Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 A l'heure du thé (PV Alyssa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MANGEMORT (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 473
Célébrité : Ian Somerhalder


MessageSujet: A l'heure du thé (PV Alyssa)   Jeu 27 Aoû 2015 - 17:47

« Tu ne crois pas qu’on devrait reporter, ce serait plus simple. » annonçait calmement Rodolphus au reflet de sa femme dans le miroir de leur chambre à coucher. Bellatrix, visiblement agacée, soupira.
« Je n’aurais pas plus d’une demi-heure de retard Rodolphus, tu peux lui tenir compagnie jusque-là quand même, non ? »
« Oui sans doute, mais je m’en passerai bien. »
Sa femme leva les yeux aux ciels habituée sans doute à ce qu’il n’en fasse qu’à sa tête. Mais d’un autre côté, elle ne doutait pas d’avoir le dernier mot.
« Alors ? »
« Je devrais peut-être lui proposer un whisky. » L’ironie transparaissait dans son ton. Bellatrix sourit.
« Parfait, à tout à l'heure. »
« Salue Cissy et ta mère de ma part. »

La conversation entre les époux cessa là. Il y eut un mouvement sur la vitre du miroir comme si une vaguelette était passée sur la surface d’un lac. Puis il redevînt lisse et retrouva sa fonction première, à savoir renvoyer le reflet de celui qui s’y regardait. Pour le coup, le miroir perdit tout intérêt aux yeux de Rodolphus. Il quitta la chambre et appela l’un des elfes de maison. Celui-ci se manifesta aussitôt, se courbant bien bas, il dit :

« Que puis-je pour vous Maitre ? »
« Prépare du thé nous allons avoir de la visite. »
« Immédiatement Monsieur. »

Rodolphus retourna au ré de chaussé et une fois dans le hall, se demanda ce qu’il allait faire en attendant l’arrivée d’Alyssa Verpey. Il s’était arrangé pour quitter le ministère plus tôt aujourd’hui parce qu’il savait que Bella devait voir sa médicomage. Et même si tout allait bien dans la grossesse, il aimait bien être là, même s’il se contentait d’attendre dans le salon que la consultation soit terminée. Mais les simples mots « Tout va bien. » l’enchantaient à chaque fois. Seul changement aujourd’hui, Bella serait en retard. Rodolphus avait eu la surprise de voir qu’elle n’était pas au manoir quand il était rentré. Depuis que sa grossesse était officielle et commençait à bien se faire sentir, Bella avait diminué ses activités professionnelles comme extra-professionnelles d’ailleurs. Elle sortait moins, en dehors des quelques dîners officiels et réunions secrètes de l’ordre des mangemorts. Par contre elle souffrait pas mal de visites. Mais tout cela commençait à lui peser. L’inactivité d’un côté et la recrudescence d’attention dont elle n’avait jamais eu besoin, avait le don de mettre Bellatrix dans tous ses états. Ajouter à cela les hormones et Rodolphus devait bien avouer que sa vie de couple subissait plus d’étincelles que d’accoutumé. Le pire dans cela étant sans doute qu’il devait prendre sur lui, puisque l’état de Bellatrix permettait de tous lui excuser. Quand Rodolphus s’était épanché auprès de Kat à propose de ces petites contrariétés, elle avait souris avant de dire « Et bien attends donc d’être père, tu verras. » A y repenser cette conversation n’avait rien eu de rassurant.

On frappa aux grandes portes du manoir et Rodolphus réalisa qu’il s’était immobilisé dans le hall, perdu dans ses pensées. Rodolphus avisa un elfe de maison, qui jusque-là avait été invisible sans doute, (c’était l’une des règles de la maison, invisible tant que vous ne servez à rien, sachez vous faire oublier), prêt à ouvrir et recevoir le visiteur. Il le congédia d’un claquement de langue et d’un geste de main. « Le thé sur la térasse. » se contenta t’il de dire.

Il ouvrit lui-même. Et se retrouva sans surprise en face d’Alyssa. La jeune femme était de la génération de son frère Rabastan plus que de la sienne à lui. De ce fait Rodolphus ne la connaissait pas vraiment avant que son père ne l’ai formée à prendre soin de Bella. A priori, Alyssa était une sang-pur tout ce qu’il y avait de respectable, mais Rodolphus avait toujours l’impression qu’elle était sous le coup d’une sorte de retenue.

« Bonjour Alyssa. Entre je t’en prie. »

Il s’effaça pour la laisser passer et ne se soucia pas de refermer la porte, un elfe de maison s’en chargerait.

« Bellatrix va avoir un peu de retard. » Il fit signe à la jeune fille de le suivre. « Allons profiter de l’été et du soleil. » Il la conduisit jusqu’à la terrasse tout en longueur, puisqu’elle longeait la grande salle à manger du manoir, et à laquelle on accéder par une porte fenêtre. La luminosité de l’extérieur tranchait grandement avec le couloir sombre du hall (défaut récurrent dans les grandes bâtisses de ce type.)

« Installes toi. » Il lui désigna un siège autour d’une table en fer forgé, sur lequel trônait déjà le thé et des biscuits. « Un peu de thé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 21
Célébrité : Anna Arendsthorst
Crédits : Moi-même (image trouvée sur Pinterest)


MessageSujet: Re: A l'heure du thé (PV Alyssa)   Sam 29 Aoû 2015 - 21:06

Alyssa lisait à voix haute, un de ses nombreux livres de médicomagie. Il s'agissait d'une vieille habitude, qu'elle avait obtenue durant ses études. Cela lui permettait de retenir plus vite tout ce qu'il fallait savoir, bien que cela ne faisait pas de miracles non plus. Son père, qui lisait lui aussi dans la bibliothèque familiale, y était à peu près habitué, et savait fort bien que sa fille ne pouvait s'en empêcher. Même s'il est vrai, que cela avait légèrement tendance à l'agacer. Ne pouvait-elle lire en silence, après tout ? Il perdait régulièrement le fil de sa lecture, perturbé par la voix d'Alyssa qui usait de termes médicaux, dans un long monologue.

Alyssa finit par venir à bout de sa patience, et levant les yeux vers l'horloge murale, il constata que sa fille avait bien autre chose à faire que de lire, à présent.

« Alyssa, n'oublierais-tu pas une consultation chez les Lestrange ? »

Sa voix, qui semblait presque la réprimander, tira Alyssa de sa lecture dans un sursaut. Elle s'apaisa rapidement, en constatant que son père la regardait, et s'empressa de se lever.

« En effet, père, il est temps que j'y aille, si je ne veux pas être en retard. »

Il hocha de la tête pour seule réponse, et la jeune femme s'empressa de quitter la bibliothèque. Elle alla s'habiller d'une tenue "correcte" comme disait son père, soit une robe élégante et professionnelle et récupéra son sac, qui contenait quelques instruments qui pouvaient lui être utiles, ainsi que sa baguette. Au cas où, comme toujours, elle ajouta quelques potions et descendit à l'entrée de la demeure familiale. Alyssa transplana, et elle arriva tout proche de la propriété des Lestrange. Là, elle attendit un petit instant avant de s'approcher de la porte, s'assurant que son masque de la parfaite petite sang-pure était bien en place.

Seulement alors, elle s'avança et frappa. Elle avait toujours trouvé le manoir des Lestrange assez impressionnant, et il fallait avouer qu'elle se sentait toujours mieux une fois loin de ce manoir et de ses habitants. La porte s'ouvrit après un petit instant, et Rodolphus la salua :

« Bonjour Alyssa. Entre je t’en prie. »

Elle s'avança dans la demeure et esquissa un léger sourire, en lui rendant son bonjour. Alyssa essayait comme toujours d'avoir le plus à l'aise possible, bien qu'il est certain qu'elle ne l'était pas. Avec le temps, elle était devenue assez douée à ce petit jeu...

« Bellatrix va avoir un peu de retard. Allons profiter de l’été et du soleil. » expliqua-t-il, tout en lui indiquant de le suivre.

Magnifique, ne put-elle s'empêcher de penser, assez ironiquement. Mais elle se contenta de bredouiller, comme légèrement surprise :

« Oh, euh...» Avant de se reprendre, et d'acquiescer. « Très bien, je te suis. »

Et elle suivit, sans prononcer un mot, pour finalement atteindre la terrasse. Et elle se sentit tout de suite un peu plus à l'aise, une fois à l'extérieur. La soudaine luminosité n'y était pas rien. Le manoir des Verpey était assez lumineux, et elle passait beaucoup de temps dehors, dès qu'elle le pouvait, alors, oui elle se sentait mieux maintenant.

« Installes toi. Un peu de thé ? »

Alyssa s'assit sur le siège qu'il lui désignait, docilement.

« Oui, je veux bien, merci. » sourit-elle. « Bellatrix va-t-elle bien ? » demanda ensuite la jeune médicomage, craignant qu'elle n'ai eu un problème qui l'ai retardé.

A la dernière consultation, elle n'avait rien remarqué d'alarmant, bien au contraire, mais les grossesses n'étaient jamais à l'abri d'imprévu, et il était de son devoir de s'en inquiéter.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A l'heure du thé (PV Alyssa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Londres :: Le Chemin de Traverse. :: Habitations.-