Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ORDRE DE MERLIN (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 509
Célébrité : Jamie Dornan
Crédits : maquizz


MessageSujet: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Jeu 18 Juil 2013 - 20:11


Ding Dong !
Il est l'heure de gravir la tour.



C’est une bien drôle lettre qui m’est arrivée entre les mains aujourd’hui. Apparemment je devais retrouver deux jeunes femmes, que je ne connaissais pas vraiment. Je devais aller vers le Big Ben. Assis à la cuisine, j’avais la lettre posée devant moi. Gaïa n’était pas là pour le moment. Prenant du papier j’ai rédigé rapidement un mot lui annonçant que je sortais avec des connaissances et qu’elle ne devait pas m’attendre pour le repas ce soir.

Il était bientôt vingt heures. Et je quittais la maison. Le soir les visites étaient fermées. Je n’y avais jamais mis les pieds, mais je savais qu’il y avait un nombre énorme d’escaliers. Je me demandais ce qui serait particulièrement compliquer était donné que pour moi accéder au haut de la tour ne consistait qu’à monter les marches.

Je me tenais non loin de la tour et j’attendais les deux femmes qui devaient m’accompagner. Je m’étais entouré d’une cape légère, noir, ma baguette à portée de main. En revanche je n’ai pas mis ma capuche, il fallait que je puisse voir tout autour de moi, il ne faudrait pas qu’elles m’attendent alors que j’étais déjà sur place.

Je n’eus pas longtemps à attendre avant de voir une femme qui portaient une cape se diriger vers la tour. M’approchant doucement d’elle, je parlais d’une voix basse.
« Miss Peverell ? Ou Miss Potter ? »
J’espérais ne pas faire erreur sur la personne.
FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL



Épouse-moi merde  !
Je ne demande pas la lune, juste ton cœur. Et puis après Paris hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 20 Juil 2013 - 19:10



Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.


C’est alors que je venais tout juste de me lever ce matin que j’entendis mon hibou dans la cuisine. Je me suis donc dirigée vers cet endroit pour voir si c’était parce qu’il avait faim, s’il s’était blessé ou si j’avais tout simplement reçu une lettre. C’est cette troisième option qui s’avérait vraie. Un rouleau de parchemin se trouvait près de lui, à mon nom. J’ai alors donné une petite récompense à mon hibou afin de le remercier, puis j’ai pris le parchemin et je suis montée dans ma chambre. J’ai ouvert la lettre et j’ai tout de suite remarqué qu’elle n’était pas signée. Ce qui est assez étrange en soit… Puis, après l’avoir lue plusieurs fois pour être certaine d’avoir bien compris son contenu étrange, je l’ai déposée sur mon bureau. Je devais aller au Big Ben dans le quartier moldu ce soir, afin d’y rencontrer deux autres sorciers que je n’avais jamais vu. Toute la journée, le contenu de la lettre m’a hanté et je ne savais pas trop si j’avais hâte ou si j’étais anxieuse vis-à-vis la soirée qui m’attendait. Mais ça ne servait à rien de gâcher ma journée en ne pensant qu’à cela. J’ai donc entamé ma petite routine comme toujours. Puis, après le souper, je me suis habillée comme une moldue avec des jeans et un chandail noir. J’ai tout de même gardé ma baguette avec moi au cas où et j’ai emmené ma cape avec moi. J’ai caché la lettre, pour ne pas que n’importe qui tombe dessus, puis je suis partie vers la destination où on m’attendait.

Il était vingt heures pile, et je me trouvais juste à côté du point de rencontre. Je cherchais de façon à ne pas me faire remarquer les deux visages qui pourraient me rappeler quelque chose. Je sais que je les ai déjà vus, seulement, je ne leur ai jamais parlé. C’est là qu’une voix d’homme m’interpella à voix basse. « Miss Peverell ? Ou Miss Potter ? » Je me retournai et reconnu l’homme que je devais rejoindre à cet endroit précis. « Amylia Peverell. J’imagine que vous êtes Eoghan O’Neil ? » Je lui tendis la main, et lui souris. Il ne manquait plus que la troisième personne.


© night sky. & gif justgifhunts sur tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DE MERLIN (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 509
Célébrité : Jamie Dornan
Crédits : maquizz


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Dim 13 Oct 2013 - 12:46


Hop hop hop on se bouge !


Ce fut la dénommée Peverell qui se tenait devant moi. La seconde était en retard. Tant pis, nous n’avions pas toute la nuit devant nous et il était fort probable qu’il nous faudrait beaucoup de temps pour récupéré ledit coffre. A la question de la jeune femme, je ne fis que hocher la tête, pourquoi prononcer des mots que nous savions tous deux exactes. Mon travail de chasseur de primes m’avait apprit à en dire le moins possible et à poser le moins possible de questions. « Nous devrions y aller, elle est en retard, elle ne viendra pas je pense. » Je n’avais aucune envie de m’éterniser ici, aussi ais-je pris la direction de la tour, en espérant être suivit.

Arrivé au pied, je vis une porte. Il devait forcément y avoir une alarme moldue, aucun lieu plus ou moins public n’en avait pas. Je sortais alors ma baguette, il fallait espérer que ça fonctionne.

Le sort fonctionne-t-il ?
Oui : L'alarme est coupée et n’alerte personne.
Non : Échec, elle se déclenche.
J’ouvris la porte, aucun son ne se produisit, rien du tout, apparemment ça avait fonctionné. Mais je préférais ne pas trop tenter le sors. Plus vite on repartirait et mieux tout le monde se portera. Passant la tête par la porte, je tentais de voir s’il n’y avait pas une personne de garde, mais tout était sombre, je ne voyais rien. A mi-voix je prononçais le sortilège pour avoir un peu de lumière. Tenant ma baguette à bout de bras, je vis qu’il n’y avait absolument personne. Ou alors peut-être qu’il était en patrouille plus loin. De ma main libre je fis un petit signe à Peverell pour qu’elle me suive.

Entrant je ne savais pas trop quoi faire. « Cherchons un moyen de monter. » Simple supposition, mais les cloches étant en haut, le coffre étant très certainement en haut, je doutais que nous trouvions ici quelque chose d’utile.

Trouve-t-ils facilement le chemin pour monter ?
Oui : C'est un escalier, rien de plus simple.
Non : Il faut chercher un peu plus.
A peine ais-je fais quelques pas que je vis l’escalier. « Je pense qu’il n’y a pas à réfléchir trop ? » Petite question qui demandait tout de même une réponse de la part de ma partenaire. Je ne voulais pas non plus l’emprunter si elle pouvait penser que c’était une très mauvaise idée.
FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL



Épouse-moi merde  !
Je ne demande pas la lune, juste ton cœur. Et puis après Paris hein...


Dernière édition par Eoghan I. R. O'Neill le Dim 13 Oct 2013 - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Dim 13 Oct 2013 - 12:46

Le membre 'Eoghan I. R. O'Neill' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Jeu 24 Oct 2013 - 21:54



Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.



Ça allait définitivement être une soirée hors de l’ordinaire. Moi qui croyais passer une semaine assez tranquille… Mais j’étais contente de pouvoir sortir un peu de chez moi. Seulement, c’est un peu stressant, cette sensation de se lancer dans le vide. Qui sait, cette soirée serait peut-être même dangereuse ? En plus, c’est avec deux inconnus… Mais je ne devais pas penser à tout ça. On attendait clairement quelque chose de moi, et pour être à la hauteur, je dois me vider la tête et ne pas me mettre plus de pression que j’en ai déjà. Après que l’on se soit présenté, nous avons malheureusement remarqué que la troisième personne était en retard. Sauf que nous avions un délai à respecter, nous n’avons pas de temps à perdre à attendre la retardataire. « Nous devrions y aller, elle est en retard, elle ne viendra pas je pense. » Mon interlocuteur ne semblait pas très jasant ce soir, alors j’hochai la tête, inutile de répondre seulement pour dire que j’étais d’accord avec lui. Eoghan semblait aussi être quelqu’un qui aime prendre les commandes et être en tête du groupe. Justement, c’est quelque chose que je ne me sens pas très à l’aise de faire. Quiconque soit ce sorcier qui nous avait mis en équipe, il avait bien fait son choix.

Mon coéquipier pris la direction de la tour, et je lui emboitai le pas. Nous marchions quand même rapidement, et je jetais quelques coups d’œil aux alentours, histoire de s’assurer qu’on ne se faisait pas remarquer. On s’est arrêté au pied de la tour, devant une porte. Eoghan sorti donc subtilement sa baguette, désirant ouvrir la porte. Il formula un sortilège pour arriver à couper l’alarme que les moldus avaient installé pour garder la tour en sécurité. Heureusement, cela fonctionna. J’étais un peu soulagée. Il ouvrit la porte, regarda à l’intérieur avant de s’y engager. Une fois à l’intérieur, je sortis ma baguette aussi. J’ai chuchoté « Lumos » afin d’y voir quelque chose moi aussi. Tout était silencieux ici, je faisais attention à ne pas faire trop de bruit pour ne pas briser le silence. Eoghan me fit signe avec sa main de le suivre, chose que je fis immédiatement. « Cherchons un moyen de monter. » Après quelques pas, nous avions déjà trouvé l’escalier. « Je pense qu’il n’y a pas à réfléchir trop ? » Je lui souris. « Oui, mais en même temps ça semble un peu trop facile. » Je regardai alentour de nous, afin de m’assurer que c’était le seul escalier qui pourrait nous mener à destination. Comme il n’y en avait pas d’autre, je lui fis signe de monter. « Ça semble être la seule solution. Mais faisons attention, il va surement y avoir quelques pièges. »

© night sky. & gif justgifhunts sur tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DE MERLIN (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 509
Célébrité : Jamie Dornan
Crédits : maquizz


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 14 Déc 2013 - 22:17


Faisons un peu de sport.


Il nous fallait monter, nous étions face à un escalier, je n’hésitais pas. J’entendis la jolie jeune femme me préciser de faire attention tout de même. C’était certain cela, je tenais à ma vie. Gravissant les escaliers je m’efforçais d’aller le plus vite possible, nous avions peu de temps, je le savais, aussi ne fallait-il pas traîner. Mais l’escalier était vraiment long.
L’escalier est-il piégé ?
Oui : Il s’arrête net sur du vide…problème.
Non : On arrive sur un palier.
J’imaginais déjà tout ce qui pouvait se passer avec cet escalier, tous les pièges qu’il pouvait y avoir. Mais je me suis rapidement rendu compte que je n’étais qu’une mauvaise langue. Il y avait comme un étage. « Un palier, on va devoir prendre un peu plus de risques pour pouvoir monter encore. » Je me suis aventuré dans le couloir, en m’assurant qu’elle était bien derrière moi.
Que se passe-t-il après ?
Oui : Une créature survient.
Non : C’est un homme.
Mais j’ai entendu un bruit, il y avait quelque chose devant, très certainement une créature. Le bruit n'avait absolument rien d'humain. Et au loin je pouvais voir une autre entrée, peut-être une porte. Je me suis tourné vers la jeune femme. « Ça te dit d’aller voir ce que c’est cette fois-ci ? Peut-être que c’est juste un chat, mais ma magie me fait défaut parfois. Et puis, je ne voudrais pas avoir tout le mérite pour le risque. » Je lui fis un petit clin d’œil. Je serai derrière elle en cas de soucis de toute manière. N’étions-nous pas une équipe après tout ?
FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL



Épouse-moi merde  !
Je ne demande pas la lune, juste ton cœur. Et puis après Paris hein...


Dernière édition par Eoghan I. R. O'Neill le Sam 14 Déc 2013 - 22:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 14 Déc 2013 - 22:17

Le membre 'Eoghan I. R. O'Neill' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
ORDRE DE MERLIN (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 509
Célébrité : Jamie Dornan
Crédits : maquizz


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 29 Mar 2014 - 15:33


Qui a peur du noir ?


Je lui avais demandé d’aller voir. Après tout, elle était une sorcière qualifiée non ? Et j’étais certain que ça magie fonctionnerait mieux que la mienne. Je la vis hocher la tête et avancer, prudemment. J’attendais, patiemment un son, un signe…quelque chose quoi. Mais étrangement, ce n’était pas un signe que j’espérais que j’entendis. S’était plutôt un cri d’effroi. Il y avait donc un problème. Pourtant je n’étais pas loin derrière elle. Je me mis à courir. Le couloir était long jusqu’à la porte étrangement. Je le vis là, par terre. « Miss Peverell ? Miss Peverell ? » Je parlais doucement, la créature ne devait pas être loin. Je ne voyais aucun signe de blessure et le plus rassurant, elle était vivante. Doucement j’essayais de la ramener à elle, en la secouant. Mais rien n’y faisait. « Nom d’un détraqueur, elle est vraiment HS ! » Un bruit se fit entendre derrière moi, attrapant ma baguette, je me suis retourné, très doucement. Je ne voyais rien. Avais-je rêvé ? En prenant milles précautions et en priant Merlin de m’aider, je jetais un lumos.

Le sors fonctionne-t-il ?
Oui : La lumière se fait et la sorte d’animal hideuse apparait enfin.
Non : Pas de lumière dans le couloir, ni dans l’esprit. Prends tes jambes à ton cou !

Si oui : Touche-t-il la créature ?
Oui : Repose en paix petite chose affreuse.
Non : Hum…il serait peut-être temps de prendre la fuite ?

Si non : Atteint-il la porte ?
Oui : Et de l’autre côté, la sécurité…ou pas.
Non : Désolé mon chou, va falloir te faire soigner.

« Zut, crotte, fait chier ! » Le sort n’avait pas fonctionné. Je restais toujours dans le noir. Il n’y avait malheureusement pas un millier de solutions à mon problème actuel. La magie ne fonctionnait pas avec moi et elle avait choisi de m’abandonner définitivement. Espèce de pourriture ! J’ai choisi l’option fuite. Mais pas en marche arrière. Il était vrai que je me retrouvais seul. Peut-être aurais-je du attendre Miss Potter ce soir, nous aurions été deux et tout cela aurait très certainement été bien plus simple. Mais je n’aimais pas les retard…tout était toujours chamboulé à cause de cela. Et me voilà maintenant avec un poids mort en plus ! Mais j’avais bien l’intention de réussir ma mission.

J’ai soulevé Miss Peverell et baguette en main, j’ai pris la direction de la porte que j’avais aperçu tout à l’heure. Avais-je besoin de préciser qu’elle n’était pas toute légère mais que j’essayais quand même de me hâter ? Après tout, il y avait une créature qui l’avait rendue inconsciente là dedans ! Je n’étais plus très loin.

Je senti quelque chose me tomber dessus. Je fini à terre et elle se mit à rouler un petit peu plus loin. J’aurais bien voulu lui dire que j’étais désolé, mais quelque chose de visqueux coulait sur ma nuque. Elle était le dernier de mes problèmes. Tant bien que mal, j’ai tenté de me tourné sur le dos. Grossière erreur, je reçu un filet de bave en pleine tronche. Je fis une grimace de dégout. Grimace qui se changea en terreur lorsque je vis quelque chose briller au dessus de moi. Sans doute des yeux. Rapidement je tentais d’évaluer la situation…Je n’eus aucune peine à faire un diagnostique. J’étais dans la merde. Des crochets se sont approchés de moi. Il allait me dévorer tout cru…beurk. Alors sans vraiment réfléchir, j’en ai saisi un. Il y eut un drôle de cri, ou sifflement ? Je n’aurais pas su dire. La créature ne semblait pas apprécier que je lui tienne tête. Je cru entendre comme un coup de fouet, quelque chose qui tombait non loin de moi. Quelque chose de visqueux et gluant se frotta contre mon bras. Je sentais que j’allais rendre mon repas de ce midi et aussi très certainement celui de ce matin. Heureusement que je n’avais pas encore pris mon souper. Tournant la tête rapidement pour voir de quoi il s’agissait, j’ai vu un verre de terre géant. Mais aussi un dard. Dard qui vint me piquer une fois. Et sans doute voyant que je ne lâchais pas, me piqua une seconde fois. Je compris alors quel était cette créature. Un Zectis. Quelque chose de tout à fait répugnant. Je lâchais en lui donnant un coup de poing au passage. La créature émit à nouveau un son étrange et recula, me laissant le champ large pour reculer le plus loin possible et espérer atteindre la porte.
FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL



Épouse-moi merde  !
Je ne demande pas la lune, juste ton cœur. Et puis après Paris hein...


Dernière édition par Eoghan I. R. O'Neill le Sam 29 Mar 2014 - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 29 Mar 2014 - 15:33

Le membre 'Eoghan I. R. O'Neill' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
ORDRE DE MERLIN (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 509
Célébrité : Jamie Dornan
Crédits : maquizz


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 29 Mar 2014 - 16:10


Faisons un peu de sport.


Ce n’est très certainement pas la porte que j’ai senti contre mon dos. S’était beaucoup trop mou pour ça en fait. Ça ne pouvait qu’être la jeune Peverell qui avait fait un roulé boulé il y a quelques instants. Ma jambe gauche venait de subir, par deux fois, les assauts de cette créature. Elle n’était pas en très bon état. Je savais que je serais incapable de nous porter tous les deux. Alors je pris une autre direction. Lui attrapant les deux bras, je me suis mis à la tirer en direction de la porte, en espérant que la créature ne chercherait pas encore à m’embrasser.

Atteint-il la porte ?
Oui : Sans encombre.
Non : Problèmes en vue.

Si oui : Reste-t-il beaucoup de route ?
Oui : Encore un escalier, pas encore arrivé.
Non : Enfin une pièce avec des cloches…et la caisse ?

Si non : Possède-t-elle le moyen de fuir ?
Oui : Magie, on peux fuir.
Non : Quel dommage qu’il se soit brisé !

La trainant comme je pouvais, je me suis heurté à quelque chose. Par chance, ce fut la porte. J’étais sur la bonne voie. Je me suis mis à tripatouiller la poignée. J’étais nerveux mais aussi très pressé de quitté cette pièce. Enfin elle s’ouvrit et je nous fis entrer, refermant précipitamment la porte. Enfin je soufflais, le Zectis ne pourrait plus rien contre nous. Appuyé contre la porte, yeux fermés, je ressentis tout de même le besoin de m’assurer que je ne risquais plus rien. Ouvrant les yeux, je pouvais voir ce qui m’entourait grâce à quelques fenêtres présentes.

Je jurais. Je sentais que j’étais encore loin d’arriver. Je n’étais pas dans une pièce avec le fameux coffret à trouver. Non, j’étais à nouveau confronté à des escaliers. Décidément, je commençais à détester les escaliers. Il y en avait trop. Il y en avait partout. En même temps…j’étais dans une tour alors ça ne devrait pas trop m’étonner. Mais là, seul sur cette mission, blessé et ayant maintenant moins d’une demi-heure pour prendre l’antidote, j’avais très peu envie de continuer et de chercher.

De toute manière, je serais incapable de continuer avec elle. Alors je l’ai allongée vers les fenêtres. « Je fais vite. Juste voir si c’est dans la salle suivante. Si ce n’est pas le cas, on part. » Je me racontais plus ça pour moi-même que pour elle, ne sachant absolument pas si elle pouvait m’entendre. Je ne pouvais risquer sa vie. Certes j’étais plus vieux, j’avais vécu…même si ma vie était un bordel sans nom. Mais elle avait encore la vie devant elle. Et si elle avait également été attaquée par la créature, elle devait avoir énormément de poison en elle pour avoir perdu connaissance. Je soupçonnais fort qu’elle n’avait pas une demi-heure avant de prendre le traitement.
FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL



Épouse-moi merde  !
Je ne demande pas la lune, juste ton cœur. Et puis après Paris hein...


Dernière édition par Eoghan I. R. O'Neill le Sam 29 Mar 2014 - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 29 Mar 2014 - 16:10

Le membre 'Eoghan I. R. O'Neill' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com
ORDRE DE MERLIN (& staff)
avatar
Hiboux envoyés : 509
Célébrité : Jamie Dornan
Crédits : maquizz


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 29 Mar 2014 - 16:38


Faisons un peu de sport.


C’est vraiment très doucement que je montais les escaliers. Non pas pour être discret et silencieux, mais bien parce que je devais avancer marche par marche. Ma jambe me faisait souffrir et je ne pouvais m’appuyer trop longtemps dessus. De plus je sentais mes membres s’engourdir. Le venin progressait rudement vite. Mes oreilles commencèrent à bourdonner. C’était vraiment désagréable. Enfin j’arrivais à ce qui me semblait être le haut des escaliers.

Qu’y a-t-il après les escaliers ?
Oui : Un grand espace vide, avec de nombreuses fenêtres et surtout, une énorme cloche.
Non : Un autre couloir avec une petite lumière et des bruits de pas.

Si oui : Le coffret est-il là ?
Oui : Mais bien entendu, bien protéger.
Non : Sans doute caché ailleurs ou alors tout simplement pas là.

Enfin arrivé en haut, je me permis de souffler quelques instants. Je mis cette pause à profit pour regarder mes blessures. Étonnement, elles ne saignaient pas. Peut-être que le venin bouchait la plaie afin qu’il ne s’écoule pas avec le sang. Je n’en savais rien et franchement…je m’en fichais pas mal. Tout ce qui m’intéressait c’était le fait que je souffrais, qu’il fallait que je trouve le coffret et que je me soigne.

Finalement, j’étais tout de même assez pressé. Relevant les yeux je me mis à la recherche du coffret. Manque de bol, je tombais encore sur un couloir. J’entendais vaguement un bruit. Des pas sans doute. Je voyais aussi une lumière sur le sol. Comme la lampe de poche d’un gardien. Décidément je ne serais jamais seul ici. Le sifflement dans mes oreilles se fit plus fort, plus intense. Plaquant mes deux mains sur mes oreilles j’espérais le faire taire. Mais rien n’y fit. Après quelques instants, il se dissipa. Mais je n’entendais plus les pas non plus. Peut-être qu’il avait arrêté de marché…quoi qu’il en soit, je ne pouvais pas continuer. Il y avait encore probablement pleins d’escaliers jusqu’à ce que j’arrive à mon but. Autant abandonner tout de suite.

Je me suis retourné et j’ai commencé à descendre les escaliers. Encore une fois, j’étais lent, terriblement lent. Heureusement que je n’avais pas une armée de je ne sais quelle créature à mes fesses, je serais bien embêté. Étrangement, je me trouvais bien silencieux pour descendre les escaliers. Certes je ne les martelais pas, mais tout de même, je n’entendais absolument aucun bruit. C’était…étrange.

Arrivé en bas au bout d’un bon moment, je me suis dirigé vers la jeune Peverell. Je savais que s’était-elle qui devait s’être arrangée pour nous sortir de là. Mais vu qu’elle était inconsciente, ça risquait d’être fort compliqué. « Dis-moi que tu as quelque chose ! » C’était étrange…J’avais parlé, je savais que j’avais parlé, je n’étais pas fou. Mais je n’avais pas entendu ma voix de la même façon. S’était comme si j’avais parlé sous l’eau, avec les oreilles bouchées. Je ne sais pas, s’était vraiment étrange. Je n’aimais pas ça du tout.

Elle ne risquait pas de me répondre alors je me mis à la fouiller. Je n’aimais pas particulièrement faire de la fouille au corps, quoi qu’elle fût plutôt séduisante. Mais quand même. Poche après poche, je sortais tout ce qu’elle avait. Tout ce qui me semblait ne pas être utile retournait sur elle. Finalement, je suis tombé sur un truc qui me paraissait louche. Elle avait une balle de tennis toute usée dans la poche. Se devait certainement être notre portoloin, notre moyen de sortir d’ici. Mais où nous conduirait-il ? J’espérais que se serait au quartier général.
FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL



Épouse-moi merde  !
Je ne demande pas la lune, juste ton cœur. Et puis après Paris hein...


Dernière édition par Eoghan I. R. O'Neill le Sam 29 Mar 2014 - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAÎTRE DU JEU
avatar
Hiboux envoyés : 1801
Crédits : phoenix spirit.


MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   Sam 29 Mar 2014 - 16:38

Le membre 'Eoghan I. R. O'Neill' a effectué l'action suivante : Lancé de sortilège

#1 'Dé du destin' :


--------------------------------

#2 'Dé du destin' :


- compte PNJ, prière de ne pas envoyer de MPs sur ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marauderscalling.com

MessageSujet: Re: Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ding Dong ! Il est l'heure de gravir la tour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ha Dong Soo - " Ding... Dong ! #PAN
» HLM ◮ OH, You Touch my Tralala ... mmh, my Ding Ding Dong
» DING DONG. Oui qui est là ? Ton Kinder. Ca fait un moment qu'j'attends ta visite. ~
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Londres :: Moldu.-