Le jeu suit le cours du temps IRL. Nous sommes actuellement en Juillet 1981.

Partagez | .
 

 Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Jeu 15 Aoû 2013 - 20:28


Trèfle Greengrass


dossier n°XX-10AO58-SP


identité
Je suis née de sang pur et je me nomme Trèfle Blake Princesse Greengrass. Je suis âgé de 22 ans et je suis né le 10 Août 1958, au Manoir Grenngrass (Londres), en Angleterre. Je vis actuellement à Londres et je suis célibataire et hétérosexuelle. À Poudlard, j'ai étudié parmi les serpentards. Et en regardant mes bulletins scolaires, j'étais forte en Défense Contre les Forces du Mal et faible en Potions. Actuellement, je travaille comme apprentie tireur de baguette magique d'élite au Ministère de la Magie. Lorsque j'ai été cherché ma baguette pour la toute première fois chez Ollivander, elle était faite de bois de vigne, contenant un crin de Kelpi. Mon épouvantard est en fait moi, dans une cage bien trop petite, cadenassée de partout, parce que ma sœur m'a toujours appris à penser par moi-même, de vivre pour moi et non pas pour mes parents. J'ai appris à être libre et je chéris cette liberté plus que tout..





mes anecdotes
Anecdote • Bateau à la dérive ~ Même si je ne le montre pas, le fait d'avoir « perdu » ma sœur fut un choc pour moi. Elle qui était toujours au petit soin, veillant à mon bonheur bien avant le sien, elle qui m'avait appris à faire la différence entre le bien et la mal, me rapprochant sensiblement des idéaux de l'Ordre du Phénix : trahison. Je me suis sentie rejetée par le seul être de ma famille qui comptait réellement pour moi. Parfois, j'en viens à douter de tout ce que je sais. Est-ce bien ? Ou est-ce mal ? Tout ce qu'elle m'a appris, dois-je le rejeter ? Pourquoi m'as-tu abandonnée ?

anecdote 2 • Orage, oh désespoir ~ Depuis qu'elle est enfant, Trèfle a peur de l'orage. C'est une phobie qui l'oblige à se réfugier dans les bras de quelqu'un, peu importe qui, de se cacher dans un placard ou sous le lit, plaquant ses mains sur ses oreilles. Peu de personne sont au courant parce qu'elle en a tout simplement honte. Trèfle fait très attention a la météo et s'arranger pour être seule ou alors avec une personne de confiance et proche. Lorsque les premiers éclairs zébraient le ciel, Trèfle avait l'habitude de dormir avec sa grande sœur, Asphodèle.

anecdote 3 • Un jour mon prince viendra ~ Ce n'est pas un secret pour sa sœur mais personne d'autre ne se doute que Trèfle attend que son amour vienne la chercher sur son fidèle destrier. Un dragon pour suivre la logique sorcière. À Poudlard, elle ne s'est jamais confiée à personne sur ce sujet parce qu'au fond elle sait que ce ne sont que des histoires d'enfants. Malgré tout elle espère encore.



méfaits accomplis.

J'emprunte Emma Roberts pour jouer mon personnage. Je me fais appeler, Delphlys sur le net et ailleurs. Il se trouve que j'ai 23ans et que je serai disponible 4j/7. J'ai trouvé le forum par Lily choupette. Parce que j'aime beaucoup parler, j'ai envie de rajouter quelque chose : <3.

copyrights → fiche par Bérénice/SleepingCookie & images par...




MARAUDERS CALLING


Dernière édition par Trèfle Greengrass le Lun 6 Oct 2014 - 14:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Jeu 15 Aoû 2013 - 20:28


l'histoire.


premier chapitre
C'est au cours d'une nuit chaude d'été que naquit la troisième fille des Greengrass … moi. Je ne me rappelle de rien – normal me direz-vous – et ce que je sais m'a été conté par Asphodèle et Lidy, mon elfe de maison. Mes parents … disons qu'ils sont assez distants comme personnes, du genre bon chic bon genre, noble et coincé par un affreux manque d'émotion. La froideur semble être la simple expression sur le visage d'Annabel et Willius. Le premier visage que je vis fut celui d'Asphodèle, penchée sur mon berceau et me regardant comme ci j'étais la plus belle chose sur terre. Sa voix rassurante me faisait rire aux éclats, tandis que l'air pincé de ma mère avait tendance à me faire fondre en larme.

Un jour, alors que nous étions à Poudlard, Asphodèle a ressorti de vieilles photos et sur l'une d'elles, on pouvait nous voir, resplendissante dans des robes en dentelle. Ce devait être Mooky le photographe … ou Lidy, mais certainement pas nos parents. Comment aurions-nous pu sourire ainsi, avec autant de sincérité ? J'avais sur la tête une couronne de fleurs tressées, sûrement une œuvre d'Asph'. Des fleurs … a chaque fois qu'elles étaient photographiées ensemble j'avais des fleurs autour du coup, dans les cheveux, derrière les oreilles … partout. C'était vraiment une belle époque, emplie d'insouciance. Nous étions dans un autre monde, un univers qui n'appartenait qu'à nous.

Elle m'aimait. Elle était ma sœur, mon amie, ma confidente mais aussi ma mère. Elle était tout pour moi, mon port d'attache, mon repaire. D'après Asphodèle, père et mère n'était pas très heureux de son comportement, mais je m'en foutais. Elle me donnait de l'amour, et je le lui rendais bien. Mais lorsque nous sortions, bien souvent elle était mise à l'écart, condamnée à rester au manoir, seule. Même parfois le parc lui était interdit. Pourquoi ? Pourquoi ? Des questions qu'une enfant de mon âge ne pouvait comprendre.










l'histoire.


deuxième chapitre
Maintenant, je me souviens. Les souvenirs restent gravés dans ma mémoire. Peut-être qu'un jour je les oublierai, à l'aube de la vieillesse … Mais pour l'instant ils sont bien là. Je peux encore voir son visage de poupée de son, lui souriant, sa petite voix fluette lui racontant dans les moindre détails sa journée. J'aimais savoir ce qu'elle faisait en mon absence, je voulais tout savoir d'elle. Mais parfois, Asphodèle était si discrète. Il lui arrivait de disparaître la journée, sans raison et Mooka lui interdisait même de se rendre dans sa chambre. C'était réellement frustrant. Surtout lorsque j'essayais de coller mon oreille sur la porte pour saisir de quelconques paroles. Mais rien … sûrement un sortilège.

Je n'y comprenais rien et Asphodèle ne voulait rien me dire, évidemment. Elle m'arrivait de faire des comédies, des petits caprices d'enfant pour qu'elle me raconte. Mais rien ni faisait, ni mes plus grosses larmes ni mes plus beaux sourire ne parvenaient à lui faire avouer. Je pense que le fait d'être pourrie gâtée par ma sœur m'a rendue impatiente et susceptible lorsque je ne parvenais pas à mes fins. C'était même sûre. Même âgée de 9ans, Asphodèle continuait de prendre soin de moi, assistant parfois à mes cours particuliers pour m'aider à avancer plus vite. Mais surtout, elle m'a permis de comprendre la différence entre le bien et le mal, de ce qui est juste. Mes parents n'avaient pas les même valeurs et sans elle, je serais sûrement devenue une de ces ombres malfaisantes.

Je suis devenue plus possessive et plus … chiante en quelque sorte lorsque ma chère sœur fut en âge d'entrer à Poudlard. Deux longues années à passer, sans sa présence réconfortante. Comment allait-elle faire lorsque les orages déclencheront chez elle une peur panique ? Plus personne pour se confier, plus personne pour parler, plus personne pour vivre. J'ai pleuré lorsque je l'ai vu grimper dans le Poudlard Express et je fus aussitôt sermonné par ma mère. Pour elle, c'était évidemment une bonne chose qu'elles soient séparées. C'était l'occasion d'avoir plus d'emprise sur sa plus jeune fille. Les lettres d'Asphodèle ne tardèrent pas à se retrouver entre ses mains, lui racontant ses journées plus passionnantes les unes que les autres. J’avais vraiment hâte d'y être. Bien sûr, ce ne fut évidemment pas le même discours pour mes parents. « Quelle honte ta sœur nous fait. Poufsouffle. Toute notre famille a toujours été à Serpentard. Toi, tu n'es pas comme elle, Trèfle. Nous plaçons nos espoirs sur toi. Suis le modèle de Rosalia. » Un discours rébarbatif qu'elle faisait semblant d'écouter en prenant son repas, seul moment pour elle de voir ses parents.

Les lettres de ma sœur étaient nombreuses, plus qu'elles n'auraient dû l'être. Je supposais sa solitude bien qu'elle ne s'en plaignait pas. Je le ressentais à travers ses mots. Nous n'avons pas besoin de nous parler, de nous écrire pour nous comprendre. Parfois un simple regard suffisait. J'essaie de lui répondre le plus souvent possible mais les cours de mon précepteur étaient chaque fois plus nombreux et plus difficiles, sûrement une ruse des parents pour la rendre moins disponible.

Et j’ai appris qu’elle était malade. Asphodèle est atteint depuis sa naissance d’Accès d’Irascibilité Dragonesque Atypique qui provoque des crises. Des moments effroyables composés de mutilations insoutenables. Je compris alors pourquoi ma famille la rejetait ainsi mais au lieu d'en faire de même, au lieu de m'enfuir, je suis resté avec elle. Elle n'était pas parfaite comme Rosalia ou ma mère, mais personne ne s'est occupé de moi comme elle l'a fait. Je lui dois tellement de choses. Pour moi, rien n'a changé, elle reste ma sœur bien aimé. Mais je n'ai jamais pu oublier ce moment. Pendant de nombreuses nuits, j'ai rêvé d'elle se mutilant, hurlant son désespoir tandis qu'elle s'arrachait la peau.

Et puis, ce fut la libération !











l'histoire.


troisième chapitre
J'ai passé le voyage en son unique compagnie, discutant de tout et de rien mais surtout de Poudlard. Bien sûr, grâce à notre correspondance, je savais ce qui m'attendait … mais j'avais besoin d'être rassurée. Il pleuvait averse et je redoutais l'orage. Heureusement il n'en fut rien et ma répartition se passa bien, bien qu'elle soit un peu décevante. J'aurais tellement voulu être répartie à Poufsouffle, comme Asphodèle. Au lieu de ça, je fus accueillie plus ou moins chaleureusement par mon aînée. Pour elle, je rattrapais l'erreur d'Asphodèle, j'étais un moyen de ramener l'honneur. Si elle savait …

A vrai dire, je n'ai pas cessé pour autant de lui parler. Rien n'a changé. Je suis à Serpentard parce que j'ai de la volonté, de l'ambition, une petite maligne qui parvient toujours à ses fins … ou presque. Je me révélais excellente en défense contre les forces du mal mais pitoyable en potion. Je n'avais pas le don d'Asphodèle pour cet art étrange qui me faisait horreur. Il n'était pas rare de venir lui demander de l'aide et j'arrivais à faire grimper ma note. Bon, elles n’atteignaient jamais les sommets mais c'était toujours mieux qu'un T. Du reste, ma scolarité se passa relativement bien. Mes amis étaient nombreux, qui pouvait résister à cette bouille enfantine après tout. J'avais le don de paraître innocente et de cacher un caractère parfois capricieux, susceptible et impatient. Toujours tout, tout de suite. Enfant pourrie gâtée par ma chère sœur. Que ferai-je sans elle ?

Il m'arrive d'éclater en sanglot en y pensant. Et puis, il y avait son fiancé … cet Ezekiel. Oh, il avait très bonne réputation dans sa maison et il fallait avouer qu'il était très séduisant. Mais il n'était définitivement pas pour ma sœur. Que fera-t-il lorsqu'elle aura une de ses crises ? Est-ce qu'il ira se réfugier dans les bras d'une de ses futures conquêtes ? Asphodèle m'a confiée qu'il avait demandé à rompre les fiançailles et cela finit de détruire mon opinion vis à vis de lui. Et puis, il y eut mon propre promis. Très beau, sang pur, venant d'une famille influant, doué, sombre, fanatique, dévoué à la cause des mangemorts … bref pas pour moi. Jeremy Dolohov. Et il jeta son dévolu sur moi, bien décidé à former le couple idéal, bien en vue de Poudlard. Bien sûr, il se fourre la baguette dans l’œil et bien profondément.

Nos rapport furent pour le moins houleux, jamais en accord, toujours en train de se disputer. Et Asphodèle qui n'était plus là, avec ses propres problèmes, son psychomage et l'autre babouin. J'ai reçu de vives lettres de mes parents m'incitant fortement de me rapprocher de mon futur époux. Après quelques (voire nombreux) refus de ma part, les intimidations fusèrent et l'une d'entre elles me fit baisser les bras. Ils menaçaient de dévoiler la maladie d'Asphodèle dans son service et c'était bien la dernière chose que je voulais pour ma sœur. Alors j'ai cédé. Bien que j'essayais de l'éviter au maximum, le peu de fois où nous étions ensemble, c'était main dans la main avec un sourire radieux sur mes lèvres, dissimulant de bien sombres pensées. Ce ne sera que pour un an … pourvu qu'il ne me suive pas à l'université.










l'histoire.


quatrième chapitre
Nouvelle liberté que celle de l'université. Les chaîne de Jeremy se sont envolée tandis qu'il rejoignait un autre département. Bon d'accord, il était sur le campus, mais pas dans les mêmes cours. C'était déjà ça de pris. Ce fut, je pense, les meilleures années de ma vie, mais aussi les pires. Les meilleures parce que je me sentais épanouie dans ce que je faisais. Le sport et combat, ca défoulait et ca me permettait d'évacuer la ma frustration, ma colère, mon désespoir de ne plus voir ma sœur aussi souvent que je le voudrai. Elle a quitté le manoir Greengrass pour préférer celui de son futur époux, à contre cœur bien entendu. Bon débarras avaient annoncé ses parents. Rosalia avait un métier, il ne restait plus que moi. Ce fut une légère déception pour eux de me voir dans cette formation plutôt violente, il avait espéré une carrière dans les bureau du ministère, mais pour moi, il me fallait de l'action. Je voulais aider, agir, servir mes idéaux. Et mes parents étaient loin de se douter à quel point mon avis divergeait.

Plus j’avançais dans mes études, plus ils me pressaient de rejoindre le rang, surtout que Jeremy avait déjà la marque sur son bras, tout comme Rosalia … Et puis, il y eut l'ordre du phénix.

J'étais en deuxième année de DUSS, j'étais certaine d'avoir une place dans cet ordre, une place importante pour défendre les nés-moldu, moldu, tous ceux qui étaient prêts à se battre pour faire disparaître ces extrémistes qui grandissaient dans l'ombre. Personne ne le savait. Personne à part Asphodèle. Mais elle m'a trahie. Traîtresse. Je me souviens de la médiocre fierté de mes parents m'annonçant qu'Asphodèle avait franchi le cap et portait désormais fièrement la marque des ténèbres sur son bras. Je n'ai rien pu avaler ce soir-là ; je me suis rendue chez elle pour le vérifier de mes propres yeux. Pourquoi ? Elle qui m'avait tout appris, elle qui m'avait extirpée des idéaux étroits des parents, elle qui m'avait appris ce qui est bon et juste … Tout l'amour que je lui portais s'est envolé, disparu, ne laissant qu'un sentiment d'amertume et d'abandon.

Je l'aime toujours. Je ne pourrais jamais la détester. C'est pourquoi j'ai coupé les ponts, c'est pourquoi j'ai décidé de m'enfuir du manoir avec ma part d'héritage. Je suis devenue la tare. Tant mieux. Je me débarrasse par la même occasion de Jeremy, de mes parents et de mon avenir déjà tracé. Je me libère définitivement de mes chaînes.

Aujourd'hui, après trois ans d'université, je suis devenue tireuse d'élite et j'adore mon métier. Les membres de l'Ordre me font entièrement confiance (tout du moins la plupart). Je me sens bien … juste abandonnée, seule dans mon appartement londonien.









Dernière édition par Trèfle Greengrass le Lun 6 Oct 2014 - 14:05, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Jeu 15 Aoû 2013 - 20:50

BIENVENUUUUUUUE :waw: C'est cool tout les gens cool de Silencio se ramène ici. On va pouvoir reprendre le rp et se taper desuuuuuuuuus zinzin Bon allez je passe en mode sérieuse, tu as dix jours pour faire ta fiche, soit jusqu'au 25 août. Si tu as besoin d'un délais n'hésite surtout pas à nous contacter, pour tes beaux yeux on te l'accordera sans soucis ;) Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
Hiboux envoyés : 455
Célébrité : Nina Dobrev
Crédits : Aurelie


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Ven 16 Aoû 2013 - 9:49

Bienvenue parmis nous (et la folie de certain)

ben heu, pas bonne chznce pour tz fiche hein xD avec le plaisir de te voir en rp ;)


Amber Kathleen Nott

© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Ven 16 Aoû 2013 - 11:15

Excited 

merciiiiiiiii


I wouldn't change a thing about it
Please don't go away I need you now And I'll hold on to it Don't you let it pass you by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Ven 16 Aoû 2013 - 11:44

HAAAAAAAAAAAAN toi aussi tu as peur des orages *.* Faut qu'on se fasse un rp où Trèfle et Lily sont coincés à cause d'un orage xD Sinon tu as oublié la troisième anecdote ;)
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Ven 16 Aoû 2013 - 12:25

Sorry, j'étais certaine de l'avoir postée . Voici la troisième anecdote :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hiboux envoyés : 5912
Célébrité : Dianna Agron
Crédits : obsession27


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Sam 17 Aoû 2013 - 13:09

Je te souhaite la bienvenue tout d'abord (désolée de ne pas l'avoir fais plus tôt ><)

Je vais donc m'occuper de ta fiche (encore navrée pour le temps d'attente ><)

Petite erreur à ce niveau je dirais. Je pense que tu as confondu le nom d'une autre personne sauf si...tu te le conte à toi même.
Citation :
Je ne me rappelle de rien – normal me direz-vous – et ce que je sais m'a été conté par Trèfle et Lidy, mon elfe de maison.
Je te demanderais donc de changer ce petit point (riquiqui) et puis ben...vu que je suis de bonne humeur et pas particulièrement chiante, je me fais un plaisir de te valider de suite ♥

Nous sommes attentifs à tout mais qu'il nous arrive d'oublier des choses, il faudrait que tu passe dans ce sujet s'il te plait : Pour ton métier. Je te recommande de faire ta fiche de lien, ton journal intime et ta boîte aux lettres avant de commencer à RP. Et puis je te propose le flood pour bien faire connaissance avec tout le monde. J'espère sincèrement que tu te plaira sur le forum et si tu as des questions, n'hésite pas à envoyer un MP à un membre du staff ou à poster dans le bureau des idées.

Puisque tu es un sang pur et le second de ta famille, il faudrait que tu regarde avec Asphodèle pour les informations de la famille etc à noter dans le grimoire. Je te demanderais également de vérifier que ton profil est correctement remplit, s'il te plait.

Je te souhaite tout de même de bons moments parmi nous et de bons RP.



Ils sont barges...mais je les aimes.
Mes résultats au plumes d'or 1980:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Sam 17 Aoû 2013 - 14:03

Oui je voulais dire Asphodèle :/ c'est corrigé :)

Je fais le petit message dans les différentes sections dans l'apres midi :)


I wouldn't change a thing about it
Please don't go away I need you now And I'll hold on to it Don't you let it pass you by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Dim 18 Aoû 2013 - 14:47

Bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Dim 1 Sep 2013 - 3:20

Oh ma petite cacahuète Fascination Fascination Fascination Je te remercie tout d'abord d'avoir choisi mon scéna ! (Asph' est mon DC xD) J'adore ta présentation, je trouve que tu as très bien cernée ma petite Trèflounette ! C'est avec une grande fière que je te souhaite la bienvenue, même si tu as été validé il y a longtemps x)
Revenir en haut Aller en bas
ORDRE DU PHÉNIX
avatar
Hiboux envoyés : 616
Célébrité : Emma Robert
Crédits : Lulu


MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   Lun 2 Sep 2013 - 13:24

Je suis contente que ma fiche te plaise et qu'elle corresponde à ta description :D


I wouldn't change a thing about it
Please don't go away I need you now And I'll hold on to it Don't you let it pass you by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »
» PREZIDAN MARTELLY VOYE PINGA POU TWOBOL MEKÈ KONT LÒD, SEKIRITE AK DISIPLINN
» J'ai comme un nénuphar dans le cœur. • Rodolphus
» Je n'ai plus l'internet (comme dirait ma mère)
» Avoir machoc en starter, possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARAUDERS' CALLING. :: Découvrons-nous :: Présentations. :: Fiches validées.-