. Ca peut paraître débile, à première vue, mais c'est une passion. Il faut dire que ma mère jouait du violon, que mon père jouait du violon, et que du coup, je les ai suivis, au début au détriment de leurs oreilles, puis finalement, pour le plus grand plaisir de tous (avant 23h, tout du moins), bref, je sais jouer du violon plus que correctement, quoi que je ne puisse pas prétendre à prendre la tête du conservatoire, mais c'est au moins déja ça de pris! Et je chante aussi. Mais en russe uniquement.

Anecdote • Mon pêché mignon? Les boulettes de viande à la sauce tomate avec du riz. Comme quoi, on peut être sang-pur, savoir se battre, et avoir des goûts simples !

Anecdote • Je conserve les baguettes des sorciers que j'ai vaincus en duel à mort. Si sur le territoire anglais, je n'en ai abattu qu'un seul dans le cadre de l'autodéfense, je possède une bonne vingtaine de baguettes de sorciers soviétiques, mangemorts comme fauteurs de troubles s'étant mis en travers de mon chemin.



opinion sur le monde
Quoi qu'il se passe dans le monde des sorciers, Je reste particulièrement détaché des nouvelles. A vrai dire, tout ce qui m'importe, c'est de botter des culs. Non, quand même pas, j'exagère, mais bon, soyons honnêtes: Jedusor, capturé? Ca va durer quoi, un an, deux ans, et il va se faire la belle. Son arrestation, elle va à la limite ennuyer les Mangemorts puis ils vont venir le libérer et ça va être la panique, le chaos, bref, comme je l'ai déja dit indirectement, à part botter des culs, il n'y a actuellement pas grand chose à faire. En soi, on peut toujours trouver quelques petites choses interessantes, dans l'actualité, on peut par exemple parler du meurtre de Circé. Bon, c'était une Mangemort, donc personnellement, ça ne me fait franchement ni chaud ni froid, mais politiquement, ça va causer un sacré bordel chez eux. Et ça va les exciter, ça aussi. Bonne nouvelle pour moi, j'aurais encore plus de culs à botter! Il va vraiment falloir que je trouve une autre expression, par contre...


J'ai participé à l'offensive contre Sainte-Mangouste. Une belle boucherie. Il faut dire que dans l'ordre "laissez-en quelques uns vivants", j'ai appliqué les consignes à la lettre : je n'ai pas tué mes alliés. Au reste, ils se sont bien chargés de prendre quelques survivants ayant échappé à mes camarades ou à moi-même, mais dans l'ensemble, nous avons fait un bon paquet de cadavres. Je garde une balafre qui va de l'épaule droite jusqu'à la hanche gauche, large de sept centimètres environ, un morceau de béton qui m'est tombé sur le rable à la fin de l'attaque. Je m'en suis vite remis, les dégats internes étaient quasiment inexistants, mais j'en garde la marque. Rien de bien grave.




méfaits accomplis.
J'emprunte Hugh Jackman pour jouer mon personnage. Je me fais appeler, Kai / Youri sur le net et ailleurs. Il se trouve que j'ai 18 piges et que je serai disponible de manière assez irrégulière =/ . J'ai trouvé le forum par apluie? euh... google!. Parce que j'aime beaucoup parler, j'ai envie de rajouter quelque chose : Les pandas sont nos amis, il faut les aimer aussi!.

copyrights → fiche par Bérénice/SleepingCookie & images par...




MARAUDERS CALLING


Dernière édition par Vladimir N. Karkaroff le Mer 18 Mar 2015 - 20:24, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉTOILE DU CENTAURE
avatar
Hiboux envoyés : 86
Célébrité : Hugh Jackman
Crédits : Zoé :3


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mar 17 Mar 2015 - 21:05


l'histoire.




"vous avez vu, les jumelles Ouliakov? Elles ont tous les deux trouvés un mariage avec un Sang-Pur! Et pas n'importe lesquels! Svetlana a épousé un Sorkavitch, et Anastasia, un Karkaroff! Je ne voudrais pas trop m'avancer, mais j'ai dans l'idée que les descendants de cette lignée vont faire de grandes choses...

- Anonyme -

Naître à Moscou n'a pas été la plus grande idée que j'aie jamais eu. Je devais arriver deux semaines après, alors j'aurais pu naître à Saint-Petersbourg, dans une clinique privée, avec le docteur Elpevitch, un vieil ami de la famille. Bref, j'aurais pu espérer mieux qu'une maternité de banlieue, mais l'heure de l'apéritif approchant, je suis né deux semaines a l'avance, aux alentours de 19h15, et ça a légèrement compliqué notre petit exil vers les steppes sibériennes, mais enfin. Nous y sommes parvenus. Loin des hommes de Staline, loin du NKVD et des autres Sokoli, nous avons vécu de belles années en Russie, mes parents et moi. Certes, le luxe que la fortune de mes parents nous permettait d'avoir dans le monde des sorciers était a oublier temporairement, et nous vivions dans une espèce de bunker chauffé au pétrole et au charbon, et c'était un véritable calvaire, mais au moins, nous survivions. Jusqu'à mes quatre ans, je n'ai pas eu une vie passionnante. J'ai appris à lire et à écrire, en Russe et en caractères romains, appris à parler Russe, ma langue maternelle, ainsi que Français et Anglais (quoi que le français, encore aujourd'hui, me posât encore quelques problèmes). Pour mon cinquième anniversaire, mon père avait entrepris de m'apprendre à me battre et à jouer du violon, secondé par ma mère, légèrement déçue que ma sœur, mon aînée de douze ans, mise au monde dans la clinique que j'évoquais précédemment, par le docteur évoqué précédemment, ne parle pas le fourchelang. Ma tante et ma mère, toutes deux jumelles, le parlaient. Ma cousine, Katherina Anastasia, mariée plus tard à un Lestrange, le parlait aussi. Moi...Je n'ai jamais réussi à comprendre quoi que ce soit en fourchelang, quand à le parler, n'en parlons pas, le don ne tombait jamais sur des hommes dans notre famille. Je me concentrais sur l'enseignement musical que ma mère me dispensait, et l'entrainement physique dispensé par mon père, et enfin, à dix ans, je la reçus : la lettre. La lettre qui m'invitait à aller à Durmstrang l'année suivante. Tout d'abord, mes parents, qui avaient fait leurs études à Helinä, m'auraient volontiers vu aller là bas. Mais ils me laissèrent le choix, et c'est en connaîssance parfaite de ce qui m'attendais que j'optai finalement pour Durmstrang.

Ah, les belles années passées à l'institut Durmstrang! Rudes, certes. Mais belles. Belles pour l'incitation à la supériorité, à la compétition. Il est vrai qu'à part ma cousine Katherina, ma cadette d'un an, je ne pouvais pas supporter la plupart de mes camarades. Ah, ce merveilleux moment ou elle a fracassé d'un coup de baguette le nez d'Ilya Kovalenko, un bosniaque particulièrement imbu de sa personnalité. J'étais en sixième année, gardien de l'équipe de quidditch des veilleurs, et il faut dire que ce foutu attrapeur des trublions me cassait les noix en permanence. A la fin de l'année, deux mois après que Kath' lui aie brisé le nez, mon plus grand plaisir avait été, même si ça m'avait coûté mon poignet, de coller un coup de poing dans un cognard qui m'était destiné à l'origine, et qui lui avait bien aimablement déboîté la machoîre, déchiré le muscle sterno-cléido-mastoïdien et lui eut fait sauter deux dents. J'avais finis le match avec une main valide, et fort heureusement, notre attrapeur a réussi à avoir le vif d'or, sinon, on était bon pour prendre une défaite écrasante! Mais avec un attrapeur au sol, il est plus difficile de gagner un match.

"Et l'autre taré, Karkaroff, n'en parlons pas! Je ne sais pas si c'est Sorkavitch ou lui le pire des deux! Heureusement, je n'ai pas gardé la marque longtemps, mais je m'en souviendrais un moment du cognard! Que des enflures dans cette famille de dégénérés... Ils ne seraient pas sang-pur, il y a longtemps qu'ils seraient six pieds sous terre..."
- Ilya Kovalenko, ex élève de Durmstrang -

J'ai été fiancé à 17 ans avec une comtesse, Irina Damazov, sang-pur également, mais je ne l'ai vue que le jour de mes fiançailles, et à part le fait qu'elle aie lequotient d'intellectuel d'une huitre, elle ne m'a pas laissé beaucoup de souvenirs. Puis finalement, après m'être illustré aux examens finaux en ridiculisant mon adversaire a l'épreuve de duel, un examinateur pourtant habitué des combats, et j'aurais presque parié qu'il faisait partie des mangemorts (comme la moitié de l'équipe enseignante... voire plus de la moitié), j'obtins haut la main (très haut la main, même) mon diplôme de septième année, la dernière à l'institut. Du côté des AOD, inutile de préciser que j'ai fait péter le compteur également. Et en potions, j'ai fait péter le chaudron, ça a légèrement moins bien marché. Histoire de la magie, je m'en suis sorti plutôt correctement, avec une note plus élevée que d'habitude, et il faut bien admettre qu'en ce qui concernait la divination, j'avais eu une note plutôt correcte en lisant dans le marc de café la mort prochaine de mon professeur, qui s'est étouffé avec son propre café en m'écoutant. Effectivement, il est mort. Du côté de la botanique, j'ai compris seulement après l'examen que j'avais planté ma mandragore à l'envers, l'examen de connaîssance des créatures magiques se passa aussi correctement, et pour cause, je suis tombé sur le seul que je connaissais réellement : le dragon. Un écossais à colonne de pierre, pour être précis, une bête magnifique. Bref. C'est avec les félicitations du directeur de l'époque, qui m'avait plus que largement pris sous son aile, que je quittais, glorieux, l'établissement, mon portrait affiché sur le mur du dortoir des veilleurs, et mon nom inscrit sur une plaque d'or sur le tableau des meilleurs éléments de l'école, remplaçant celui de Joseph Gorgovitch au sommet du tableau, le faisant descendre d'un rang et en éclipsant Fedor Karvacicz définitivement. De toute façon, lui, il était mort. Il me semble que Katherina a eu son nom aussi inscrit sur ce tableau l'année suivante, je lui demanderais, la prochaine fois que je la verrais.

" Vladimir Karkaroff, l'oncle d'Igor, hein? Comment oublier un élève qui a tenu en respect la moitié des professeurs de l'école, m'en a fait éliminer un, a appris seul l'occlumancie, et faisait partie des gardiens de quidditch les plus violents que j'aie connu? Non, je ne suis pas près de l'oublier, ce lascar, je n'en connais pas un de plus déterminé que lui."
- Harfang Munter, directeur de l'institut Durmstrang -

Une fois sorti de l'école, j'ai parcouru pendant deux ans les grandes villes de Russie, traquant mangemorts et sorciers déviants. Je fais partie des rares à connaître encore l'emplacement de Durmstrang...dans un cercle de rayon de cent quarante kilomètres, certes, mais globalement, pour avoir été plus tard invité à enseigner sur place, je gardais de l'endroit un vague souvenir de l'emplacement approximatif, un petit cadeau d'Harfang si jamais je changeais d'avis et que je voulais venir enseigner. Quoi que je me souvienne mieux encore des repas que j'y aie pris plus que du lieu où se trouve l'institut. C'est vrai, même si on y subissait un climat immonde, des "journées" parfois nocturnes en plein hiver, qu'on vivait en permanence avec notre cape de fourrure doublée de rouge sinon on finissait rapidement congelés sur place (et je ne vous parle pas des jours où l'on devait plonger dans le lac derrière Durmstrang pour s'endurcir...). Revenons-en à mes années post-Durmstrang : J'ai passé deux ans à traquer des mangemorts, et il faut bien avouer que mon acharnement a payé. Au bout de ces deux années, j'avais abattu dix-sept mangemorts et pris leurs baguettes. Il faut dire que je n'étais pas particulièrement délicat : croiser un mangemort (volontairement) en plein milieu de la rue commerciale qui correspondrait au chemin de Traverse anglais, et lui planter en plein crâne un couteau de boucher dès qu'il eut tourné dans une ruelle, ce n'était pas le moyen de laisser le moins de trace. Mais ça avait l'avantage de susciter l'intérêt de notre ministère de la magie, et je me voyais remettre la baguette du Mangemort, ainsi que la prime sur sa tête si il y en avait une. Trois autres sorciers, non-mangemorts mais déviants dans leur comportement, périrent de ma baguette. Fort heureusement, en URSS, l'utilisation de la force brute comme de la magie noire, voire de ce que les Européens appellent les "sortilèges impardonnables" était exempte de peine pour peu qu'elle aidât à la sécurité du territoire. J'étais en somme un auror non-officiel, pour le plus grand bonheur de mes parents. Mais le contexte de guerre froide de plus en plus présent nous obligea à quitter le territoire. C'est l'année de mes vingt-trois ans et mon père, Nikolaï,ma mère Anastasia et moi-même quittions le territoire soviétique pour nous établir en Angleterre.

Je me souviens encore du jour où nous sommes arrivés ici, il y a douze ans. Vladimir n'était pas enchanté à l'idée de quitter sa patrie -notre patrie, devrais-je dire - mais il s'est rapidement fait au climat local, la preuve, dès le premier jour passé sur place, il a abattu un mangemort!
- Nikolaï Ivanovitch Karkaroff, père de Vladimir Nikolaïevitch Karkaroff -

Sur place, notre première rencontre fut plutôt mouvementée. Alors que mes parents achetaient deux manoirs, un pour eux et un pour moi (quoi que j'aurais pu m'en offrir moi-même le luxe, mais ils tinrent à m'offrir une retraîte près du chemin de traverse, dans une des petites rues en partant, celle qui menait droit chez ce qui deviendra plus tard Barjow et Burke), que j'aménageais pour une coquette somme en vue d'avoir un atelier où travailler le bois en vue de faire moi-même mes propres baguettes (J'avais toujours eu une passion toute particulière pour la fabrication de baguettes, depuis que j'étais sorti de Durmstrang); alors que mes parents, disais-je, achetaient deux manoirs, la vente manqua de se conclure de manière macabre pour nous, quand trois sorciers encagoulés et masqués déboulèrent dans le salon de l'homme qui nous cédait le premier bâtiment pour une véritable fortune, homme qui s'empressa de se jeter sous la table alors que les sorts fusaient de nos baguettes sans qu'aucun de nos adversaires n'eut pu répliquer. Trois sortilèges impardonnables, qui nous valurent un procès en règle, que nous finîmes par gagner après vérification de la nature de nos trois assaillants : des mangemorts. Ma mère avait lancé un imperium, mon père préférait le sortilège doloris, mais des trois, j'étais le plus radical. "Avoir un cadavre dans le placard" n'avait jamais eu autant de sens qu'une fois qu'il eut fini son vol sur cinq mètres.

Concernant les baguettes qu'à mes heures je fabriquai... Certes, elles n'étaient pas forcément très pratiques à prendre en main, certes, elles n'étaient pas aussi puissantes que celles vendues par Ollivanders, en règle générale, mais elles avaient le mérite, toutes, quelque soit le bois dont elles étaient faites, quel que soit le catalyseur à l'intérieur, d'être de petites oeuvres d'art fonctionnelles et utilisables dans la vie de tous les jours pour lancer les sorts les plus courants, et je les gardais fièrement sur des porte-baguettes aux murs, à mes heures perdues, et fut bien vite contacté par Ellésianna-B. Wityner, en vue d'intégrer une sorte de milice luttant contre les forces du mal. Je revois régulièrement mes parents, et moins souvent ma cousine, mariée, ou ma soeur, cette dernière étant restée en Russie, mais je ne m'en portais pas plus mal, et m'installai, en troisième activité (car il faut bien gagner sa vie, quand même), comme précepteur particulier pour ceux souhaitant affiner leur technique de vol ou de duel. Ma vie n'est pas encore terminée. Et je compte bien poursuivre ce rêve qui me hante : devenir le plus grand duelliste ayant jamais existé, sans avoir a passer par l'université, que je honnis tout particulièrement pour son élitisme et sa formation quasi-inexistante en magie de combat.

Il y a deux personnes contre qui je n'aimerais pas avoir à me retrouver : Albus Dumbledore et Vladimir Karkaroff. Jedusor aussi, m'effraie. Mais Je ne suis pas certain qu'il aie le talent de Karkaroff en matière de duel. Je leur reconnais en tout cas deux domaines dans lesquels on retrouve des points communs : la détermination et l'efficacité.

- Harfang Munter, directeur de l'institut Durmstrang -








Dernière édition par Vladimir N. Karkaroff le Mer 18 Mar 2015 - 20:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mar 17 Mar 2015 - 21:59

Bienvenue par ici ! **
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mar 17 Mar 2015 - 22:00

Officiellement, bienvenue !

T'as déjà bien écris ♥️ J'aime la première partie et j'ai pas encore attaquer l'histoire xD

Sinon pour parler de l'administratif.

Tu as donc pris la décision de rejoindre l'école de Poudlard, le monde merveilleux de Marauders' Calling. Tout d'abord, bon courage pour ta fiche de présentation de la part du staff ! Tu as d'ailleurs dix jours pour la faire, soit jusqu'au 27 mars. Tu peux demander un délai à la fin de ces dix jours à condition d'avoir débuté ta fiche, nous demandons que la première partie soit remplie. Une fiche vide passera automatiquement dans la partie en danger.

Si tu as des questions, que tu es perdue ou que tu as envie de cookies, tu peux faire appel au staff ou aux membres. Tu peux notamment demander un fléreur qui sera un parrain pour toi et t'aidera à t'intégrer et te guidera sur le forum. Si tu aimes les liens, tu peux en demander avant d'avoir fait ta fiche ! Certains joueurs en recherchent aussi, donc n'hésite pas à te proposer !

N'hésite pas à passer sur la chatbox, ou dans la partie détente au cours de la création de ta fiche ou dans l'attente de la validation !

Bref, n'hésite surtout pas à nous sauter dessus quand tu vois une personne dans les environs et que tu as une question ;)

En attendant, bon courage cookie



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉTOILE DU CENTAURE
avatar
Hiboux envoyés : 86
Célébrité : Hugh Jackman
Crédits : Zoé :3


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mar 17 Mar 2015 - 22:33

Merci à vous :3

Zoé : j'hésite effectivement à demander un fléreur, je verrais vite si je suis perdu ou non ;) en ce qui concerne les liens, j'en ai actuellement un avec Khaterina, et au vu de la nature de mon personnage, à moins qu'il ne trouve quelqu'un de sa trempe pour l'épouser, il risque de ne pas avoir plus de liens que ça, et eventuellement, si il vient à l'idée de quelqu'un de jouer Igor Karkaroff ou n'importe qui de la lignée de Vladimir, ça fera des liens en rab'

Au reste, ma fiche est complète, j'attends donc qu'elle soit validée, ainsi que mon don d'occlumancie :3 N'hésitez pas à chipoter sur les détails ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 377
Célébrité : Meghan Ory
Crédits : Blondie / moriarten


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mar 17 Mar 2015 - 22:39

Bienvenue officiellement ! o/

Sinon, je dois totalement approuver Hugh Jackman, surtout avec les cheveux longs.
Et si je peux me permettre une ou deux petites remarques sur l'histoire (mais bon, après, ça vaut ce que ça vaut, je suis pas admin) : il y a déjà des mangemorts au début des années 1970 ? Et autant ?

Mais j'adore l'idée qu'on s'en soit pris au même crétin. XD




Crains moi, ça vaut mieux pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilanrpg.forumactif.com
ÉTOILE DU CENTAURE
avatar
Hiboux envoyés : 86
Célébrité : Hugh Jackman
Crédits : Zoé :3


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mar 17 Mar 2015 - 22:46

Miciiiii :3
On est une belle famille, n'est-ce pas? ;p

Techniquement Jedusor était déja né, et avait déja quitté l'école, il y a donc fort à parier qu'il y aie des mangemorts, déja à l'époque. Après, en tuer vingt, ça correspondrait à une véritable hécatombe dans leur rangs avec leur effectif probable de l'époque c'est justement voulu pour mettre en avant son aversion pour ces puristes du sang. Il les respecte pour leur détermination et leur activisme, mais il les abhorre pour leurs objectifs. Pour l'évolution possible de Vladimir, que l'on a évoquée sur la CB cet après-midi, je te propose d'en parler en MP, qu'on ne gache pas la surprise à nos camarades ;p

Je sais pas pourquoi, dès que j'ai vu ce que tu lui avais fait subir, je me suis dit qu'un cognard en pleine tronche pour un poignet cassé, ça valait le coup x')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 473
Célébrité : Ian Somerhalder


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mer 18 Mar 2015 - 7:02

Hugh Jackman !!!! (Que dire de plus )

Soit le bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉTOILE DU CENTAURE
avatar
Hiboux envoyés : 91
Célébrité : Colin Woodell
Crédits : lily


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mer 18 Mar 2015 - 9:49

Bienvenue par ici ! Super choix de vava **


ART IS MORE VIOLENT THAN REALITY.
Le trépas vient tout guérir, mais ne bougeons d'où nous sommes. Plutôt souffrir que mourir, c'est la devise des hommes. Jean de La Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉTOILE DU CENTAURE
avatar
Hiboux envoyés : 86
Célébrité : Hugh Jackman
Crédits : Zoé :3


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mer 18 Mar 2015 - 14:10

Merci à vous tous (ou toutes, je ne sais pas ) !

EDIT: Les fautes devraient être corrigées, mais je suis pas tout à fait clair, donc j'en ai pitêtre oublié quelques unes ^-^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mer 18 Mar 2015 - 21:16



Félicitation ! Tu es validé
Pour bien commencer ton aventure




En voilà une jolie fiche ♥ Je te valide avec grand plaisir. J'espère que tu vas te plaire sur le forum.

Nous sommes attentifs à tout mais il nous arrive d'oublier des choses, il faudrait que tu passes dans ces sujets, s'il te plaît, afin de t'assurer que nous t'avons bien ajouté : pour ton métier, pour ton don, pour ton avatar et enfin pour ton groupe politique. Je te recommande de faire ta fiche de liens, ton journal intime et ton sujet de RP avant de commencer. On sait qu'il est parfois difficile de trouver des partenaires pour jouer, pour cela, il y a un sujet de recherches. Si tu as envie de participer aux diverses animations du forum (défis, concours, etc.) la section animation est l'endroit parfait. Et puis je te propose le flood qui possède une section débat et divers sujets de discussion, pour bien faire connaissance avec tout le monde.

Pour rappel, tu peux toujours poser tes questions ou suggestions dans cette partie.

Concernant toutes les activités auxquelles tu peux participer actuellement, tu peux créer ton compte chez gringotts, histoire de transformer les points que tu gagnes en gallions pour t'acheter des privilèges. Bien entendu, si tu as des suggestions, nous sommes ouverts à toute proposition. Tu peux également venir participer au bal masqué pour l'anniversaire de Privelina Macnair, femme du ministre de la magie. Notre petite intrigue actuelle se passe sur les mystères de l'université, je t'invite à venir suivre l'étape trois, ainsi tu saura tout pour les étapes suivantes. Tous les sujets du flood te sont accessible, dont le sujet très important pour nous donner un nom à nous petits membres de MC. Si tu le souhaite, tu peux participer à nos débat et venir parler du premier tome de la saga.





Marauders' Calling



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉTOILE DU CENTAURE
avatar
Hiboux envoyés : 86
Célébrité : Hugh Jackman
Crédits : Zoé :3


MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   Mer 18 Mar 2015 - 21:20

Owiiii! merci beaucoup ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Vladimir : "Celui qui possède le monde"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vladimir : "Celui qui possède le monde"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Découvrons-nous :: Présentations. :: Fiches validées.-