Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Shadows in the glass. (loterie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Shadows in the glass. (loterie)   Sam 16 Mai 2015 - 16:06



Shadows in the glass.
RP loterie - groupe 02.





Participants : Maëve Bowater, Benedict Weasley.
► Aucun doute n'est permis : vous êtes bel et bien au fond d'un lac, soumis à un sortilège de têtenbulle. Tous deux reliés par une mince chaîne argentée, vous flottez à quelques centimètres du sable tapissant les profondeurs aquatiques. La façon dont vous êtes arrivés ici ? Aucune idée, vos souvenirs sont très flous. Mais une chose est sûre, il va falloir remonter... et échapper aux nombreuses créatures peuplant cet univers loin de vous être familier.

• La respiration ne sera pas un problème.
• Attention aux sortilèges ! L'eau les déforme.
• Cet immense lac situé dans la réserve est peuplé d'une multitude de créatures et de plantes magiques aux effets inconnus... et dangereux.
• Votre principal ennemis est celui vous ayant enchaîné ensemble au fond du lac.

Ordre de passage : Maëve Bowater → Benedict Weasley.






Marauders' Calling


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
ORDRE DE MERLIN (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 102
Célébrité : Natalia Vodianova
Crédits : SleepingCookies


MessageSujet: Re: Shadows in the glass. (loterie)   Dim 17 Mai 2015 - 9:12

Figée, voir même plutôt tétanisée, voilà dans quel état était actuellement Maëve. Ce qu’elle faisait là, comment elle y était arrivée, elle n’en n’avait aucune idée. Ses souvenirs étaient emmêlés, elle n’arrivait pas à savoir parmi les images qu’elle faisait dérouler dans sa tête, lesquelles s’étaient produites en dernières. Elle avait mangé avec son père ? Non ça c’était la semaine dernière. Elle avait appellée sa sœur ? Oui sûrement elle le faisait tous les jours. Faisait-il nuit, faisait-il jour ? Comment le savoir. Quelle heure était-il ? Où était-elle ? Mais que lui arrivait-il ? Etait-ce un cauchemar ? Il fallait que c’en soit un. Mais brutalement la peur et la panique s’était insinuée en elle. La frontière entre rêve et réalité était facile à percer. Les rêves et les cauchemars n’avaient rien d’une illusion. Aussi réalistes soient-ils, on savait que l’on rêvait. Et là Maëve savait qu’elle ne rêvait pas.

Elle voulait se forcer à respirer calmement. Bêtement elle avait peur d’épuiser l’air dont elle disposait, alors qu’elle savait pourtant que le sortilège tête en bulle lui permettrait de ne pas être confronté à ce problème. Mais elle peinait à se concentrer et à ce calmer. Normal j’imagine quand on prend conscience d’être au fond d’un océan, ou du moins d’une quelconque étendue d’eau. Il faisait froid aussi. Ou du moins très frais. Ou peut-être juste l’un des effets de la peur que la jeune femme ressentait. Maëve ferma les yeux quelques secondes et se força à respirer profondément. Elle devait se calmer. La panique n’aidait jamais. Mais ce silence, ce foutu silence. L’eau autour d’elle semblait tout étouffer. Elle avait peur d’avancer, elle ne savait pas ce qui allait se passer. Pourrait-elle marcher au fond de l’eau ? Devait-elle nager ? Nager ! Mais oui bien sûr. Pourquoi réfléchir, il fallait qu’elle remonte. Ou que soit la surface elle allait la trouver. Et toute cette histoire serait terminée, c’était sûrement une mauvaise blague, de Lola ou de Neal. Maëve ne pouvait pas croire que l’un d’eux puisse jouer à ça, mais c’était tellement plus rassurant que l’idée qu’un inconnu l’ait plongé ici.

Bien décidée à remonter, Maëve donna un coup de pied sur le sol, dans l’espoir de s’élancer dans les hauteurs. Priant pour que la surface ne soit pas loin, et qu’elle ne se heurte pas au mur d’une caverne peut-être. Cependant une résistance soudaine la ramena vers le bas. Elle laissa échapper un cri de surprise et prit enfin conscience d’une entrave qu’elle n’avait pas réalisée jusqu’à présent. Portant sa main droite à son poignet gauche, elle sentit une masse froide comme un gros bracelet, en le suivant elle comprit que c’était une chaine. Elle était attachée ! Mais à quoi ? Scrutant l’obscurité, elle aurait tellement voulu y voir. Puis elle se molesta intérieurement : Imbécile, mais tu es une sorcière ou pas ? Frénétiquement elle porta sa main à la poche de son pantalon sous sa robe de sorcier. Lorsqu’elle sentit la forme reconnaissable de sa baguette, une intense chaleur se répandit en elle. C’est fou ce que ce simple morceau de bois pouvait-être rassurant ! Tenant de sa main emprisonnée les premiers chainons de la chaine, elle pointa face à elle sa baguette, bien décidée à se débarrasser de l’objet qui la bloquait au sol.

« Lumos. »

Un nouveau moment de stupeur la paralysa, quand sa baguette illumina les alentours. Ce n’était pas quoi, ni un rocher, ni une épave de bateau, mais bel et bien qui ! Une personne se trouvait à l’autre bout de la chaine qui se refermait aussi sur son poignet. Prisonnier lui aussi ? La chaine et les sortilèges de tête en bulle pouvaient le laisser croire. Instinctivement Maëve recula, jusqu’à ce que la chaine se tende. Maintenant ils étaient tous deux face à face.

« Qu’est-ce que je fais ici ? » articula t’elle aussi haut et fort qu’elle le put. Ignorant totalement si l’autre allait l’entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Shadows in the glass. (loterie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Bleuz'aïe de Golbuth, Briz' glass!
» Ordre repêchage 2011 + loterie
» Loterie comtale sur les mines les 19/10 et 20/10
» Mandats pour la Grande Loterie du Comité des Fêtes
» « The parting glass. » (08.01.11 - 10h48)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Irlande :: Irlande. :: Réserve de Llew.-